Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Michel le Samedi 10/10/2009 à 00:00
Un rétrovirus associé à un syndrome de fatigue chronique
Jusqu'à deux tiers des patients atteints d'un syndrome de fatigue chronique examinés lors d'une récente étude ont un rétrovirus infectieux dans le sang bien que sa responsabilité dans ce syndrome ne soit pas encore claire. Le syndrome de fatigue chronique (SFC) affecte de nombreux organes et le système immunitaire (Le système immunitaire d'un organisme est un ensemble coordonné d'éléments de reconnaissance et de défense qui discrimine le « soi » du « non-soi ». Ce...) inné de l'organisme mais son ou ses origines restent inconnues.

Vincent Lombardi, du Whittemore Peterson Institute à Reno dans le Vevada, et ses collègues ont découvert le rétrovirus humain XMRV, qui présente une ressemblance avec un virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous une forme extracellulaire ou intracellulaire. Sous la forme...) de leucémie (La leucémie (du grec leukos, blanc, et haima, sang), ou leucose, est un cancer des cellules de la moelle osseuse (les cellules de la moelle produisent les cellules sanguines, d'où le terme parfois utilisé de cancer du sang). Les...) chez la souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme animal de...), dans 68 des 101 échantillons de sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la...) prélevés chez des patients avec le SFC alors qu'il n'était présent que dans 8 échantillons sur 218 issus de patients bien portants. Les chercheurs montrent que le XMRV est infectieux et peut provoquer une réponse immunitaire.

Le virus, qui a aussi été récemment identifié dans certains cas de tumeur (Le terme tumeur (du latin tumere, enfler) désigne, en médecine, une augmentation de volume d'un tissu, clairement délimitée sans précision de cause.) de la prostate (La prostate est une large glande de l'appareil génital masculin. Sa fonction principale est de sécréter et de stocker le liquide...) chez l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme...), pourrait être présent dans une part non négligeable de la population. Malgré cette prévalence, la responsabilité du XMRV dans la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) reste à confirmer.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Science, AAAS & EurekALert
 
Archives des News
  Juin 2018
  Mai 2018
  Avril 2018
  Mars 2018
  Toutes les archives

Dimanche 17 Juin 2018 à 00:00:05 - Vie et Terre - 1 commentaire
» Les peurs du mal
Samedi 16 Juin 2018 à 00:00:12 - Physique - 1 commentaire
» Un LHC haute luminosité d'ici 10 ans au Cern