Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Lundi 15/03/2010 à 00:00
Une batterie lithium-polymère imprimée
Le Mie Industry Enterprise Support Center (MIESC) a conçu le prototype d'une batterie lithium-polymère en utilisant uniquement des procédés d'impression. Ce serait une première mondiale selon le centre. Intitulée U&G Battery (Ubiquitous and Green Battery), elle est le fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine. Caractéristique des Angiospermes, il succède à la fleur par...) de la collaboration entre l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa...) de Mie, le Mie Prefecture Industrial Research Institute, le Suzuka National College of Technology et des industriels (Kinseimatec, Kureha Elastomer, Shinkobe Electric Machinery, Toppan et Meisei Chemical Work). Fine, flexible et de grande surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent...), elle serait "sûre" selon le MIESC.




Prototype de batterie imprimée

La batterie est constituée de trois couches assemblées par un procédé de roll-to-roll: les deux électrodes et l'électrolyte. La cathode (La cathode est une électrode siège d'une réduction, que l'on qualifie alors de réduction cathodique. Elle correspond à la borne positive (+) dans une pile électrique qui débite et...) est principalement composée de phosphate (Un phosphate, en chimie inorganique, est un sel d'acide phosphorique résultant de l'attaque d'une base par de l'acide phosphorique.) de lithium-fer (LiFePO4) et de carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.), l'anode (L'anode est l'électrode où a lieu une réaction électrochimique d'oxydation (menant à la production d'électrons) par opposition à la cathode où se produit une réaction électrochimique de réduction (menant à la consommation...) d'oxyde (Un oxyde est un composé de l'oxygène avec un élément moins électronégatif, c'est-à-dire tous sauf le fluor. Oxyde désigne également l'ion oxyde O2-.) de lithium-titane (Li4Ti5O12), de graphite et de silicium (Le silicium est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole Si et de numéro atomique 14.). L'électrolyte est un polymère solide (et non à l'état de gel) à base d'oxyde de polyéthylène réticulé (appelé aussi polyéthylène glycol). Sa solidité a permis l'élimination des séparateurs habituellement insérés entre les électrodes et l'électrolyte.

Le prototype, présenté entre autres au salon de la batterie rechargeable qui s'est tenu du 3 au 5 mars 2010 à Tokyo, a les dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son diamètre si c'est une pièce de révolution.) d'une feuille (La feuille est l'organe spécialisé dans la photosynthèse chez les végétaux supérieurs. Elle est insérée sur les tiges des plantes au niveau des nœuds. À l'aisselle de la...) A6 (105 mm ? 148 mm) et une épaisseur de 450 microns. Sa capacité initiale est de 45 mAh (valeur qui, selon le MIESC, peut être améliorée en optimisant la composition des matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) qui constituent les électrodes). Quand la moitié de sa capacité est déchargée, sa tension (La tension est une force d'extension.) est de 1,8 V. La forte conductivité ionique du polymère, y compris à basse température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux sensations de froid et de chaud,...), rend possible une utilisation entre 0°C et 25°C. D'ordinaire, une batterie lithium-polymère solide ne peut pas fonctionner à température ambiante.

La batterie est toujours en cours d'évaluation. Les chercheurs envisagent surtout une application pratique dans le domaine de l'électronique imprimable.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: BE Japon numéro 531 (5/03/2010) - Ambassade de France au Japon / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /62510.htm