Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Dimanche 26/12/2010 à 00:00
Développement d'une nanopoudre comme oxyde transparent conducteur
L'Institut de chimie appliquée de Changchun de l'Académie Chinoise des Sciences (CAS), a mis au point un matériau à base de nanopoudre possédant une haute conductivité électrique: un oxyde de zinc dopé à l'aluminium (AZO). Ce matériau, breveté sous le nom "high conductivity aluminium (L'aluminium est un élément chimique, de symbole Al et de numéro atomique 13. C’est un élément important sur la Terre avec 1,5 % de la masse totale.) doped zinc (Le zinc (prononciation /zɛ̃k/ ou /zɛ̃ɡ/) est un élément chimique, de symbole Zn et de numéro atomique 30.) oxide nanoparticle", fait partie de la classe connue des oxydes transparents conducteurs dits TCO pour transparent conductive oxyde (Un oxyde est un composé de l'oxygène avec un élément moins électronégatif, c'est-à-dire tous sauf le fluor. Oxyde désigne également l'ion...). Il combine ainsi les deux propriétés importantes de transparence (Un matériau ou un objet est qualifié de transparent lorsqu'il se laisse traverser par la lumière. Cette notion dépend de la longueur d'onde de la lumière : ainsi, le verre est...) et de conductivité, qui donne à cette classe de matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) des applications privilégiées dans le domaine des écrans LCD ou des cellules solaires.

Ce matériau (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets. C'est donc une matière de base sélectionnée en raison de propriétés particulières...) témoigne de l'avancement chinois dans le domaine des AZO. Il présente de nombreux avantages dont une haute cristallinité, un dopage uniforme, une morphologie contrôlable, des performances de dispersion (La dispersion, en mécanique ondulatoire, est le phénomène affectant une onde dans un milieu dispersif, c'est-à-dire dans lequel les...) et une résistance de volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) faible. Ce nouveau matériau trouve de nombreuses et diverses applications, à la fois dans la recherche scientifique (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) et les applications industrielles, pouvant servir dans la fabrication d'électrodes transparentes ou de matériaux composites antistatiques. Les oxydes de zinc dopés à l'aluminium étant généralement utilisés dans l'industrie solaire, il est naturel que ce nouveau matériau ait intéressé l'industrie du photovoltaïque en Chine.

Le Prof Yang Xiaoniu, a révélé qu'il s'agissait d'un processus simple de préparation, à cycle court et faibles coûts. Des réactions solvothermales, à l'origine du contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) de la morphologie, sont en jeu pour produire des nanopoudres d'oxydes de zinc dopés à l'aluminium. Puis, un traitement sous hydrogène (L'hydrogène est un élément chimique de symbole H et de numéro atomique 1.) permet d'obtenir la nanopoudre conductrice. Les chimistes chinois ont ainsi développé une nouvelle voie de dispersion pour obtenir des oxydes transparents conducteurs.

Le marché des nanopoudres est dominé par les Etats-Unis, qui détiennent plus de la moitié des parts. En Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire comme...), les deux pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la...) leaders en nanotechnologie (Les nanosciences et nanotechnologies (NST) peuvent être définies a minima comme l'ensemble des études et des procédés de fabrication et de manipulation...) sont l'Allemagne et la Grande-Bretagne (La Grande-Bretagne (en anglais Great Britain) est une île bordant la côte nord-ouest de l'Europe continentale. Elle représente la majorité du...). La Chine est en passe de devenir un des grands acteurs de ce marché.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: BE Chine numéro 99 (22/12/2010) - Ambassade de France en Chine / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /65485.htm