Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Michel le Mercredi 03/08/2011 à 00:00
Des astronomes repèrent des trous noirs dissimulés
Les trous noirs sont les objets les plus extrêmes de l'Univers. Si denses qu'aucune lumière ne s'en échappe, parfaitement ténébreux, ils restent inaccessibles aux télescopes classiques. Les astronomes les recherchent donc en scrutant les rayons X avec des appareils installés sur des satellites, comme par exemple INTEGRAL.

Les plus gros trous noirs de l'Univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.) se cachent au centre des galaxies (Galaxies est une revue française trimestrielle consacrée à la science-fiction. Avec ce titre elle a connu deux existences, prenant par ailleurs la suite...); leur masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et...) équivaut à quelques millions ou quelques milliards de fois celle du Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile de type...). En avalant des quantités pharaoniques de matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide,...), ils deviennent les sources les plus lumineuses de l'Univers, des sources qui portent le nom de "quasars".En recourant à de très longues observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la très grande...) réalisées au moyen du satellite (Satellite peut faire référence à :) INTEGRAL, une équipe d'astrophysiciens de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures)....) de Genève (UNIGE) a pu saisir qu'une fraction importante des quasars est entourée de nuages de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la...) et de poussière. Or, à la manière de miroirs déformants, ces derniers absorbent et réfléchissent la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge)....) produite à proximité du trou noir (En astrophysique, un trou noir est un objet massif dont le champ gravitationnel est si intense qu’il empêche toute forme de matière ou de rayonnement de s’en...).

Des nuages comme miroirs de la lumière

"Comme de précédentes études et les modèles théoriques prédisaient que l'émission de tous les quasars détectés par INTEGRAL obéissait à un processus similaire", explique Claudio Ricci, chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur...) à la tête du groupe ayant effectué cette découverte, "nous avons été très surpris de mesurer cette réflexion de lumière provenant des nuages gazeux." Pour Roland Walter, chercheur responsable du Centre de Données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un...) INTEGRAL de l'UNIGE, "il faut désormais considérer que l'émission lumineuse des trous noirs situés au centre des galaxies est déterminé par la diversité des environnements en présence."

L'émission de rayons X repérée dans une partie des quasars a un pic dont l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) équivaut à celle des rayons X balayant l'Univers dans son ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout »,...). Les astrophysiciens peuvent conclure que ces rayons sont émis par nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de trous noirs, dissimulés par des nuages."En nous indiquant la pièce manquante du puzzle de l'émission de rayons X dans l'Univers, INTEGRAL pourrait avoir résolu un mystère vieux de trente ans", ajoute Chris Winkler, responsable scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de contribution,...) INTEGRAL à l'Agence Spatiale Européenne (L’Agence spatiale européenne (ASE) (en anglais European Space Agency : ESA) est une agence spatiale intergouvernementale fondée le...) (ESA). Cette compréhension d'un phénomène complexe fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et...) d'une publication dans le dernier numéro de la revue Astronomy & Astrophysics.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: UNIGE - Université de Genève