Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Lundi 28/11/2011 à 12:00
Des nanomatériaux pour rendre les voitures plus économes
De nouveaux nanomatériaux ultra-résistants, résultats d'un projet de recherche financé par l'union européenne pourraient rendre les voitures jusqu'à 100 kg plus légères et réduire la consommation de carburant de 5%. Les résultats du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration...) "Nanotough" dirigé par l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission...) d'Aalborg ont porté leurs fruits et sont maintenant présentés comme l'une des plus belles réussites de la commission recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique...) et innovation de l'union européenne.

La hausse des prix du carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.) et les inquiétudes liées à l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les...) ont déjà poussé l'industrie automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est équipée en...) à mettre l'accent sur la réduction du poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre....) des automobiles afin de diminuer leur consommation. Etre parvenu à développer des matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) qui pourraient réduire le poids de véhicules ordinaires d'une centaine de kilos constitue donc une avancée importante.

Le projet Nanotough, qui est coordonné par Jesper de Claville Christiansen, professeur au département Mechanical and Manufacturing Engineering de l'université d'Aalborg réunit en tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) 11 partenaires. En dehors de l'université d'Aalborg, se trouvent parmi eux 3 autres universités européennes, 3 institutions de recherche et 4 entreprises liée aux industries automobiles, aéronautiques et aérospatiales.

Au cours des 3 dernières années, les chercheurs ont testé différents nanomatériaux afin d'élaborer de nouveaux plastiques assez résistants pour concurrencer les matériaux actuellement utilisé qui contiennent souvent des renforts métalliques. L'union européenne a soutenu ces efforts avec des fonds allant jusqu'à 38 millions de couronnes danoises (5.1 millions d'euros), venant s'ajouter au financement apporté par les partenaires du projet, pour le développement de composés chimiques capable de répondre à ces attentes.

Plus léger et aussi efficace qu'avant

Les pare-chocs (Le pare-chocs est un élément de la carrosserie d'un véhicule automobile.) automobiles sont l'une des pièces pour lesquelles les chercheurs de Nanotough ont été le plus à même de réduire le poids. Les crash-tests planifiés pour la fin de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) devraient aider à démontrer que ceci a pu être réalisé sans faire de concession sur la sécurité. De même, des prototypes de tableaux de bords et de pneus possédant des propriétés de résistance accrues ont pu être élaborés en utilisant de la nano-argile. Les mêmes principes ont été appliqués pour la conception de joints et de fixations pour l'industrie aérospatiale (L'aérospatiale (nom commun féminin singulier) est une discipline scientifique qui rassemble les techniques de l'aéronautique...) ainsi que pour l'élaboration de nouvelles méthodes d'emballage.

Un objectif avoué (Au Moyen Âge, l'avoué était un laïc dirigeant les vassaux d'une institution ecclésiastique, généralement une abbaye ; son rôle était similaire à celui du vidame.) du projet a été de rendre des entreprises européennes compétitives dans des domaines très dépendants de la recherche en matériaux. Selon le coordinateur du projet, les solutions industrielles apportées par Nanotough et les brevets engendrés bénéficieront aussi grandement à l'industrie locale danoise.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: BE Danemark numéro 32 (10/11/2011) - Institut Français du Danemark / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /68153.htm