Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Mardi 13/12/2011 à 00:00
Comment apprenons-nous à marcher ?
C'est dès la naissance que les bébés apprennent à marcher, tout comme les petits des rats. En fait les circuits nerveux qui contrôlent la locomotion sont identiques, même si l'on parle de deux espèces distantes de plusieurs millions d'années sur le plan de l'évolution. La découverte italienne (Italienne est le nom communément utilisé pour le cordage servant a manœuvrer un enrouleur. Il s'enroule sur un tambour quand on déroule la voile, et on tire dessus pour enrouler la...) a été réalisée dans les laboratoires de la Fondation Santa Lucia et de l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux...) Tor Vergata de Rome.

L'étude, coordonnée par Nadia Dominici et publiée dans Science, analyse le développement du processus de locomotion humaine, en comparaison avec d'autres mammifères et oiseaux. Le mouvement, disent les chercheurs, est une question de cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité volontaire, et constitue le siège...): tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) dépend des impulsions électriques que les neurones envoient aux muscles. En enregistrant ces signaux électriques, il est possible de reconstruire les circuits nerveux qui contrôlent le mouvement des bras et des jambes.

Dominici a posé des électrodes sur le corps de nouveaux nés, d'enfants en âge préscolaire, et d'adultes, dans le but d'enregistrer l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) cérébrale générée par 24 différents muscles squelettiques. Les enfants à peine nés, ne savent pas marcher. Cependant, en les tenant debout et en les posant sur une surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement confondu avec sa mesure, sa...) plane (La plane est un outil pour le travail du bois. Elle est composée d'une lame semblable à celle d'un couteau, munie de deux poignées, à chaque extrémité de la lame. Elle permet le...), ils commencent à plier les jambes, comme pour réaliser des pas, illustrant le réflexe (Le réflexe d'une façon générale fait intervenir des propriétés intégratrices d'un centre nerveux. Il résulte d'un réflexe des activités musculaires en réponse à un...) de marcher.

En analysant l'activité électrique enregistrée, les chercheurs ont montré que chez les nouveaux nés, le réflexe du mouvement est contrôlé par les neurones de la moelle épinière (La moelle épinière, ou moelle spinale, désigne la partie du système nerveux central prolongeant en dessous la medulla oblongata, ou bulbe rachidien, du tronc cérébral, et...) ; ils s'activent ainsi en deux phases: la première demande aux muscles des jambes de se plier et de s'étendre, alors que la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une...) coordonne le mouvement entre la jambe gauche et la jambe droite. Au fur (Fur est une petite île danoise dans le Limfjord. Fur compte environ 900 hab. . L'île couvre une superficie de 22 km². Elle est située dans la Municipalité de Skive.) et à mesure que les enfants grandissent, ce processus devient plus complexe et implique d'autres types de neurones: sous médullaires, inter médullaires et sensoriels. Chez les enfants en âge préscolaire, aux deux phases néonatales, s'ajoutent deux phases supplémentaires qui servent (Servent est la contraction du mot serveur et client.) à affiner le mouvement, comme celle qui indique au talon de se soulever avant que la jambe ne commence à se plier. Les quatre phases, puis celles qui s'ajoutent après lors de la croissance, permettent de perfectionner le processus de locomotion chez l'adulte.

Ces résultats montrent que le développement de la locomotion est un processus conservatif. Jusqu'à présent, on pensait que chez les adultes les circuits nerveux à la base du mouvement se formaient à partir de zéro (Le chiffre zéro (de l’italien zero, dérivé de l’arabe sifr, d’abord transcrit zefiro en italien) est un symbole marquant une position vide dans l’écriture des nombres en notation positionnelle.), et étaient complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à l'utilisateur de...) différents de ceux actifs chez les bébés. On sait maintenant que durant la croissance rien ne se perd: le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud (node)...) du signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes particulières. Les signaux lumineux sont employés depuis la nuit des temps...) électrique qui va des neurones aux muscles n'est autre qu'une version modifiée du réseau néonatal.

Et ce qui est valable pour le développement est aussi valable pour l'évolution. Pour avoir un panorama plus large des mécanismes de locomotion du règne animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire qu’il se nourrit...), les chercheurs ont analysé l'activité électrique enregistrée chez les chats, les rats, les macaques rhésus et des poules de Guinée (l'unique autre espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique....) de bipède étudié en plus de l'être humain). Il en est ressorti que les deux phases d'activité des circuits électriques des rats, à peine nés, sont identiques à celles des nouveaux nés humains.

Arrivé à l'âge adulte, les quatre phases d'actions commencent à se différencier, chez les rats comme chez les autres animaux. L'explication probable est que, chez l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement...) la remodulation des circuits nerveux doit faire face à un problème que les quadrupèdes et les bipèdes comme les oiseaux n'ont pas: ajuster le mouvement des bras pour déplacer des objets.

Malgré cette différence, les chercheurs sont restés très surpris par la découverte des similitudes entre les processus qui contrôlent la locomotion animale. On parle d'espèces éloignées de millions d'années, qui ont hérité la coordination de l'activité musculaire des circuits nerveux primaires d'un très vieil ancêtre commun (En phylogénie, un ancêtre commun à plusieurs espèces est l'individu le plus proche dans le temps dont descendent toutes les espèces en...). Et même si chaque espèce a appris à marcher avec "ses propres jambes", de manière différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des nombres pour mesurer l'éventuel défaut de dualité d'une application définie...) et selon des considérations génétiques et morphologiques, il est vrai que nous partons tous d'une base commune: les vieux éléments ne sont pas éliminés en faveur d'un réseau totalement nouveau, mais ils s'adaptent à affronter de nouveaux problèmes plus efficacement.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: BE Italie numéro 98 (5/12/2011) - Ambassade de France en Italie / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /68412.htm
 
Archives des News
  Juin 2018
  Mai 2018
  Avril 2018
  Mars 2018
  Toutes les archives

Dimanche 17 Juin 2018 à 00:00:05 - Vie et Terre - 1 commentaire
» Les peurs du mal
Samedi 16 Juin 2018 à 00:00:12 - Physique - 1 commentaire
» Un LHC haute luminosité d'ici 10 ans au Cern