Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Vendredi 16/12/2011 à 12:00
Le ribosome à haute résolution
Tout juste un an après la publication de la première structure du ribosome eucaryote, l'équipe de Marat Yusupov de l'Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (IGBMC, CNRS/Inserm/Université de Strasbourg) est parvenue à affiner la précision de ses précédents résultats et révèle maintenant la structure moléculaire du ribosome à l'échelle atomique. Ces travaux, publiés le 17 novembre 2011 dans la revue Science, pourront servir de base à l'industrie pharmaceutique (L'industrie pharmaceutique est le secteur économique qui regroupe les activités de recherche, de fabrication et de commercialisation des médicaments...) pour le développement de nouveaux médicaments.


Figure: Nouvelle vue de la structure du ribosome de la levure (Une levure est un champignon unicellulaire apte à provoquer la fermentation des matières organiques animales ou végétales. Les levures sont employées...). 79 protéines et 5600 nucléotides sont ainsi précisément positionnés. © Copyright IGBMC, Adam Ben-Shem, Nicolas Garreau de Loubresse, Sergey Melnikov, Lasse Jenner, Gulnara Yusupova, Marat Yusupov

La première structure du ribosome eucaryote a été déterminée en 2010 par les chercheurs de l'IGBMC, grâce à la cristallographie par diffraction (La diffraction est le comportement des ondes lorsqu'elles rencontrent un obstacle qui ne leur est pas complètement transparent ; le phénomène peut être interprété par la...) des rayons X. Cette méthode permet d'obtenir des résultats très précis, mais la forte intensité des rayons endommage les cristaux du ribosome eucaryote. Grâce à l'optimisation des traitements appliqués aux cristaux, des détecteurs de toute dernière génération et une nouvelle technique de collecte d'informations, cette intensité a pu être diminuée, permettant de récupérer davantage de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) de haute qualité, sans altérer les cristaux du ribosome.

L'Angström (Un ångström ou angström (symbole Å) est une unité de mesure en physique atomique qui n'appartient pas au système international (SI). Il est utilisé pour les longueurs d'ondes de la lumière dite...) (Å) est une unité de mesure (En physique et en métrologie, les unités sont des étalons pour la mesure de grandeurs physiques qui ont besoin de définitions précises pour être...) correspondant à un dix milliardième de mètre (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international (SI). Il est défini, depuis 1983, comme la...), soit 0,000000001 mètre. L'équipe de l'IGBMC avait en 2010 déterminé la structure du ribosome avec une résolution de 4,15Å, c'est-à-dire une vue globale du "squelette (Le squelette est une charpente animale rigide servant de support pour les muscles. Il est à la base de l'evolution des vertébrés. Celui ci leur a fourni un...)" de la structure de la molécule (Une molécule est un assemblage chimique électriquement neutre d'au moins deux atomes, qui peut exister à l'état libre, et qui représente la plus petite quantité de matière possédant les...). Leurs tous derniers résultats présentent cette fois la structure à une résolution de 3Å. Il s'agit d'une avancée énorme en termes de précision des données puisque cette nouvelle vue présente de manière détaillée l'agencement complexe des molécules entre elles. En tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.), ce sont 79 protéines et 5 600 nucléotides constituant le ribosome eucaryote qui ont ainsi pu être positionnés très précisément.

Ces résultats vont pouvoir être directement utilisés par les industries pharmaceutiques pour la conception de nouveaux composés thérapeutiques antifongique. Plusieurs d'entre elles se sont d'ailleurs déjà rapprochées de l'équipe strasbourgeoise, laissant présager de fructueuses collaborations dans un avenir proche.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS-INSB