L'affichage tête haute pour les travaux de terrain grâce aux lunettes intelligentes de deuxième génération

Publié par Redbran le 28/04/2020 à 13:00
Source: © Union européenne, [2020] / CORDIS
Votre travail requiert une aide extérieure ponctuelle ? Désormais, un expert à distance peut voir ce que vous voyez et vous guider.

Nombreux sont ceux qui travaillent en-dehors du cadre d'un bureau traditionnel et de ses équipements. Et ils ont parfois un besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires, les besoins secondaires et les besoins...) urgent d'informations. Bien que les dispositifs mobiles puissent répondre à ce besoin, ces appareils nécessitent généralement l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) des deux mains.


© IRISTICK

Une solution consiste à porter des lunettes intelligentes. Elles existent déjà et fonctionnent à la fois comme des moniteurs d'ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques permettant de...) tête haute et des caméras. Certains appareils sont même commandés par la voix, ce qui permet de les utiliser en mode mains libres, tandis que d'autres sont commandés par des boutons ou des claviers tactiles. De nombreux modèles se connectent aux téléphones portables de différentes manières, notamment par Bluetooth (Bluetooth est une spécification de l'industrie des télécommunications. Elle utilise une technique radio courte distance destinée à...).

Les premières versions du concept de lunettes intelligentes n'étaient toutefois pas pratiques. Elles se connectaient à une batterie lourde et encombrante, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en souffrant néanmoins d'une faible autonomie.

Problèmes résolus

Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) IRISTICK, financé par l'UE, est parvenu à mettre au point (Graphie) un nouveau système de lunettes intelligentes qui résout ce problèmes, et bien d'autres. Sur la base des commentaires des clients concernant un dispositif antérieur, l'équipe IRISTICK a travaillé sur un produit considérablement amélioré. "Nous voulions développer des lunettes intelligentes qui permettent au porteur d'interagir avec les applications de son smartphone Android via un clavier tactile et des commandes vocales", explique Koen Schauwaert, ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en...) du projet. "Nous voulions également que la batterie couvre totalement un service de 8 heures (L'heure est une unité de mesure  :) et ne génère pas de chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !) ou de rayonnement électromagnétique (Un rayonnement électromagnétique désigne une perturbation des champs électrique et magnétique.)."

Or pour atteindre cet objectif de 8 heures, il aurait fallu un autre bloc batterie, lourd et encombrant. Dans les premières versions du concept, le bloc devait également être porté sur la tête, ce qui aurait placé les émetteurs près du cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité...) du porteur et aurait augmenté le poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est égale à l'opposé de...) du dispositif. Au lieu de cela, l'équipe IRISTICK a décidé d'éliminer toute connectivité sans fil du casque pour lui préférer un câble relié à une unité de poche externe capable de fournir l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) et de recevoir toutes les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.). Celle-ci se connecte à son tour au smartphone de l'utilisateur, qui fournit l'application informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement...), le traitement et le stockage des données, ainsi que la connectivité Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole de communication...).

La partie lunettes du système intègre des capteurs (Un capteur est un dispositif qui transforme l'état d'une grandeur physique observée en une grandeur utilisable, exemple : une tension électrique, une hauteur de mercure, une intensité, la...) de mouvement, une caméra (Le terme caméra est issu du latin : chambre, pour chambre photographique. Il désigne un appareil de prise de vues animées, pour le cinéma, la...) centrale qui relaie le point de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) de l'utilisateur à une partie distante, une caméra zoom, un pointeur laser (Un laser est un appareil émettant de la lumière (rayonnement électromagnétique) amplifiée par émission stimulée. Le terme laser provient de l'acronyme...), une source de lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La lumière est intimement...), un système audio bidirectionnel et un affichage (L' affichage désigne l'application d'une surface de papier script dans un lieu public(et non du foyer)sur un support destiné à son émission, externe ou interne, ce qui en fait un média à part entière sans...) tête haute. L'unité inclut un clavier tactile et des commandes audio: en prononçant à haute voix les noms des boutons et des champs de saisie, l'utilisateur peut naviguer dans l'application. Les commandes vocales ont été testées pour fonctionner dans des environnements industriels bruyants, jusqu'à 90 dB(A).


© IRISTICK

Faciliter l'assistance des experts de garde

Le système peut notamment être utilisé lorsqu'un travailleur nécessite l'aide à distance d'un expert. "Dans ce cas, l'utilisateur s'équipe du dispositif, tandis que l'expert prend le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) du zoom et de la lampe de poche", explique Koen Schauwaert. "L'expert peut envoyer des captures d'écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par l'utilisateur et générées ou restituées par l'ordinateur, sous forme de texte et...) avec des annotations, ou un dessin technique, qui s'affichent directement sur l'écran des lunettes. Les deux travailleurs peuvent communiquer pour poser des questions ou donner des instructions." Pouvoir obtenir une assistance à distance de cette façon évite d'avoir à envoyer un expert sur le terrain.

Dans d'autres cas, l'utilisateur peut travailler seul en utilisant l'écran des lunettes pour afficher les instructions d'un flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie, matière, ...) évoluant dans un sens commun....) de travail complexe. Dans les entrepôts, les employés sont en mesure de scanner (Un scanneur, ou numériseur à balayage est l'équivalent du terme anglais scanner, qui vient du verbe anglais to scan, signifiant « balayer » dans le sens de « parcourir une certaine étendue ».) les codes-barres à l'aide de la caméra zoom.

Les chercheurs travaillent actuellement sur le prototype de la prochaine génération du produit. Bien que l'autonomie de la batterie n'atteigne pas encore tout à fait 8 heures, elle est facile à remplacer et à recharger. Un développement ultérieur pourrait résoudre ce problème et permettre d'obtenir l'autonomie souhaitée à l'origine.

L'équipe prévoit de lancer une nouvelle version, en coopération avec un grand partenaire industriel, dans la dernière partie de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) 2020. Le nouveau système permettra aux travailleurs sur le terrain de bénéficier d'une assistance professionnelle et de nombreuses options de travail en mains libres.
Cet article vous a plus ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.075 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique