Une bonne année ? La plus longue étude jamais réalisée sur le bonheur a la réponse
Publié par Isabelle le 01/01/2020 à 14:00
Source: © Union européenne, [2019] / CORDIS

(c)Techno-Science.net
Une étude menée depuis 81 ans par l'université de Harvard offre des conseils éclairés pour mener une vie heureuse.

Chaque année à cette même époque, nous prenons nos résolutions pour la nouvelle année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) qui va commencer. Nous allons tracer le bilan de 2019 et fixer des objectifs pour 2020. Chaque année, l'une des résolutions les plus populaires, partout dans le monde (Le mot monde peut désigner :), est de remplir nos vies de bonheur.

En 1938, les scientifiques ont commencé à suivre la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) de 268 étudiants en deuxième année à Harvard dans le cadre de l'Étude de Harvard sur le développement des adultes qui se poursuit encore aujourd'hui. À l'époque, l'étude ne s'intéressait qu'aux hommes, car Harvard n'accueillait pas encore les femmes. Le futur président John F. Kennedy figurait parmi les participants originaux.

L'étude s'est développée (En géométrie, la développée d'une courbe plane est le lieu de ses centres de courbure. On peut aussi la décrire comme l'enveloppe de la famille des...) au fil des ans. Aujourd'hui, elle compte 1 300 descendants des participants initiaux. Les chercheurs ont accumulé une grande quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection...) de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) sur leur santé physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la connaissance de la...) et mentale. Ils ont également examiné leur vie (La vie est le nom donné :) dans leur ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout »,...), y compris les succès et les échecs de leurs carrières et de leurs mariages.

Vous voulez vivre une vie plus heureuse? Restez connectés

"La découverte surprenante est que nos relations et notre bonheur dans nos relations ont une influence puissante sur notre santé", a déclaré Robert Waldinger, directeur de l'étude, psychiatre (Un psychiatre est un médecin spécialisé en psychiatrie et psychothérapie, qui diagnostique, traite et tente de prévenir les...) au Massachusetts General Hospital et professeur de psychiatrie (La psychiatrie est une spécialité médicale traitant de la maladie mentale ou des maladies mentales. L'étymologie du mot psychiatrie provient du grec psyche (ψυχὴ), qui...) à la Harvard Medical School, à la "Harvard Gazette". "Prendre soin de son corps est important, mais entretenir ses relations est aussi une façon de prendre soin de soi. Voilà, je pense, la vraie révélation."

"Lorsque nous avons rassemblé tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) ce que nous savions à leur sujet à l'âge de 50 ans, ce n'est pas le taux de cholestérol (Le cholestérol est un lipide de la famille des stérols qui joue un rôle central dans de nombreux processus biochimiques. Le cholestérol tire son nom du grec ancien chole- (bile) et de stereos (solide),...) atteint à la cinquantaine qui permettait de prédire comment ils allaient vieillir", a expliqué le professeur Waldinger lors de sa conférence TED de 2015 intitulée Qu'est-ce qui fait une belle vie? Leçons tirées de la plus longue étude sur le bonheur. "C'était de réaliser à quel point (Graphie) ils étaient satisfaits de leurs relations. Les personnes les plus satisfaites de leurs relations à 50 ans étaient les personnes en meilleure santé à 80 ans." Fin 2019, cette conférence comptait plus de 14,8 millions de vues sur YouTube.

Les participants qui ont nourri leurs relations ont vécu plus longtemps et plus heureux, tandis que ceux qui ont choisi une voie plus solitaire sont souvent décédés plus tôt. "La solitude tue", a déclaré le professeur Waldinger. "C'est aussi impitoyable que le tabagisme (Le tabagisme est le fait de consommer du tabac, produit manufacturé élaboré à partir de feuilles séchées de plantes appartenant à la famille des Solanacées et caractérisées par la...) ou l'alcoolisme (L'alcoolisme est l'addiction à l'alcool ([[éthanol[[) contenu dans les boissons alcoolisées. L'OMS reconnaît l'alcoolisme comme une maladie et le...)."

"Les bonnes relations ne protègent pas seulement notre corps, elles protègent notre cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité volontaire, et constitue...)", a poursuivi le professeur Waldinger. "Et ces bonnes relations ne doivent pas forcément être toujours simples ou bonnes. Certains de nos couples octogénaires pouvaient se chamailler jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à...) après jour, mais tant qu'ils sentaient qu'ils pouvaient vraiment compter l'un sur l'autre quand les choses devenaient difficiles, ces arguments n'avaient pas de conséquences sur leurs souvenirs."

Vieillir est important quand vous êtes jeune également.

Le vieillissement (La notion de vieillissement décrit une ou plusieurs modifications fonctionnelles diminuant progressivement l'aptitude d'un objet, d'une information ou d'un organisme à assurer ses fonctions.) ne commence pas plus tard dans la vie, il commence très tôt. Les gens devraient prendre soin d'eux-mêmes tout au long de leur vie.

"Le vieillissement est un processus continu", a déclaré le professeur Waldinger. "Vous pouvez voir comment la trajectoire (La trajectoire est la ligne décrite par n'importe quel point d'un objet en mouvement, et notamment par son centre de gravité.) de santé des gens commence à évoluer dès leur trentaine, de sorte qu'en prenant soin de soi très tôt dans la vie, la voie du vieillissement est mieux préparée. Le meilleur conseil que je puisse donner est “Prenez soin de votre corps comme si vous alliez en avoir besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires,...) pendant 100 ans”, car cela pourrait très bien arriver."
Page générée en 0.005 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique