Nouvelle piste dans le traitement de l'arthrite
Publié par Adrien le 30/08/2015 à 00:00
Source: Université Laval

Cette image colorée artificiellement montre des vésicules (en vert) produites par des plaquettes à l'intérieur d'un neutrophile (en rouge). Les vésicules contiennent des molécules qui peuvent modifier l'activité du neutrophile. En empêchant l'entrée des vésicules, les chercheurs sont parvenus à réduire drastiquement les symptômes de l'arthrite chez des souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme animal de compagnie ou de laboratoire, mais aussi de nombreuses...).
Une équipe internationale de chercheurs a découvert un mécanisme cellulaire qui pourrait être mis à profit pour freiner l'arthrite. Les détails de cette découverte ont été publiés cet été dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).

L'équipe dirigée par le professeur Éric Boilard, de la Faculté de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du...) et du CHU de Québec-Université Laval, a précisé le mode de fonctionnement d'une voie de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles technologies...),...) qui permet aux plaquettes sanguines de modifier l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) des neutrophiles, des cellules sanguines qui interviennent dans l'arthrite. Lorsque cette voie de communication est bloquée, les symptômes de l'arthrite diminuent drastiquement chez les souris.

Ce mécanisme de régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se rattache au plan scientifique à l'automatique.) ouvre donc la porte à un nouveau traitement de l'arthrite qui n'affecterait pas les fonctions essentielles jouées par les plaquettes dans l'organisme.
Page générée en 1.973 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique