Première découverte d'une petite exoplanète rocheuse (vidéos)

Publié par Redbran le 06/08/2021 à 13:00
Source: ESO
Une équipe d'astronomes a utilisé le Very Large Telescope de l'Observatoire Européen Austral (le VLT de l'ESO) au Chili pour apporter un nouvel éclairage sur les planètes autour d'une étoile proche, L 98-59, qui ressemblent à celles du système solaire (Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le...) interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la...). Parmi les découvertes, on trouve une planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de...) ayant la moitié de la masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un...) de Vénus - l'exoplanète (Une exoplanète, ou planète extrasolaire, est une planète orbitant autour d'une...) la plus légère jamais mesurée à l'aide de la technique de la vitesse (On distingue :) radiale - un monde (Le mot monde peut désigner :) océanique et une possible planète dans la zone habitable (En astronomie, une zone habitable (ZH) est une région de l'espace où les conditions sont...).


Cette vue d'artiste (Est communément appelée artiste toute personne exerçant l'un des métiers ou activités...) montre L 98-59b, l'une des planètes du système L 98-59 à 35 années-lumière. Le système contient quatre planètes rocheuses confirmées avec une cinquième potentielle, la plus éloignée de l'étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une...), n'étant pas confirmée.
En 2021, les astronomes ont utilisé les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) de l'instrument ESPRESSO (Echelle SPectrograph for Rocky Exoplanets and Stable Spectroscopic Observations) sur le VLT de l'ESO pour mesurer la masse de L 98-59b, trouvant qu'elle était la moitié de celle de Vénus. Cela en fait la planète la plus légère mesurée à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...) en utilisant la technique de la vitesse radiale.Crédit: ESO/M. Kornmesser

"La planète située dans la zone habitable peut avoir une atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) qui pourrait protéger et favoriser la vie (La vie est le nom donné :)", déclare María Rosa (Rosa peut désigner :) Zapatero Osorio, astronome (Un astronome est un scientifique spécialisé dans l'étude de l'astronomie.) au Centre d'astrobiologie de Madrid (Madrid est la capitale de l'Espagne. Ville la plus vaste et la plus peuplée du pays, c'est le...), en Espagne, et l'un des auteurs de l'étude publiée aujourd'hui dans Astronomy & Astrophysics.

Ces résultats constituent une étape importante dans la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) de la vie sur des planètes de taille terrestre en dehors du système solaire. La détection de biosignatures sur une exoplanète dépend de la capacité à étudier son atmosphère, mais les télescopes actuels ne sont pas assez grands pour atteindre la résolution nécessaire à cette fin pour les petites planètes rocheuses. Le système planétaire (Un système planétaire (parfois appelé abusivement système stellaire) est...) nouvellement étudié, appelé L 98-59 d'après son étoile, est donc une cible captivante pour l'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les...) de l'atmosphère des exoplanètes dans le futur. Il est en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps...) autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne...) d'une étoile située à seulement 35 années-lumière et l'on sait maintenant qu'il abrite des planètes rocheuses, comme la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...) ou Vénus, qui sont suffisamment proches de l'étoile pour être chaudes.

Grâce à la contribution du VLT de l'ESO, l'équipe a pu déterminer que trois de ces planètes pourraient contenir de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les...) ou en avoir dans leur atmosphère. Les deux planètes les plus proches de l'étoile dans le système L 98-59 sont probablement sèches, mais pourraient contenir de petites quantités d'eau, tandis que jusqu'à 30 % de la masse de la troisième planète pourrait être constituée d'eau, ce qui en ferait un monde océanique.

En outre, l'équipe a trouvé des exoplanètes "cachées" qui n'avaient pas été repérées auparavant dans ce système planétaire (Un planétaire désigne un ensemble mécanique mobile, figurant le système solaire...). Ils ont découvert une quatrième planète et soupçonnent la présence d'une cinquième, dans une zone située à la bonne distance de l'étoile pour que de l'eau liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est...) existe à sa surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...). "Nous avons des indices de la présence d'une planète tellurique (Les planètes telluriques (du latin tellus, la terre, le sol), en opposition aux planètes...) dans la zone habitable de ce système", explique Olivier Demangeon, chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la...) à l'Instituto de Astrofísica e Ciências do Espaço de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) de Porto au Portugal et auteur principal de la nouvelle étude.


Cette infographie montre une comparaison entre le système d'exoplanètes L 98-59 (en haut) avec une partie du système solaire interne (Mercure, Vénus et Terre), mettant en évidence les similitudes entre les deux.

L 98-59 contient quatre planètes rocheuses confirmées (marquées en couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes...) dans le panneau supérieur), en orbite autour d'une étoile naine rouge (En astronomie, les naines rouges sont les étoiles les moins massives ; en-deçà, ce sont les...) à 35 années-lumière. La planète la plus proche de l'étoile a environ la moitié de la masse de Vénus, ce qui en fait l'exoplanète la plus légère jamais détectée à l'aide de la technique de la vitesse radiale. Jusqu'à 30% de la masse de la troisième planète pourrait être de l'eau, ce qui en ferait un monde océanique. L'existence de la quatrième planète a été confirmée, mais les scientifiques ne connaissent pas encore sa masse et son rayon (sa taille possible est indiquée par une ligne pointillée). L'équipe a également trouvé des indices d'une cinquième planète potentielle, la plus éloignée de l'étoile, bien que l'équipe en sache peu. S'il est confirmé, il se situerait dans la zone habitable du système où de l'eau liquide pourrait exister à sa surface.

Les distances des étoiles et entre les planètes dans l'infographie ne sont pas à l'échelle. Le diagramme (Un diagramme est une représentation visuelle simplifiée et structurée des concepts, des idées,...) a été mis à l'échelle pour faire coïncider la zone habitable dans le système solaire et dans L 98-59. Comme l'indique l'infographie, qui comprend une échelle de température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et...) (en Kelvin (Le kelvin (symbole K, du nom de Lord Kelvin) est l'unité SI de température thermodynamique. Par...) [K]), la Terre et la cinquième planète (non confirmée) en L 98-59 reçoivent des quantités similaires de lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil...) et de chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent :...) de leurs étoiles respectives. En supposant que leurs atmosphères soient similaires, cette cinquième planète aurait une température de surface moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de...) similaire à celle de la Terre et supporterait de l'eau liquide à sa surface.

Crédit: ESO/L. Calçada/M. Kornmesser (Remerciement: O. Demangeon)


L'étude représente une avancée technique, car les astronomes ont pu déterminer, à l'aide de la méthode des vitesses radiales, que la planète la plus intérieure du système a tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) juste la moitié de la masse de Vénus. Cela en fait l'exoplanète la plus légère jamais mesurée à l'aide de cette technique, qui calcule l'oscillation (Une oscillation est un mouvement ou une fluctuation périodique. Les oscillations sont soit à...) de l'étoile causée par les minuscules tiraillements gravitationnels de ses planètes en orbite.

L'équipe a utilisé l'instrument ESPRESSO (Echelle SPectrograph for Rocky Exoplanets and Stable Spectroscopic Observations) sur le VLT de l'ESO pour étudier L 98-59. "Sans la précision et la stabilité fournies par ESPRESSO, cette mesure n'aurait pas été possible", déclare María Rosa Zapatero Osorio. "C'est un pas en avant dans notre capacité à mesurer les masses des plus petites planètes au-delà du système solaire".

Les astronomes ont repéré pour la première fois trois des planètes de L 98-59 en 2019, grâce au satellite (Satellite peut faire référence à :) TESS (Transiting Exoplanet Survey Satellite) de la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de...). Ce satellite utilise une technique appelée la méthode des transits pour trouver les planètes et mesurer leur taille (la méthode des transit étudie le déclin de la lumière provenant de l'étoile causé par le passage d'une planète devant celle-ci pour déduire les propriétés de la planète). Cependant, ce n'est qu'avec l'ajout des mesures de vitesse radiale effectuées avec ESPRESSO et son prédécesseur, l'instrument HARPS (High Accuracy Radial velocity Planet (Un Planet est un site Web dynamique qui agrège le plus souvent sur une seule page, le contenu...) Searcher) au télescope (Un télescope, (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant...) de 3,6 mètres de l'observatoire de La Silla de l'ESO, qu'Olivier Demangeon et son équipe ont pu trouver des planètes supplémentaires et mesurer les masses et les rayons des trois premières. "Si nous voulons savoir de quoi est faite une planète, le minimum dont nous avons besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est...) est sa masse et son rayon", explique Olivier Demangeon.

L'équipe espère poursuivre l'étude du système avec le futur James Webb Space Telescope (Le James Webb Space Telescope (JWST), anciennement appelé « Next Generation Space...) (JWST) de la NASA/ESA/CSA. L'Extremely Large Telescope (ELT) de l'ESO, en construction dans le désert (Le mot désert désigne aujourd’hui une zone stérile ou peu propice à la...) chilien d'Atacama et qui devrait commencer ses observations en 2027, sera également idéal (En mathématiques, un idéal est une structure algébrique définie dans un anneau....) pour étudier ces planètes. "L'instrument HIRES sur l'ELT pourrait avoir la puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) nécessaire pour étudier les atmosphères de certaines des planètes du système L 98-59, complétant ainsi le JWST depuis le sol", explique Maria Rosa Zapatero Osorio.

"Ce système est précurseur de ce qui est à venir", ajoute Olivier Demangeon. "En tant que société, nous courons après les planètes terrestres depuis la naissance de l'astronomie (L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer...) et nous nous rapprochons enfin de plus en plus de la détection d'une planète terrestre dans la zone habitable de son étoile, dont nous pourrions étudier l'atmosphère."

Vidéos

Une équipe d'astronomes a utilisé le Very Large Telescope de l'ESO au Chili pour jeter un nouvel éclairage sur les planètes autour d'une étoile proche qui ressemblent à celles du système solaire interne. Cette vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la...) résume ce qu'ils ont trouvé sur le système planétaire, appelé L 98-59.
Crédit: ESO

L'animation de cet artiste montre L 98-59b, la planète la plus proche de l'étoile dans le système planétaire L 98-59. Le système est à 35 années-lumière de notre système solaire et contient quatre planètes rocheuses confirmées avec une cinquième potentielle, la plus éloignée de l'étoile.
Crédit: ESO/M. Kornmesser

Cette animation vole de la Terre au système planétaire L 98-59, à 35 années-lumière. Il abrite quatre exoplanètes rocheuses confirmées et une cinquième potentielle qui, si elle était confirmée, se trouverait dans la zone habitable du système où de l'eau liquide pourrait exister à sa surface.
Crédit: ESO/L.Calçada/G. Hüdepohl ( atacamaphoto.com )/ spaceengine.org
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.573 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique