Les récifs coralliens très vulnérables à la perte d'espèces

Publié par Redbran le 07/10/2021 à 13:00
Source: CNRS INEE
Pour comprendre le fonctionnement des écosystèmes ainsi que leurs flux de matière et d'énergie, il est essentiel de connaître l'architecture de ces écosystèmes. Elle est constituée des interactions trophiques entre les organismes qui déterminent les échanges d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la...) et de nutriments au sein du système. Pour les systèmes écologiques particulièrement riches, comme les récifs coralliens, notre connaissance de la structure du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des...) alimentaire n'est encore que partielle. Dans la littérature scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...), il était communément accepté que la plupart des poissons récifaux étaient généralistes. Cependant, une étude récente, publiée dans la revue PNAS, suggère que les poissons ont plutôt tendance à être des spécialistes (se nourrissant d'une combinaison (Une combinaison peut être :) limitée de proies) et que leur disparition pourrait constituer une menace pour la productivité totale de cet écosystème.


© CNRS

Les récifs coralliens, déjà menacés par la hausse des températures due au changement climatique, sont également confrontés à de graves perturbations pouvant mener à l'extinction (D'une manière générale, le mot extinction désigne une action consistant à éteindre quelque...) locale d'espèces (extirpation) de poissons. Selon un article publié le 20 Septembre 2021 dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, les poissons de récifs ont un régime alimentaire (Pour les régimes alimentaires d'ordre culturel pratiqués par l'Homme voir pratique...) beaucoup plus spécialisé que ce que l'on pensait auparavant. Cela suggère que de lors de l'extinction locale d'un poisson (Les Poissons sont une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 12 mars au 18...), leurs proies ne sont pas consommées par d'autres poissons, menaçant ainsi la productivité de tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) le système.

Les récifs coralliens font partie des écosystèmes les plus diversifiés de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de...). Ils constituent un habitat essentiel pour des milliers d'autres espèces récifales. Ils soutiennent les économies et assurent également les ressources alimentaires pour des millions de personnes. Dans le cadre de l'étude, des chercheurs du Centre de Recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) Insulaire et Observatoire de l'Environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et...) (CRIOBE - PSL-EPHE/CNRS/UPVD), de l'IRD, de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est...) Méditerranéen d'Océanologie (M.I.O - AMU/CNRS/IRD) et du CEntre de Synthèse et d'Analyse sur la Biodiversité (La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants. Elle s'apprécie...) (CESAB) ont conclu que les réseaux alimentaires des récifs coralliens sont plus fragiles qu'on ne le pensait initialement. Les chercheurs sont parvenus à cette conclusion après avoir décrit le régime alimentaire de plus de 600 espèces de poissons sur la base d'une vaste méta-analyse.

L'étude a examiné les réseaux alimentaires de six récifs coralliens différents près d'Okinawa, d'Hawaï (Hawaï ou Hawaii (en hawaïen : Hawai‘i ; en anglais : Hawaii) est un...), des Antilles (Les Antilles sont un vaste archipel situé dans la mer des Caraïbes. L'archipel forme un...), de la Nouvelle-Calédonie (La Nouvelle-Calédonie est un archipel d'Océanie situé dans l'océan Pacifique...), de Madagascar (Madagascar (Madagasikara en malgache), ou la République de Madagascar (Repoblikan'i...) et des îles Marshall. Malgré les différences régionales, les réseaux alimentaires présentaient une structure étonnamment similaire: 67 % des espèces étaient des consommateurs spécialisés ayant des préférences marquées pour des proies spécifiques, malgré l'énorme diversité de nourriture disponible sur les récifs coralliens.

L'équipe a donc révélé que la grande majorité des espèces de poissons récifaux ont un régime alimentaire spécifique, plutôt qu'une alimentation opportuniste, c'est-à-dire se nourrissant de tout ce qu'ils peuvent trouver. Bien que les récifs résistent probablement à la perte de plusieurs espèces de proies, la perte d'une seule grande espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type »...) de poisson (Dans la classification classique, les poissons sont des animaux vertébrés aquatiques...) consommateur peut mettre en péril l'écosystème. Les extinctions, en particulier celles de grandes espèces de poissons, peuvent avoir des répercussions importantes sur le fonctionnement des récifs coralliens. De nombreuses conditions peuvent entraîner la disparition locale d'espèces de poissons, comme le changement climatique, la pêche commerciale et la pollution (La pollution est définie comme ce qui rend un milieu malsain. La définition varie selon le...). Ces déclins de poissons peuvent laisser un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) croissant de proies non consommées, créant ainsi des déséquilibres dans le réseau alimentaire et par cascade avoir le potentiel de changer la structure de ces écosystèmes.

Les récifs coralliens constituent une source critique de nourriture pour de nombreuses populations et fournissent de nombreux services écosystémiques. Cependant, le maintien de ces services écosystémiques clés peut être mis en péril si les réseaux alimentaires ne sont plus intacts.


Réseaux alimentaires des récifs coralliens à travers différentes régions biogéographiques.

Laboratoires CNRS impliqués:
- Centre de recherche insulaire et observatoire de l'environnement (CRIOBE - CNRS / Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) Perpignan Via Domitia / EPHE)
- Institut Méditerranéen d'Océanologie (MIO - CNRS / Université de Toulon (L' Université du Sud Toulon-Var est une université publique située à Toulon en...) / IRD / AIx-Marseille Université)

Référence:
Pozas-Schacre C, Casey JM, Brandl SJ, Kulbicki M, Harmelin-Vivien M, Strona G, Parravicini V. 2021 Congruent trophic pathways underpin global coral reef food webs. Proc. Natl. Acad. Sci. 118, e2100966118.

Contacts:
- Valeriano Parravicini - Centre de Recherches Insulaires et Observatoire de l'Environnement (CRIOBE – PSL/EPHE/CNRS/UPVD) - valeriano.parravicini at ephe.psl.eu
- Chloé Pozas-Schacre - Centre de recherche insulaire et observatoire de l'environnement (CRIOBE - CNRS / Université Perpignan Via Domitia / EPHE) - pozaschloe at gmail (Gmail est un service de messagerie gratuit proposé par Google. Les messages reçus sur un...).com
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.086 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique