WEAV: une soucoupe volante propulsée par électromagnétisme

Publié par Adrien le 18/06/2008 à 00:00
Source et illustration: University of Florida
Les soucoupes volantes ne seront peut-être bientôt plus le fait de la seule science-fiction. Subrata Roy, professeur de l'université de technologie mécanique et aérospatiale de Floride, a soumis une demande de brevet pour une conception circulaire d'appareil volant, rappelant les vaisseaux spatiaux des innombrables films d'Hollywood. Subrata Roy a cependant baptisé son appareil en toute simplicité "véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un...) aérien électromagnétique sans ailes," ou WEAV.


Vue d'artiste (Est communément appelée artiste toute personne exerçant l'un des métiers ou activités...) de l'appareil WEAV,
qui pourrait voler dans l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) d'autres planètes

Le prototype proposé à la construction est de petite taille, dans les 16cm, alimenté par des batteries embarquées. Roy a déclaré que la conception de l'appareil peut être testée, et qu'il est théoriquement possible de construire des appareils de bien plus grande taille. La soucoupe volante pourrait se mouvoir dans des atmosphères autres que celle de la terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...). Par exemple, il serait envisageable d'utiliser cette technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) pour l'exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.) de Titan (Cliquez sur l'image pour une description), une lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du...) de Saturne.

L'U.S. Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et...) Force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un...) et la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de...) ont montré un intérêt pour cette technologie. Selon Roy, "C'est un concept très original, et s'il est réussi, il sera révolutionnaire". Le véhicule se déplace par un phénomène appelé la magnétohydrodynamique (La magnétohydrodynamique (MHD) est une discipline scientifique qui décrit le comportement...). Une force propulsive est créée lorsqu'un courant ou un champ magnétique (En physique, le champ magnétique (ou induction magnétique, ou densité de flux...) est passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble...) au travers d'un fluide (Un fluide est un milieu matériel parfaitement déformable. On regroupe sous cette...) conducteur. Dans le cas de l'appareil de Roy, le fluide est créé par des électrodes qui couvrent chacune des surfaces du véhicule et ionisent l'air environnant en un plasma ( En physique, le plasma décrit un état de la matière constitué de particules chargées...).

L'air environnant subit un mouvement, créant un effet ascensionnel, et assurant une stabilité contre les rafales de vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface...). Afin de maximiser la superficie (L'aire ou la superficie est une mesure d'une surface. Par métonymie, on désigne souvent...) de contact entre l'air et le véhicule, la conception de Roy est partiellement creuse et sans interruption.

Un des aspects les plus intéressants de l'utilisation de la magnétohydrodynamique est que le véhicule n'aura aucune pièce mobile. L'absence de pièces mécaniques traditionnelles, telles que des propulseurs ou des réacteurs, devrait fournir une fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée...) énorme. Une telle conception permettra également au WEAV de planer et décoller verticalement.

Bien que la conception soit prometteuse sur le papier (Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres...), de gros obstacles se présentent entre la théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer,...) et le décollage (Le décollage est la phase transitoire pendant laquelle un aéronef passe de l'état...) d'un premier prototype. La gestion de la gravité (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.) terrestre lors du vol de l'appareil, la masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un...) de la source d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la...) qui devra développer une puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) suffisante pour générer le plasma nécessaire, les interférences de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle,...) avec le véhicule en sont des exemples concrets, qu'il convient de résoudre.

Selon Roy, "Naturellement le risque est énorme, mais le retour technologique également". "Si cela réussi, nous aurons un avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale...), une soucoupe et un hélicoptère (Un hélicoptère est un aéronef à voilure tournante dont le ou les rotors...) en un seul engin".

Merci à Stardust (forum) pour la proposition de cette news.

Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.354 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique