Rétro 1927: l'ABC de l'Aviation

Publié par Michel le 19/02/2006 à 00:01

Le vol plané

Quand le pilote d'un avion veut descendre, il doit tenir compte de ce fait que la pesanteur, qui était jusqu'alors une force résistante, devient une force motrice et ajoute son action à celle du moteur. Il fut donc ralentir le régime de ce dernier, et le mouvement de descente se règle en poussant le levier en avant.


Mais il peut arriver que, pour une cause quelconque, telle que l'arrêt du moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif...), l'hélice (Hélice est issu d'un mot grec helix signifiant « spirale ». Un objet en forme...) n'exerce plus son action propulsive: l'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale...) doit alors descendre par le seul effort de son poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la...) en utilisant la résistance de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et...). C'est ce qu'on appelle la descente en vol plané.

Pour la réaliser, l'aviateur (Un aviateur est une personne qui pilote un aéronef.) pousse (Pousse est le nom donné à une course automobile illégale à la Réunion.) le levier en avant et "pique du nez (Le nez (du latin nasus) est chez l'homme la saillie médiane du visage située au-dessus de...)". Alors, sous l'action de son poids, il conserve de la vitesse (On distingue :). Si celle-ci est suffisante, les organes de direction conservent leur efficacité. En air calme, un avion dont le moteur s'arrête à l'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau...) de 1.000 mètres, peut atterrir à une distance de 4 à 8 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système...) du point (Graphie) au-dessus duquel le moteur a cessé de fonctionner.

L'atterrissage

La remise en contact de l'avion avec le sol, s'effectue, comme le départ, vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface...) debout. Le pilote s'approche de terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...) en vol plané ; arrivé près du sol, il redresse son appareil afin d'en diminuer la vitesse. Alors l'avion prend, tangentiellement, contact avec le sol par l'intermédiaire des roues (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par...) de son train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de...) élastique tandis qu'à l'arrière une béquille également élastique amortit le choc (Dès que deux entitées interagissent de manière violente, on dit qu'il y a choc, que ce soit de...) et freine la marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un...) de l'appareil.


L'atterrissage est toujours une opération délicate, dangereuse parfois, et qui exige le sang-froid de l'aviateur.

Page générée en 0.076 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique