[News] De l’eau détectée sur une exoplanète située dans la zone habitable de son étoile

Observation du ciel et technologies relatives...

Modérateur : Modérateurs

Redbran
Messages : 3131
Inscription : 16/05/2015 - 10:01:33
Activité : Profession libérale ou Indépendant

[News] De l’eau détectée sur une exoplanète située dans la zone habitable de son étoile

Message par Redbran » 11/09/2019 - 14:00:37

Depuis la découverte de la première exoplanète dans les années 90, les astronomes n'ont cessé de mettre au jour et d’analyser des planètes situées dans la zone habitable de leurs étoiles, où les conditions peuvent conduire à la formation d'eau liquide et à la prolifération de la vie. Selon les résultats de la mission du satellite Kepler, qui a révélé près des deux tiers de toutes les exoplanètes connues à ce jour, de 5 à 20 % des Terre et des super-Terre sont situées dans la zone habitable de leurs étoiles. Toutefois, malgré cette abondance, il est extrêmement difficile de sonder les conditions et les propriétés atmosphériques de ces planètes potentiellemen...
Vous devez être connecté pour lire la suite de cette actualité et voir ses photos/vidéos.
Se connecter | Créer un compte

Avatar de l’utilisateur
Mizar 17
Messages : 242
Inscription : 25/07/2008 - 18:27:28
Activité : Retraité
Localisation : AYTRE 17440

Re: [News] De l’eau détectée sur une exoplanète située dans la zone habitable de son étoile

Message par Mizar 17 » 17/09/2019 - 18:48:16

110 al , c'est trop loin :haaa: pour aller vérifier .
"Les sillons de l'espace où fermentent des mondes"
Leconte de Lisle

protagoras

Re: [News] De l’eau détectée sur une exoplanète située dans la zone habitable de son étoile

Message par protagoras » 02/02/2020 - 14:52:45

Bonjour,
Je crois que l'on interprète mal l'expression :"Zone habitable" ! L'expression zone d'habitabilité" conviendrait mieux.
Et encore !
En effet, cette zone est définie à partir de la température de surface de l'étoile et de la distance d'une planète à cette étoile telle que l'eau liquide y peut exister. C'est tout et c'est bien peu car une planète située à cette bonne distance ne contient pas nécessairement de d'eau !
Mais d'autres conditions existent aussi :
Que l'atmosphère de cette planète possède la bonne proportion d'oxygène et ne contienne pas de gaz toxiques.
Que ses océans, si elle en possède, soient d'importance suffisante pour que le cycle évaporation->nuages, vents-> pluies-> dénivellement->retour de l'eau dans les océans puisse s'effectuer.
Que son étoile soit à peu près sage contrairement aux étoiles de type spectral M (naines rouges) dont les tempêtes de rayons X et ultraviolets détruirait toute vie qui s'y serait manifestée. De plus, dans le cas des naines rouges (80% d es étoiles dans notre galaxie), la planète "habitable" serait si près de son etoile que, par effet de marée, elle lui présenterait toujours la même face : Fournaise sur une face, froid glacial sur l'autre car les naines rouges ont une température très basse.
Que cette étoile soit située dans une région pauvre en étoiles pour que la somme des rayonnements des autres étoiles proches ne détruisent pas la vie si elle y est apparue.
Etc.
Enfin, nous ignorons totalement le processus qui produit ne serait-ce qu'une bactérie.
Et nous ne pouvons même pas être sûrs que nous ne sommes pas seuls dans au moins notre galaxie.
Cordialement

Répondre