[News] Détection des plus lumineuses galaxies de l'univers lointain

Observation du ciel et technologies relatives...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Michel
Messages : 19974
Inscription : 14/07/2004 - 14:48:20
Activité : Ingénieur
Localisation : Cote d'Azur

[News] Détection des plus lumineuses galaxies de l'univers lointain

Message par Michel » 10/08/2007 - 0:00:33

Grâce aux capacités combinées de plusieurs télescopes, des astronomes ont détecté des galaxies extrêmement lumineuses se dissimulant dans l'univers lointain. L’intense luminosité intrinsèque de ces galaxies est due à un taux exceptionnellement élevé de formation d’étoiles (1000 fois plus que dans notre Voie Lactée), mais la plus grande partie de cette lumière nous est masquée par la poussière et le gaz environnants et ne nous apparaît que dans l'infrarouge.

Les galaxies sont situées à environ 12 milliards d'années-lumière et ce sont les plus lumineuses et les plus massives jamais observées à cette distance. Les plus petites galaxies, plus obscures, sont beaucoup plus communes dans le jeune univers. Les scientifiques ont du mal à expliquer comment de telles galaxies puissent exister si tôt dans l’histoire de l’univers.


Image
Une des galaxies détectées:
à gauche: par la caméra submillimétrique AzTEC,
au centre : repérage précis de la source par le Smithsonian’s Submillimeter Array,
à droite : en lumière visible, Hubble ne détecte qu’un faible point,
Par combinaison, les données montrent que ces galaxies très lumineuses et poussiéreuses
sont très lointaines et datent d’une époque où l'univers avait moins de 2 milliards d'années.
Cliquer sur l’image pour l’agrandir


Les astronomes ont dû se livrer à un véritable jeu de cache-cache pour détecter ces objets. Les galaxies ont tout d’abord été repérées à l’aide de la caméra AzTEC du télescope James Clerk Maxwell. L’instrument a permis la découverte de plusieurs centaines de galaxies non encore décelées, et uniquement visibles aux longueurs millimétriques et submillimétriques.

Une équipe d’astronomes a réalisé des observations ultérieures de sept galaxies parmi les plus lumineuses dans une zone du ciel analysée par l’étude Cosmic Evolution Survey (COSMOS). Le réseau Smithsonian's Submillimeter Array a permis d’indiquer l'emplacement exact de chaque galaxie, permettant à l'équipe de confirmer que chacune des sources était bien une galaxie unique et non pas un regroupement de plusieurs galaxies plus faibles.

Une fois les emplacements précis connus, des observations supplémentaires ont été effectuées avec les télescope spatiaux Hubble et Spitzer, et avec le réseau de radiotélescopes du VLA. Hubble n'a pas détecté les galaxies, confirmant qu'elles sont enveloppées de poussières qui arrêtent la lumière visible. Spitzer (qui travaille dans l’infrarouge) a pu pénétrer la poussière et détecter directement des étoiles. Le VLA n’a pu détecter que les deux galaxies les plus proches.

En combinant ces mesures, les astronomes ont montré que cinq des sept galaxies AzTEC présentaient un décalage vers le rouge supérieur à 3 qui correspond à une distance de 12 milliards d'années-lumière. L’intense luminosité de ces galaxies dans l’infrarouge indique qu'elles sont en phase très active de formation d’étoiles, probablement causée par une multitude de collisions et de fusions intergalactiques.

Source: Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics (CfA)
Illustration: UMass Amherst / CfA / COSMOS/ACS Team
Dernière modification par Michel le 10/08/2007 - 23:34:46, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
bwergl
Messages : 841
Inscription : 20/06/2006 - 22:36:45
Localisation : paris

Message par bwergl » 10/08/2007 - 1:12:30

je vois pas pourquoi ca doit etre des jeunes galaxies.

c'est juste les galaxies qui se trouvent a la limite de la sphere observable.

il ya aussi le probleme de l'anthropocentrisme encore une fois.
ces deductions font que nous sommes le centre de l'univers et nous contemplons la naissance de l'univers, rien que ca :heink:

quand aux les plus lointaines galaxies, selon wikipedia, elles doivent se trouver entre 50 et 70 milliards d'années.

etant entendu que ca depend de l'opinion de tout un chacun quand a l'infini ou le fini (non borné :L) de l'univers. ce qui signifie quand meme qu'il faudrait pas trop s'etonner a trouver des galaxies adultes aussi loin.

m'enfin le pire c'est que ca gene pas les scientifiques de se mettre au centre de l'univers. comme ca, c'est pas une theorie, c'est une religion! et les galaxies a 13 milliards d'années, elle se sont retrouvées aussi la bas (aussi loin) par l'opération du saint esprit...

Avatar de l’utilisateur
byblo
Messages : 37
Inscription : 05/03/2007 - 7:22:55

Message par byblo » 10/08/2007 - 4:22:07

bwergl a écrit :je vois pas pourquoi ca doit etre des jeunes galaxies.

c'est juste les galaxies qui se trouvent a la limite de la sphere observable.

il ya aussi le probleme de l'anthropocentrisme encore une fois.
ces deductions font que nous sommes le centre de l'univers et nous contemplons la naissance de l'univers, rien que ca :heink:

quand aux les plus lointaines galaxies, selon wikipedia, elles doivent se trouver entre 50 et 70 milliards d'années.

etant entendu que ca depend de l'opinion de tout un chacun quand a l'infini ou le fini (non borné :L) de l'univers. ce qui signifie quand meme qu'il faudrait pas trop s'etonner a trouver des galaxies adultes aussi loin.

m'enfin le pire c'est que ca gene pas les scientifiques de se mettre au centre de l'univers. comme ca, c'est pas une theorie, c'est une religion! et les galaxies a 13 milliards d'années, elle se sont retrouvées aussi la bas (aussi loin) par l'opération du saint esprit...
Considère-les alors comme les plus jeunes galaxies "connue" à ce jour.

Quand à la religion... Elle se complète peut-être avec le temps mais ne se réfute jamais.

Avatar de l’utilisateur
bwergl
Messages : 841
Inscription : 20/06/2006 - 22:36:45
Localisation : paris

Message par bwergl » 10/08/2007 - 8:07:51

byblo a écrit :Considère-les alors comme les plus jeunes galaxies "connue" à ce jour.

Quand à la religion... Elle se complète peut-être avec le temps mais ne se réfute jamais.


c'est pas un peu delicat a partir des photos qu'on voit de determiner un age de galaxie? tout cela tend trop vers le fait que l'on soit le centre de l'univers (la probabilité me parait plutot faible disons) pour que l'on puisse encore accorder du credit au redshift quand il s'agit de distances aussi enormes... il doit y avoir un bug.

mais peut etre que c'est parce que nous sommes au centre (une zone de calme) que nous existont... je veux dire que rien n'est impossible mais bon ca parait tres etrange.....

d'un autre coté, difficile de pas faire confiance aux scientifiques, ils sont mieux armés que moi pour aborder ces sujets...

j'aimerais qu'on m'explique...

Victor
Messages : 16930
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 10/08/2007 - 10:00:16

On voit quoi ? Toute bête la question mais pourquoi ça serait des galaxie ?

Avatar de l’utilisateur
bongo1981
Messages : 4075
Inscription : 03/04/2007 - 19:20:21
Localisation : Paris

Message par bongo1981 » 10/08/2007 - 10:48:48

bwergl a écrit :je vois pas pourquoi ca doit etre des jeunes galaxies.
L'article n'a jamais dit que ce sont des galaxies jeunes. (En raison de leur éloignement, on peut le supputer, par contre des métodes de datation indépendantes doivent pouvoir confirmer qu'elles sont jeunes).
bwergl a écrit :c'est juste les galaxies qui se trouvent a la limite de la sphere observable.
Donc des galaxies très éloignés, et plus l'on regarde loin et plus l'on regarde loin dans le passé.
bwergl a écrit :il ya aussi le probleme de l'anthropocentrisme encore une fois.
ces deductions font que nous sommes le centre de l'univers et nous contemplons la naissance de l'univers, rien que ca :heink:
Il n'y a pas une goutte d'anthopocentrisme. Il n'y a pas de centre de l'univers. Nous sommes effectivement au centre de notre "bulle" (puisque la lumière a une célérité constante et isotrope, donc forcément nous sommes au centre d'une sphère qui s'agrandit, sphère virtuelle qui nous dit ce que l'on peut voir à un instant donné).
bwergl a écrit :quand aux les plus lointaines galaxies, selon wikipedia, elles doivent se trouver entre 50 et 70 milliards d'années.
Je ne savais pas que le rayon de l'univers était connu. Tu as des sources ?
bwergl a écrit :etant entendu que ca depend de l'opinion de tout un chacun quand a l'infini ou le fini (non borné :L) de l'univers. ce qui signifie quand meme qu'il faudrait pas trop s'etonner a trouver des galaxies adultes aussi loin.
Justement ça serait étonnant... puisque l'univers est censé être jeune à cette époque, si tu observes une très vieille galaxie aux confins de l'univers, ça veut dire que le modèle est revoir.
bwergl a écrit :m'enfin le pire c'est que ca gene pas les scientifiques de se mettre au centre de l'univers. comme ca, c'est pas une theorie, c'est une religion! et les galaxies a 13 milliards d'années, elle se sont retrouvées aussi la bas (aussi loin) par l'opération du saint esprit...
Contre-sens aussi... personne n'a dit que l'on était au centre. Les galaxies à 13 milliards d'années lumière verraient la même chose que nous. (au fait ? tu lis les ouvrages que je conseille ?)

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9879
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Message par cisou9 » 10/08/2007 - 16:56:30

Voici l'extrait de Wikipédia
L'univers observable se composant de tous les endroits qui pourraient nous avoir affectés depuis le Big Bang, en tenant compte que la vitesse de la lumière est finie. L'horizon cosmique se trouve à une distance de 13 à 14 milliards d'années-lumière.

La taille actuelle (la distance comobile) de l'univers observable est plus grande, puisque l'univers a continué de s'étendre pendant le temps que la lumière met à nous parvenir ; on estime qu'elle est d'environ 50 milliards d'années-lumière (4,73×1026m). L'univers observable contient environ 7×1022 étoiles, répandues dans environ 1010 galaxies, elles-mêmes organisées en amas et super-amas de galaxies. Le nombre de galaxies pourrait être encore plus grand, selon le champ profond de Hubble observé avec le télescope spatial Hubble.
:jap:
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Avatar de l’utilisateur
Stardust
Messages : 1613
Inscription : 08/01/2006 - 10:41:20
Localisation : Versailles

Message par Stardust » 10/08/2007 - 17:34:53

bongo1981 a écrit : Les galaxies à 13 milliards d'années lumière verraient la même chose que nous.

OK pour le reste, mais là, je beugue... :D

Avatar de l’utilisateur
Michel
Messages : 19974
Inscription : 14/07/2004 - 14:48:20
Activité : Ingénieur
Localisation : Cote d'Azur

Message par Michel » 10/08/2007 - 17:41:14

Stardust a écrit :
bongo1981 a écrit : Les galaxies à 13 milliards d'années lumière verraient la même chose que nous.

OK pour le reste, mais là, je beugue... :D


bongo veut dire que tout point de l'espace actuel est entouré d'une sphère "univers observable" d'environ 13 milliards d'années-lumière de rayon.

Altaïr
Messages : 23
Inscription : 31/01/2007 - 20:44:43
Localisation : Sous le soleil exactement.
Contact :

Message par Altaïr » 10/08/2007 - 18:26:25

bwergl a écrit :je vois pas pourquoi ca doit etre des jeunes galaxies.

c'est juste les galaxies qui se trouvent a la limite de la sphere observable.

il ya aussi le probleme de l'anthropocentrisme encore une fois.
ces deductions font que nous sommes le centre de l'univers et nous contemplons la naissance de l'univers, rien que ca :heink:

quand aux les plus lointaines galaxies, selon wikipedia, elles doivent se trouver entre 50 et 70 milliards d'années.

etant entendu que ca depend de l'opinion de tout un chacun quand a l'infini ou le fini (non borné :L) de l'univers. ce qui signifie quand meme qu'il faudrait pas trop s'etonner a trouver des galaxies adultes aussi loin.

m'enfin le pire c'est que ca gene pas les scientifiques de se mettre au centre de l'univers. comme ca, c'est pas une theorie, c'est une religion! et les galaxies a 13 milliards d'années, elle se sont retrouvées aussi la bas (aussi loin) par l'opération du saint esprit...


C'est des jeunes galaxies pars que l'âge de l'univers etant de 13.7 Md années et que la lumière de ces galaxies a mis 13 Md années pour nous parvenir; le calcul et simple : 13.7 Md - 13 Md = 0.7 Md >> age des galaxies.

Il faut faire une nette distinction entre l'univers tel qu'il est dans sont ensemble a l'instant T et l'univers observable que nous connaissons.
L'univers dans son entier a un instant donnée est inaccessible pour nous, la jeune galaxie qui se trouvais a 13 Md AL est maintenant hors de porté, nous ne la verrons jamais a son age adulte.
Plus nous nous portons notre regard vers le lointain plus nous découvrons un univers plus jeune mais nul ne peut embrasser de son regard l'univers entier dans toutes ses dimensions spatiales et temporelle.

adagio
Messages : 593
Inscription : 17/06/2007 - 19:47:05

Message par adagio » 10/08/2007 - 18:33:58

Ce ne me surprend pas trop de "voir" des galaxies a 12 Mal, quand on pense que 3 fois l'age de la terre et on arrive au big bang. Avec tous les elements lourd que l'on connait ici, ca veut dire que tout devait se passer "rapidement" des le debut.

Avatar de l’utilisateur
bwergl
Messages : 841
Inscription : 20/06/2006 - 22:36:45
Localisation : paris

Message par bwergl » 10/08/2007 - 18:47:59

Michel a écrit :
Stardust a écrit :
bongo1981 a écrit : Les galaxies à 13 milliards d'années lumière verraient la même chose que nous.

OK pour le reste, mais là, je beugue... :D


bongo veut dire que tout point de l'espace actuel est entouré d'une sphère "univers observable" d'environ 13 milliards d'années-lumière de rayon.


donc les iti qui sont a l'autre bout de l'univers voient de nous la lumiere qui date de la naissance de notre galaxie.... mais que devient l'expansion la dedans si tout le monde constate la naissance des autres malgré les grandes distances.... si deux galaxies s'eloignent l'un de l'autre jusqu'a une grande distance et on le meme age, on devrait pas se voir naitre 13 milliards d'années plus tard... on devrait voir l'age actuel de la galaxie. elles se sont vu naitre quand elles etaient proches.

Avatar de l’utilisateur
bwergl
Messages : 841
Inscription : 20/06/2006 - 22:36:45
Localisation : paris

Message par bwergl » 10/08/2007 - 18:50:20

Altaïr a écrit :C'est des jeunes galaxies pars que l'âge de l'univers etant de 13.7 Md années et que la lumière de ces galaxies a mis 13 Md années pour nous parvenir; le calcul et simple : 13.7 Md - 13 Md = 0.7 Md >> age des galaxies.


bin non ca colle pas avec le big bang c'est que je viens de dire... imagine qu'on naisse tous les deux dans le meme berceau et qu'on s'eloigne... tu crois serieusement que je vais te voir naitre quand tu seras a grande distance?? c'est pour ca que je parlais du st esprit en demandant comment les galaxies se sont retrouvées la bas...

adagio
Messages : 593
Inscription : 17/06/2007 - 19:47:05

Message par adagio » 10/08/2007 - 18:56:46

Elles n'etaient pas proche de nous a leur naissance , seules les galaxies de l'amas de la vierges etaient proche de nous, et le sont encore relativement pour interagir gravitationnellement

Avatar de l’utilisateur
bwergl
Messages : 841
Inscription : 20/06/2006 - 22:36:45
Localisation : paris

Message par bwergl » 10/08/2007 - 19:15:40

adagio a écrit :Elles n'etaient pas proche de nous a leur naissance , seules les galaxies de l'amas de la vierges etaient proche de nous, et le sont encore relativement pour interagir gravitationnellement


reflechis... ca colle pas avec l'expansion... tu peux pas avoir une galaxie de 13 milliards d'années a 13 milliards d'années de nous sans que cette galaxie fusse un jour a coté de la notre... par consequent, on ne peut donc pas la voir naitre la bas puisqu'elle est née ici. d'ailleurs les scientifiques se rendent compte qu'il ya des trucs qui clochent avec les nouvelles observations...

adagio
Messages : 593
Inscription : 17/06/2007 - 19:47:05

Message par adagio » 10/08/2007 - 19:39:25

Tout depend de la vitesse de cette expension :)

Je crois que les scientifiques se demandent comment elles ont pu apparaitre si peu de temps apres le big bang, pas si elles etaient proche de nous a la naissance.

Avatar de l’utilisateur
bwergl
Messages : 841
Inscription : 20/06/2006 - 22:36:45
Localisation : paris

Message par bwergl » 10/08/2007 - 21:58:52

le big bang c'est justement quand tout est proche...

adagio
Messages : 593
Inscription : 17/06/2007 - 19:47:05

Message par adagio » 10/08/2007 - 22:20:15

Huhu oui
Mais c'est pas resté proche longtemps :)

Avatar de l’utilisateur
Lechantdupain
Messages : 64
Inscription : 11/02/2006 - 10:56:46
Localisation : Metz France
Contact :

Détection des plus lumineuses galaxies éloignées

Message par Lechantdupain » 10/08/2007 - 22:23:48

Psst, Michel, dans le texte, il ne s'agit pas du VLT mais du VLA, et pour la légende , le premier à droite est plutôt à gauche. ;)
Cordialement, :jap:
Il y a plus de choses au ciel et sur la Terre, Horatio, que n'en rêve votre philosophie. Shakespeare.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Messages : 19974
Inscription : 14/07/2004 - 14:48:20
Activité : Ingénieur
Localisation : Cote d'Azur

Message par Michel » 10/08/2007 - 23:33:27

marci, Lechantdupain :jap:

Avatar de l’utilisateur
bongo1981
Messages : 4075
Inscription : 03/04/2007 - 19:20:21
Localisation : Paris

Message par bongo1981 » 11/08/2007 - 18:59:05

cisou9 a écrit :Voici l'extrait de Wikipédia
L'univers observable se composant de tous les endroits qui pourraient nous avoir affectés depuis le Big Bang, en tenant compte que la vitesse de la lumière est finie. L'horizon cosmique se trouve à une distance de 13 à 14 milliards d'années-lumière.

La taille actuelle (la distance comobile) de l'univers observable est plus grande, puisque l'univers a continué de s'étendre pendant le temps que la lumière met à nous parvenir ; on estime qu'elle est d'environ 50 milliards d'années-lumière (4,73×1026m). L'univers observable contient environ 7×1022 étoiles, répandues dans environ 1010 galaxies, elles-mêmes organisées en amas et super-amas de galaxies. Le nombre de galaxies pourrait être encore plus grand, selon le champ profond de Hubble observé avec le télescope spatial Hubble.
:jap:
Ca veut dire que l'univers est plus grand que 50 milliards d'années lumière ;)
(tu aurais dû coller l'url).

bwergl a écrit :bin non ca colle pas avec le big bang c'est que je viens de dire... imagine qu'on naisse tous les deux dans le meme berceau et qu'on s'eloigne... tu crois serieusement que je vais te voir naitre quand tu seras a grande distance?? c'est pour ca que je parlais du st esprit en demandant comment les galaxies se sont retrouvées la bas...
Remarque pertinente, l'univers a subi une phase d'inflation, où toute les longueurs ont été multipliées par 10^50 ou 10^100 (les détails restent à peaufiner), pendant 10^-35 seconde. C'est pourquoi la galaxie se trouvant à 13 milliards d'années lumière de nous, ou celle qui est à 100, était à 10^-34 mètre de nous quelques fractions de secondes après le Big Bang, ensuite l'expansion les a mis à une distance collossale de nous. Et ce n'est que maintenant que nous les revoyons de nouveau.

Avatar de l’utilisateur
Stardust
Messages : 1613
Inscription : 08/01/2006 - 10:41:20
Localisation : Versailles

Message par Stardust » 11/08/2007 - 22:01:43

je cite bongo1981 qui a écrit : Voici l'extrait de Wikipédia indiqué par cisou9 : L'univers observable se composant de tous les endroits qui pourraient nous avoir affectés depuis le Big Bang, ......
Ca veut dire que l'univers est plus grand que 50 milliards d'années lumière ;)
(tu aurais dû coller l'url).

Pour trouver l'url, suffit de faire la recherche google en piochant une portion de phrase. J'ai pris celle que je cite en bleu ci-dessus. Voici l'adresse wiki

Altaïr
Messages : 23
Inscription : 31/01/2007 - 20:44:43
Localisation : Sous le soleil exactement.
Contact :

Message par Altaïr » 12/08/2007 - 0:26:45

bongo1981 a écrit :
bwergl a écrit :bin non ca colle pas avec le big bang c'est que je viens de dire... imagine qu'on naisse tous les deux dans le meme berceau et qu'on s'eloigne... tu crois serieusement que je vais te voir naitre quand tu seras a grande distance?? c'est pour ca que je parlais du st esprit en demandant comment les galaxies se sont retrouvées la bas...
Remarque pertinente, l'univers a subi une phase d'inflation, où toute les longueurs ont été multipliées par 10^50 ou 10^100 (les détails restent à peaufiner), pendant 10^-35 seconde. C'est pourquoi la galaxie se trouvant à 13 milliards d'années lumière de nous, ou celle qui est à 100, était à 10^-34 mètre de nous quelques fractions de secondes après le Big Bang, ensuite l'expansion les a mis à une distance collossale de nous. Et ce n'est que maintenant que nous les revoyons de nouveau.


Arretez de sniffer, ça dégage peut-être les narines mais ça rend plutôt cons. :lol:

Avatar de l’utilisateur
bwergl
Messages : 841
Inscription : 20/06/2006 - 22:36:45
Localisation : paris

Message par bwergl » 12/08/2007 - 1:53:13

bongo1981 a écrit :Remarque pertinente, l'univers a subi une phase d'inflation, où toute les longueurs ont été multipliées par 10^50 ou 10^100 (les détails restent à peaufiner), pendant 10^-35 seconde. C'est pourquoi la galaxie se trouvant à 13 milliards d'années lumière de nous, ou celle qui est à 100, était à 10^-34 mètre de nous quelques fractions de secondes après le Big Bang, ensuite l'expansion les a mis à une distance collossale de nous. Et ce n'est que maintenant que nous les revoyons de nouveau.


c'est trop tiré par les cheveux, ce sont des couches ajoutées pour sauver le big bang ca repose sur aucune observation et aucune theorie permet d'expliquer un tel comportement de maniere rationnelle (acceleration, ralentissement, etc) n'est ce pas?

Avatar de l’utilisateur
bongo1981
Messages : 4075
Inscription : 03/04/2007 - 19:20:21
Localisation : Paris

Message par bongo1981 » 12/08/2007 - 11:47:12

Altaïr a écrit :Arretez de sniffer, ça dégage peut-être les narines mais ça rend plutôt cons. :lol:
Dans ce cas, on est des milliers à sniffer des trucs par le nez, notamment Andréï Linde, Alan Guth, Henry Tye, Alexei Starobinsky, Katsuhiko Sato, Gennady Chibisov, Andreas Albrecht, Paul Steinhardt etc...

Je reconnais que ce n'est pas très intuitif, mais ce modèle explique énormément de données expérimentales.

bwergl a écrit :c'est trop tiré par les cheveux, ce sont des couches ajoutées pour sauver le big bang ca repose sur aucune observation et aucune theorie permet d'expliquer un tel comportement de maniere rationnelle (acceleration, ralentissement, etc) n'est ce pas?

Ce modèle explique la platitude de l'espace, l'homogénéité de la température du rayonnement fossile à 10^-3 près, explique la création des galaxies à partir d'un univers homogène pour ne citer que ça, comme observation expérimentale.

Ce modèle a aussi une assise théorique (notamment un champ de Higgs en surfusion).

http://www.futura-sciences.com/fr/sinfo ... wmap_8511/

Angelica de Oliveira-Costa fait partit des personnes ayant annoncé avoir mis en évidence des anomalies dans les parties quadripolaire (l=2) et octopolaire (l=3) de l'analyse spectrale des fluctuations de température du CMB. S'il reste un problème avec le quadripolaire les choses semblent être rentrées dans l'ordre pour l'octopolaire. Alan Guth, qui avait lancé l'idée d'inflation afin de résoudre des paradoxes de la cosmologie standard, à la fin des années 70 et au début des années 80, a été vu arborant un large sourire à une conférence dans les Caraïbes.

Nul doute que lui et Linde sont plus proches que jamais de l'attribution d'un prix Nobel !

Répondre