[News] Théorie : le temps pourrait devenir une dimension d’espace !

La physique de l'Univers...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
jyb
Messages : 4206
Inscription : 05/06/2004 - 12:01:50
Localisation : Ile de France

Message par jyb » 28/01/2008 - 20:25:37

heu, c'est quoi les trucs mis en gras, ça ne vient même pas de mon texte ... :heink:

Avatar de l’utilisateur
bwergl
Messages : 841
Inscription : 20/06/2006 - 22:36:45
Localisation : paris

Message par bwergl » 28/01/2008 - 20:49:57

expliquent t'ils l'anisotropie du temps en fonction de la vitesse?

(enfin l'un ou l'autre... en RR il semble que ce soit l'espace qui est anisotrope et le temps non)

AberrationStructurée
Messages : 15
Inscription : 02/02/2007 - 10:00:28

la matière grasse et le temps

Message par AberrationStructurée » 29/01/2008 - 13:40:04

Pour les lettres marquées, il s'agit d'une réponse dans la réponse.

En ce qui concerne le dt/dv, pour moi t correspond à des ponctualités, des instantanés contigus, l'impression de temps qui se déroule ressemble au principe cinématographique.

Avatar de l’utilisateur
bongo1981
Messages : 4075
Inscription : 03/04/2007 - 19:20:21
Localisation : Paris

Message par bongo1981 » 29/01/2008 - 14:15:50

moment magnetique a écrit :Conférence d'Alain Connes à l'université de Metz : Un espace non-commutatif engendre son propre temps (la vidéo intégrale est disponible en bas de page )

pour télécharger directement le fichier vidéo voici le lien
J'ai écouté la conférence, et c'était vraiment intéressant. Alain Connes nous fait partager son enthousiasme, et n'hésite pas à raconter des anecdotes personnelles.

Si vous avez 59 minutes (pas à perdre, parce que c'est vraiment très intéressant), n'hésitez pas à suivre cette conférence.

Avatar de l’utilisateur
StarDreamer
Messages : 1165
Inscription : 07/03/2006 - 15:55:14

Message par StarDreamer » 29/01/2008 - 15:41:56

moment magnetique a écrit : [...]
Une personne lui pose la question à la fin de la conférence :lol: .Il y a le temps de synchronisation des horloges dû au bain thermique dans lequel on baigne- les 3K du rayonnement cosmique de fond - , et ensuite il y a le temps élastique , individuel (celui qui t'intéresse ) ...mais il répond qu'il n 'a rien à dire à ce sujet et qu'il faut lire la littérature ...sourire dans l'assemblée :D


Cette explication m'interpelle !
En quoi le fait que le rayonnement cosmique de fond soit à 3°K implique-t-il le temps dont nous horloges sont les compteurs ?
Est-ce à croire que si on arrivait à une température de 0°K, la vraie, la dure, le temps s'arrêterait (et la matière disparaitrait, si on suit la même conclusion) ????

Peut-être que mes questions n'ont pas de sens ; dans ce cas, c'est avec plaisir que j'accepterais qu'on m'explique ce que je n'ai pas compris ! ;)

Avatar de l’utilisateur
melo
Messages : 223
Inscription : 02/10/2007 - 17:23:01

Message par melo » 29/01/2008 - 15:55:59

Maulus a écrit ::houla: :houla: les maths ont parlé !!
alors j'aime bien l'idée mais je comprend pas se qu'est une brane en cours de changement de signature !


idem :bon: une petite précision serait la bienvenue. (oui car bêtement je ne me rappelle plus de la signature actuelle de la brane, tiens je vais demander à ma femme au cas ou :D )

Et tant qu'à y être, si le temps pourrait devenir une dimension d'espace, dans ce cas là si on se meut dans cet univers ou le temps n'est qu'espace, si l'on reste immobile on ne vieillit pas ?

Quid de la source du phénomène qui arrive à muer une dimension temps en dimension espace ? (je sais que ce n'est que de la théorie)

Victor
Messages : 17655
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité

Message par Victor » 29/01/2008 - 18:40:16

y'a qu'un truc qui m'embête c'est le poids du téléchargement 209Mo ça fait du 10 minutes de téléchargement à 500 ko/s

Avatar de l’utilisateur
bongo1981
Messages : 4075
Inscription : 03/04/2007 - 19:20:21
Localisation : Paris

Message par bongo1981 » 30/01/2008 - 9:34:30

Ca veut dire qu'en tout point de l'univers, tout observateur observe un rayonnement fossile à 3K. Cette température permet de remonter au Big Bang et d'estimer l'origine de cet évènement à près de 13.7 milliards d'années, cette date est la même quelque soit les observateurs.

Avatar de l’utilisateur
StarDreamer
Messages : 1165
Inscription : 07/03/2006 - 15:55:14

Message par StarDreamer » 31/01/2008 - 14:48:09

Merci bongo.
Je suis d'accord pour dire que le rayonnement fossile permet de dater le Big Bang. Mais c'est le rapport avec la "synchronisation des horloges" qui était citée par moment magnétique qui m'interpelle.

Victor
Messages : 17655
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité

Message par Victor » 31/01/2008 - 15:12:01

ça veut dire aussi qu'il ya autant de temps que d'opérateurs d'Heinsenberg et que toutes expériences ne se conçoit que pour un seul observateur, je me suis toujours posé la question de ce qu'il y a de commun entre tout et tous

Avatar de l’utilisateur
bongo1981
Messages : 4075
Inscription : 03/04/2007 - 19:20:21
Localisation : Paris

Message par bongo1981 » 01/02/2008 - 9:59:17

StarDreamer a écrit :Merci bongo.
Je suis d'accord pour dire que le rayonnement fossile permet de dater le Big Bang. Mais c'est le rapport avec la "synchronisation des horloges" qui était citée par moment magnétique qui m'interpelle.
Excuse-moi, j'étais pas très clair.

Le rayonnement fossile permet de dater le Big Bang. Mais ça veut aussi dire que tout point de l'univers voit exactement la même chose. Chaque horloge mesure son temps propre, et en l'occurrence mesure le même temps que les autres (je crois que la synchronisation se réfère à ça).

Ch'est pas si c'est plus clair ?

Avatar de l’utilisateur
StarDreamer
Messages : 1165
Inscription : 07/03/2006 - 15:55:14

Message par StarDreamer » 05/02/2008 - 15:30:42

Merci !

C'est un peu plus clair, mais on part alors du postulat que la "vitesse" du temps est uniforme en tout point de l'univers (je sais, ça peut vite partir en polémique ce genre de phrase).

Mais, ce qui me choquait le plus, c'était la phrase de moment magnétique qui, telle qu'elle était formée, pouvait laisser croire que le temps était paramétré par rapport à la température du fond diffus... (et j'aurais alors aimé savoir sur quelle étude/théorie/postulat cela aurait pu se baser... car une telle idée pourrait être amusante à développer).

Avatar de l’utilisateur
bongo1981
Messages : 4075
Inscription : 03/04/2007 - 19:20:21
Localisation : Paris

Message par bongo1981 » 07/02/2008 - 17:37:40

Il faudrait se poser la question, sur l'origine de la flèche du temps etc... (thermodynamique selon certains)

Victor
Messages : 17655
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité

Message par Victor » 09/02/2008 - 10:34:00

bongo1981 a écrit :Il faudrait se poser la question, sur l'origine de la flèche du temps etc... (thermodynamique selon certains)

Si l'on admet la conservation de l'énergie et sa dégradation l'entropie S est un bon témoin de l'évolution des systèmes, quant à en faire la définition du temps, le temps des horloges ne coïncide pas et aucune horloge ne peut servir de référence absolue, une question de relativité des repères et de synchronisation à distance

gzav
Messages : 513
Inscription : 24/08/2007 - 21:05:45
Localisation : Sur la route

Message par gzav » 11/02/2008 - 20:28:25

Ca me rappelle Bergson quı ecrivait que beaucoup de nos problemes et paradoxes venaient du fait que nous ''spatialisons'' des choses qui ne le sont pas.

Devant notre incapacite a concevoir le temps nous cherchons a le spacialiser, voila pour moi l'ultime renoncement. J'ai le sentiment que la science resserre de plus en plus ses oeilleres, alors qu'au contraire son questionnement devient de plus en plus philosophique...
- Même un enfant de 5 ans comprendrait ça !
- Amenez-moi un enfant de 5 ans !

gzav.free.fr

Avatar de l’utilisateur
shaman
Messages : 86
Inscription : 01/02/2008 - 0:36:12

Message par shaman » 14/02/2008 - 0:52:31

C'est le principe des mathématiques, de "dessiner" une géométrie, y compris de choses comme la musique, la vie, l'amour, la mort...
Je ne vois pas les oeillières de la science (je ne suis pas du tout dans le milieu), au contraire, je vois plein d'ouvertures, de transdisciplinarités qui se mettent en place... (voire même, mais c'est un secret, il paraîtrait que des scientifiques se posent des questions métaphysiques...)

Accorder une dimension au temps, c'est le spacialiser ? Peut-être est-ce le concept de dimension qui nous échappe, alors...

Le temps est premier-primordial-prééminent à TOUT. La première corde, le point d'origine...

Imagesur http://mythologica.fr/index.html

Chronos est un être immatériel, apparu à la création du monde. Il est représenté sous les traits d'un serpent à trois têtes (une d'homme, une de lion et une de taureau) enlacé avec son épouse Ananké (déesse de la Nécessité, de la Fatalité) autour du monde-œuf. Ils sont censés entraîner le monde céleste dans sa rotation éternelle. Selon la cosmogonie orphique, ils seraient les géniteurs de Chaos et Éther.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chronos

Ils étaient balèzes, ces grecs, quand même...
The fish is aware.

gzav
Messages : 513
Inscription : 24/08/2007 - 21:05:45
Localisation : Sur la route

Message par gzav » 18/02/2008 - 13:27:49

J'avais une autre version de la legende grecque.
Kronos est le fils d'Ouranos et Gaia. Le temps est apparu lorsque Kronos a coupe les roubignoles d'Ouranos qui etouffait Gaia sous ses assauts, il n'y avait pas de place entre la terre et le ciel, empechant les choses de vivre. Lorsque qu'Ouranos s'est retire de douleur l'espace et le temps sont apparus.

Mais bon il ne faut quand meme pas confondre mythologie et science. D'ailleurs comment Kronos et ses freres et soeurs ont-ils pu etre enfantes sans le temps ?
- Même un enfant de 5 ans comprendrait ça !
- Amenez-moi un enfant de 5 ans !

gzav.free.fr

Victor
Messages : 17655
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité

Message par Victor » 19/02/2008 - 19:38:52

Pour les dieux il y a l'éternité cette notion de théologie empruntée aux philosophes grecs, on peut penser l'éternité comme le lieu où les idées s'affrontent et se forment une sorte d'espace idéal où le temps n'existe pas parce qu'il ne s'agit pas d'observer l'univers mais un lieu idéal au sens des idées (Platon dans ses principes quoi!)

Avatar de l’utilisateur
shaman
Messages : 86
Inscription : 01/02/2008 - 0:36:12

Message par shaman » 19/02/2008 - 20:22:42

gzav a écrit :Le temps est apparu lorsque Kronos a coupe les roubignoles d'Ouranos


C'est alors que le Chaos est apparu et qu'il a sorti l'Ether !
The fish is aware.

mistrael
Messages : 1
Inscription : 11/05/2010 - 4:29:55
Activité : Profession libérale ou Indépendant

Re: [News] Théorie : le temps pourrait devenir une dimension d’espace !

Message par mistrael » 11/05/2010 - 5:53:30

L'idée est intéressante mais personellement je n'y crois pas. Pour moi le temps n'existe pas sans espace. Le simple fait d'imaginer qu'il pourrait en devenir sonne faux dans ma tête.

Les mathématiques n'expliquent pas tout. Par logique on ne peut pas transformer une dimension en une autre... Le simple fait d'énoncer la mutation de la dimension temps en espace me fait penser à l'expension de notre univers. En imaginant que cela soit possible, il reste à savoir si le temps existait déjà avant la naissance de l'univers où si il s'est crée au même moment. À mon avis leur théorie pourrait être juste si il y avait effectivement déjà cette fameuse dimension temps avant le big-bang.


Dans le cas contraire cela voudrait dire que la dimension temps tout comme les 3 autres, continuent de s'étendre tout comme le fait notre univers depuis sa naissance.

C'est juste un point de vue comme un autre après tout ! Bonne chance aux chercheurs selon les cordes ^^;

xxxxxxxx-stéphane
Messages : 2
Inscription : 21/05/2010 - 12:46:58
Activité : Autre

Re: [News] Théorie : le temps pourrait devenir une dimension d’espace !

Message par xxxxxxxx-stéphane » 21/05/2010 - 13:42:56

Bonjour,

Vieux sujet , mais il me semble que s'il on comprend la dimension [T] comme égale à pi * ( [L] / pi ) on réalise une jolie horloge de révolution orbitale + une unité, qui nous à servi à définir l'année fut un temps par exemple.

Cordialement.

Zoharion
Messages : 374
Inscription : 03/07/2009 - 18:49:20
Activité : Ingénieur

Re: [News] Théorie : le temps pourrait devenir une dimension d’espace !

Message par Zoharion » 24/05/2010 - 18:31:40

Le lien de la vidéo (2008) ne semble plus fonctionnel. Une idée, une remarque ?

gzav
Messages : 513
Inscription : 24/08/2007 - 21:05:45
Localisation : Sur la route

Re: [News] Théorie : le temps pourrait devenir une dimension d’espace !

Message par gzav » 28/11/2010 - 18:55:38

Michel a écrit :L'expansion observée de l'univers (découverte par Edwin Hubble en 1925) pourrait être en réalité le symptôme d'une brane en train de changer de "signature". Suivant l’idée de M. Mars et de ses collègues, des observateurs, situés dans une brane subissant une mutation de type temps à type espace, observeraient un univers en expansion accélérée

C'est quoi une brane subissant une mutation de type temps à espace, quelqu'un pourrait éclairer ma lanterne ?
- Même un enfant de 5 ans comprendrait ça !
- Amenez-moi un enfant de 5 ans !

gzav.free.fr

Répondre