Principe d'équivalence d'Einstein

La physique de l'Univers...

Modérateur : Modérateurs

HClAtom
Messages : 3
Inscription : 13/04/2014 - 8:45:05
Activité : Enseignant ou Chercheur

Principe d'équivalence d'Einstein

Message par HClAtom » 25/04/2014 - 12:49:59

Bonjour,

Lorsqu'un satellite suit une orbite circulaire, sa vitesse est donnée par la relation v = sqrt(GM/R), où G est la constante de la gravitation, M la masse de la Terre, et R le rayon de l'orbite.

Peut-on accélérer le satellite, sur cette même orbite circulaire, grâce à la poussée d'un moteur ?
La réponse est non. Quelle que soit l'intensité et la direction de la poussée, le satellite quitte le cercle pour s'engager sur une ellipse.

Par conséquent, la poussée mécanique ne peut pas "simuler" une plus forte gravitation, c'est à dire un alourdissement de la planète. En effet, à cause de l'équation ci-dessus, la seule façon d'augmenter v, en gardant R et G constants, est d'augmenter M. Ainsi la force mécanique (la poussée du moteur) ne peut pas reproduire l'effet d'une force gravitationnelle. Ces deux forces ne sont pas équivalentes.

Ce constat expérimental indubitable s'oppose pourtant au principe d'équivalence d'Einstein, qui stipule que forces mécanique et gravitationnelles sont équivalentes.

Je viens d'écrire un article détaillé à ce propos, sur mon blog : http://hclatom.blogspot.fr. J'y décris notamment le défaut de l'expérience de pensée des ascenseurs d'Einstein.

Cordialement

Avatar de l’utilisateur
bongo1981
Messages : 4075
Inscription : 03/04/2007 - 19:20:21
Localisation : Paris

Re: Principe d'équivalence d'Einstein

Message par bongo1981 » 26/04/2014 - 10:53:51

J'ai lu avec attention votre page web, et certaines phrases m'ont choqué :
Il imagine donc qu'il y a équivalence entre toutes les accélérations (c'est à dire les forces), celle due à la gravitation, comme toutes les autres, mécaniques par exemple. C'est le principe d'équivalence.
Justement non, un référentiel accéléré est équivalent localement à un champ de gravitation et seulement à un champ de gravitation. Ce n'est pas du tout la même chose que la force électrique ou autre... cela ne concerne que le champ de gravitation.
Il y a cependant un défaut dans cette expérience de pensée. En effet, que se passerait-il si les balles pouvaient chuter sur une longue distance, au lieu d'une simple hauteur d'homme ?
Sur le fond, le principe d'équivalence dit qu'un référentiel accéléré est localement assimilable à un champ de gravitation.
HClAtom a écrit :Bonjour,

Lorsqu'un satellite suit une orbite circulaire, sa vitesse est donnée par la relation v = sqrt(GM/R), où G est la constante de la gravitation, M la masse de la Terre, et R le rayon de l'orbite.

Peut-on accélérer le satellite, sur cette même orbite circulaire, grâce à la poussée d'un moteur ?
La réponse est non. Quelle que soit l'intensité et la direction de la poussée, le satellite quitte le cercle pour s'engager sur une ellipse.
La réponse est oui, il suffit d'augmenter la force centripète, il ne faut pas orienter les réacteurs dans le sens de la marche (tangentiel) mais également vers l'extérieur de l'orbite. C'est ce qu'il se passe quand on fait tourner une fronde, plus l'on tourne vite plus le câble se tend. C'est cette tension qui augmente afin de permettre à la fronde de tourner plus vite. C'est l'orientation des réacteurs qui simule cette augmentation de tension.
HClAtom a écrit :Par conséquent, la poussée mécanique ne peut pas "simuler" une plus forte gravitation, c'est à dire un alourdissement de la planète. En effet, à cause de l'équation ci-dessus, la seule façon d'augmenter v, en gardant R et G constants, est d'augmenter M. Ainsi la force mécanique (la poussée du moteur) ne peut pas reproduire l'effet d'une force gravitationnelle. Ces deux forces ne sont pas équivalentes.
Est-ce que ma proposition vous va ?
HClAtom a écrit :Ce constat expérimental indubitable s'oppose pourtant au principe d'équivalence d'Einstein, qui stipule que forces mécanique et gravitationnelles sont équivalentes.

Je viens d'écrire un article détaillé à ce propos, sur mon blog : http://hclatom.blogspot.fr. J'y décris notamment le défaut de l'expérience de pensée des ascenseurs d'Einstein.

Cordialement
Donc j'ai lu votre blog et il y a des erreurs, voire contre-sens total sur les notions élémentaires de mécanique newtonienne.

HClAtom
Messages : 3
Inscription : 13/04/2014 - 8:45:05
Activité : Enseignant ou Chercheur

Re: Principe d'équivalence d'Einstein

Message par HClAtom » 26/04/2014 - 13:54:08

Vous écrivez : La réponse est oui, il suffit d'augmenter la force centripète, il ne faut pas orienter les réacteurs dans le sens de la marche (tangentiel) mais également vers l'extérieur de l'orbite.

Je vous conseille de vendre votre technique à l'ESA et à la NASA, car eux ne savent pas faire ce que vous décrivez.

Cordialement

Avatar de l’utilisateur
bongo1981
Messages : 4075
Inscription : 03/04/2007 - 19:20:21
Localisation : Paris

Re: Principe d'équivalence d'Einstein

Message par bongo1981 » 26/04/2014 - 17:14:19

La NASA ou l'ESA connaissent très bien cette méthode. Je n'invente rien.
Elle n'est pas utilisée tout simplement parce qu'elle coûte vraiment trop chère, il faut transporter du carburant pour pouvoir appliquer une poussée continue sur la durée de l'orbite (plusieurs heures, alors que je suppose que vous savez qu'une fusée éjecte du carburant que pendant quelques minutes...)

Répondre