[News] Théorie : Stephen Hawking réécrit la cosmologie... à l’envers

La physique de l'Univers...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Michel
Messages : 19974
Inscription : 14/07/2004 - 14:48:20
Activité : Ingénieur
Localisation : Cote d'Azur

[News] Théorie : Stephen Hawking réécrit la cosmologie... à l’envers

Message par Michel » 23/06/2006 - 0:00:36

Comment l'Univers a-t-il commencé ? Beaucoup de scientifiques considéreraient ceci comme une des questions les plus essentielles parmi toutes. Mais pour Stephen Hawking, l’homme qui s’est peut-être approché le plus près de la réponse, la question n'existe en fait même pas. Pour comprendre l'Univers, nous devons commencer à partir d’ici et de maintenant.

Hawking, basé à l'université britannique de Cambridge, et Thomas Hertog du Laboratoire Européen de Physique des Particules au CERN à Genève, sont sur le point de publier un article dans lequel ils avancent que l'Univers n'a pas eu un commencement unique. Au lieu de cela, selon eux, l’Univers a démarré de toutes les façons imaginables (et peut-être d’autres qui ne le sont même pas).


Image
L'univers a pu naître dans d’innombrables versions différentes


De cette profusion d’origines, la grande majorité se sont détériorées sans laisser une quelconque empreinte réelle sur l'Univers que nous connaissons aujourd'hui. Seule une fraction minuscule d'entre elles ont fusionné pour composer le cosmos actuel, selon les scientifiques. C’est, insistent-ils, la seule conclusion possible si nous prenons sérieusement la physique quantique en compte. "La mécanique quantique interdit une histoire unique", indique Hertog.

La théorie des chercheurs vient en réponse à un problème soulevé par la théorie des cordes, une des meilleures candidates pour la théorie du Tout. La théorie des cordes autorise d’innombrables types d'univers, la plupart d'entre eux très différents du notre. Certains physiciens soupçonnent qu'un facteur inconnu apparaîtra et éliminera la plupart de ces univers.

Cependant Hawking et Hertog indiquent que les innombrables « mondes alternatifs » de la théorie des cordes pourraient avoir eu une existence réelle. Nous devrions décrire l'Univers dans les premiers instants du Big-Bang comme une superposition de toutes ces possibilités, comme des milliards de films projetés les uns sur les autres.


On ajoute tout…

Ceci pourrait sembler étrange, mais c'est précisément la vue adoptée par la théorie quantique. Pensez à une particule de lumière atteignant notre oeil depuis une lampe. Le bon sens suggère qu'elle se déplace simplement en ligne droite de l'ampoule à l'oeil. Cependant, pour faire des prévisions correctes sur le comportement des particules, la mécanique quantique doit également considérer toutes les autres trajectoires possibles, y compris celles pour lesquelles, par exemple, le photon rebondit sur les murs des milliers de fois avant de nous atteindre.

Cette sommation de toutes les trajectoires, proposée dans les années 60 par le physicien Richard Feynman et d'autres, est la seule façon d'expliquer certaines des propriétés bizarres des particules quantiques, telles que leur capacité apparente de se trouver à deux endroits simultanément. Le point clé est que toutes les trajectoires ne contribuent pas de manière égale au comportement du photon : la trajectoire en ligne droite domine sur les trajectoires indirectes. Hertog argue du fait que la même chose doit être vraie pour les trajectoires qu’a pris l'Univers à travers le temps jusqu’à son état actuel. Nous devons le considérer comme la somme de toutes les histoires possibles.


Du haut vers le bas…

Hertog et Hawking nomment leur théorie la cosmologie « top-down », parce qu'au lieu de rechercher un certain ensemble fondamental de lois physiques initiales en vertu desquelles notre univers s’est déployé, elle commence « par en haut », avec ce que nous voyons aujourd'hui, et travaille « vers le bas » (à reculons) pour analyser ce qu’a pu être l'ensemble initial de possibilités. En effet, remarque Hertog, le présent « sélectionne » son passé.

Quelques secondes après le Big-Bang, une histoire unique dominait déjà l'Univers, selon lui. Ainsi du point de vue « classique » des grands objets comme les étoiles et les galaxies, les choses se sont produites d’une seule manière après cet instant. Les autres « histoires », par exemple celles pour lesquelles la Terre ne se serait formée qu’il y a 4.000 ans, n'ont ensuite plus apporté de contribution significative à cette évolution cosmique.

Mais dans les tout premiers instants du Big-Bang, il existait une superposition des versions extrêmement différentes de l'Univers, et non une histoire unique. Et, plus crucialement, Hertog indique que "notre univers actuel possède encore certaines caractéristiques ‘congelées’ de cette mixture quantique primordiale".

En d'autres termes, certaines de ces histoires alternatives ont laissé leur empreinte. C'est pourquoi Hertog et Hawking insistent sur le fait que leur cosmologie « top-down » est testable. Hertog indique que la théorie prévoit le modèle des variations de l'intensité du fond de rayonnement micro-onde, cette post luminescence du Big-Bang désormais imprimée dans le ciel, qui révèle des fluctuations dans la boule de feu de l'Univers naissant. Ces variations sont infimes, mais les détecteurs spatiaux les ont mesurées toujours plus précisément depuis plusieurs années. En affinant leur cosmologie « top-down », les deux chercheurs espèrent pouvoir calculer le spectre de ces fluctuations micro-onde et le comparer aux observations.

Leur théorie suggère également une réponse à l’énigme posée par certaines des « constantes de la nature » qui semblent si finement accordées à une valeur qui permette à la vie d’évoluer. Si nous partons du point où nous en sommes actuellement, il est évident que l'Univers actuel doit « sélectionner » les histoires qui mènent à ces conditions. Autrement nous ne serions tout simplement pas ici.

Source: Nature
Illustration: NASA/ESA
Dernière modification par Michel le 23/06/2006 - 19:31:00, modifié 2 fois.

Victor
Messages : 17300
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 23/06/2006 - 0:31:23

Y'a qu'un truc qui me déplait dans cette théorie c'est ce facteur inconnu qui choisi une histoire plutôt qu'une autre... Je n'aime pas trop philosophiquement le principe anthropique mais là, la main de Dieu est trop manifeste, j'aimerais le pourquoi des choix historiques, une causalité plutôt que cette théorie d'un "dessein intelligent" mots que j'emploie pour souligner ici un caractère religieux certain

sakharov
Messages : 53
Inscription : 21/06/2006 - 14:42:40
Localisation : Nancy

Message par sakharov » 23/06/2006 - 0:48:53

Pour moi tu n'as juste pas compris le sens de la dernière phrase que Michel a posté. Ce n'est pas qu'il y a eu un univers parmis beaucoup qui a été choisi pour nous être favorable mais c'est un des univers existant même si on ne peut aujourd'hui pas les rejoindre, qui a permis à la vie d'apparaitre. Car sans ça nous n'existeriions tout simplement pas et nous ne pourrions pas en parler.

Pour ma part ce qui me gène c'est la justification purement quantique du "une particule peut occuper deux places à la fois". J'ajouterais même si c'est bien de ça que l'on parle, qu'elle peut occuper jusqu'à une surface et donc à une infinité de point à la fois, parce que tout réside dans les probabilités.

Avatar de l’utilisateur
lincruste
Messages : 401
Inscription : 29/11/2005 - 0:28:05
Localisation : 92

Message par lincruste » 23/06/2006 - 3:12:12

sakharov a écrit :[...] mais c'est un des univers existant même si on ne peut aujourd'hui pas les rejoindre, qui a permis à la vie d'apparaitre. Car sans ça nous n'existeriions tout simplement pas et nous ne pourrions pas en parler.[...]

Ben c'est précisemment ça, le principe anthropique!

Victor
Messages : 17300
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 23/06/2006 - 11:14:50

Cette idée que nous sommes seuls dans l'univers et que nous façonnions l'univers avec notre pensée occidentale, cela m'est aussi intolérable que s'il n'existait pas d'autres pensées cosmologiques, c'est une forme d'imperium cosmologique... Je ne dis pas de penser comme un sauvage mais de laisser la liberté du modèle à chacun puis tout le monde ne s'appelle pas Newton, Einstein, Heisenberg ou Hawking...

N.B. je n'ai pas dis que je parlais des E-T
mais pour moi, c'est aussi dans le possible

sakharov
Messages : 53
Inscription : 21/06/2006 - 14:42:40
Localisation : Nancy

Message par sakharov » 23/06/2006 - 11:44:12

Victor a écrit :Cette idée que nous sommes seuls dans l'univers et que nous façonnions l'univers avec notre pensée occidentale, cela m'est aussi intolérable que s'il n'existait pas d'autres pensées cosmologiques, c'est une forme d'imperium cosmologique... Je ne dis pas de penser comme un sauvage mais de laisser la liberté du modèle à chacun puis tout le monde ne s'appelle pas Newton, Einstein, Heisenberg ou Hawking...


Je ne vois pas où tu vois ce problème dans la news désolé.

Victor
Messages : 17300
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 23/06/2006 - 11:53:12

Dans la news il est question de sélections de modèles qui aboutissent à nous qui expliquons le processus c'est à dire que ce monde existe parce que nous en sommes conscients... pas d'autres possibilité que nous ici et maintenant ce qui revient à dire que l'homme sommet de la création et qu'il n'y a rien d'autre... Cosmologie issue de la pensée occidentale

Si tu veux savoir je suis plus habitué à Darwin et sa théorie de l'évolution qui se passe dans une histoire ou l'effet et la cause sont explicables

Costian
Messages : 39
Inscription : 13/06/2006 - 10:31:39

Origine et destin de l'univers

Message par Costian » 23/06/2006 - 12:55:21

Quel est l'origine de l'univers? pourquoi y a t'il quelque chose plutôt que rien?

Je me suis approcher de la reponse:
Tout d'abord je vai introduire une nouvelle notion: le rien n'existe pas, imaginer que rien n'existe, vous allez alors me dire qu'il n y a rien mais seulement l'espace, et l'espace c'est quelque chose, ce n'est pas rien. On fait le rien c'est quelque chose et nont pas rien car c'est un etat comme un autre...

Donc l'univers au debut etait constitiué d'une infinité de choses "imaginaires" et puis petit à petit il a commencé à avoir de l'ordre dans l'univers car si vous mettez un tres grand nombre d'elements il commence à avoir de l'ordre dans ces elements. De l'ordre probablement dû aux similtudes et differances que presentent ces elements. Cet ordre est plus simplement: Les lois physiques.

C'est ainsi que le tourbillon du temps est apparue et puis il a donné naissance à l'espace puis l'espace a donné naissance à la matiere et puis la matiere a donné naissance à la vie et puis la vie a donné naissance à la conscience.

Donc au fil du temps l'ordre qui est apparue dans l'univers devient de plus en plus grand (organisé) j'usquà l'apparition de l'homme...

Donc l'existance de l'homme est lié à l'apparition de l'ordre dans une multitude d'elements qui conduisent nessecairement à l'homme. Car l'homme est un ordre de tres grand niveau.

Voici une autre de mes théories:

Le temps a donné naissance à l'espace, l'espace a donné naissance à la matière, la matière a donné naissance à la vie et la vie a donné naissance à la conscience.

Le temps a progressivement donné naissance à l'espace, l'espace a directement donné naissance à la matière et à l'antimatière, la matière a progressivement donné naissance à la vie, la vie a progressivement donné naissance à la conscience et la conscience a directement donné naissance au bien et au mal.

Comme l'antimatière a disparu, je pense que le mal va aussi disparaître.
Dès la création de l'espace, une énorme quantité d'énergie a donné naissance à la matière et à l'antimatière: c'est le big bang. Là on comprend que l'immensité de l'espace doit nécessairement créer la matière et l'antimatière.

Chaque chose (temps, espace, matière, vie ou conscience) ne peut exister sans la chose qui la précède, ainsi la vie ne peut pas exister sans la matière et l'espace ne peut exister sans temps. Et pour parler d'existence aucune chose ne peut exister sans le temps.

La conscience est une forme de vie, la vie est une forme de matière, la matière est une forme d'espace et l'espace est une forme de temps.

Remarquons la ressemblance entre l'antimatière et le mal: Les deux ont été créer directement avec leurs opposés (resp la matière et le bien).
Si l'antimatière a disparu, donc le mal ou le bien va disparaître. Déterminons lequel:
L'antimatière peut difficilement former des atomes et encore moins des molécules et ne peut pas former des planètes et des galaxies. De même le mal ne peut pas former à lui seul une civilisation. Une civilisation bâtie seulement sur le mal est impossible à réaliser. Il doit y avoir quelqu'un ou une entité dans cette civilisation qui fais du mal au autres et qui se réjouit de ça, donc qui reçoit du bien. Donc c'est le mal qui va disparaître et non pas le bien.
Et je pense que la liste sera encore plus longue et que le bien donnera naissance à une autre chose.

Ma théorie sur la disparition de l'antimatiere:
A l'époque du big bang l'univers a fait une production massive de matière et d'antimatière. ces derniers se désintègrent (disparaissent) en se rencontrant. Dès que la matière a commencé à former des atomes et des molécules, ces derniers se sont sauvés de la disparition. Et la quantité d'atomes et molécules devient de plus en plus grande dans l'univers et là l'univers continue sa production de matière et d'antimatière jusqu'à ce que la masse des atomes et molécules dans l'univers a atteint une valeur critique (critique pour l'univers car l'immensité de l'espace exige une masse bien déterminé de matière en place près du centre de l'univers).Donc l'univers crée continuellement de la matière et de l'antimatière à grande échelle et cette production a diminué au fur et à mesure que les atomes et molécules deviennent plus nombreux dans l'univers et s'est arrêtée quand la masse des atomes et molécules de matière ont atteint une valeur donnée.

Victor
Messages : 17300
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 23/06/2006 - 13:01:59

Dans un monde où l'antimatière existerait le bien serait il l'anti-mal et le mal l'anti-bien, peut on dire que vous aimez la symétrie et quezaquo que le bien et le mal ?

Costian
Messages : 39
Inscription : 13/06/2006 - 10:31:39

Origine et destin de l'univers

Message par Costian » 23/06/2006 - 13:20:52

A vrai dire, je nai pas tres bien compris ce que vous voulez dire.
Il n y a pas un monde où l'antimatiere existe cest à dire que la matiere disparait, car c'est le bien qui disparaitra et le mal qui restera et ça comme je l'ai deja expliqué est impossible dans les lois physiques que nous connaissons.

Victor
Messages : 17300
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 23/06/2006 - 13:26:21

Pour moi à ma connaissance la question du bien et du mal est une notion morale ou philosophique mais ne peut être traité par des concepts scientifiques, le monde est tel qu'il est avec ses bons et ses mechants... "Dieu fait pleuvoir sur les bons et les méchants" puis nous sommes tous égaux devant un certains nombre de choses comme la maladie, la mort, les choix de vie etc...

Costian
Messages : 39
Inscription : 13/06/2006 - 10:31:39

Origine et destin de l'univers

Message par Costian » 23/06/2006 - 13:35:04

Mais "tout est scientifique ! " . La science avance avec un pas de geant (pas toujours d'ailleur) et plutart beaucoup de choses seront traités par des concepts scientifiques.
Le mal et le bien est une notion morale mais aussi une realité.

Avatar de l’utilisateur
Yakamonéyé
Messages : 85
Inscription : 06/06/2006 - 18:42:28
Localisation : Etranger dans un pays...étrange.

Message par Yakamonéyé » 23/06/2006 - 13:39:07

du point de vue philosophique, c'est très beau mais sa s'appuie sur des données erronées:

Donc au fil du temps l'ordre qui est apparue dans l'univers devient de plus en plus grand (organisé)

L'entropie augmente!!! (ou reste constante dans certains systèmes) une tendance de l'univers vers l'ordre est improbable vu que chaque système isolé tend vers son état le plus probable (qui n'est jamais le plus ordonné)

L'antimatière peut difficilement former des atomes et encore moins des molécules

je croi bien que l'antimatière et tout aussi capable de former des atomes et molécules que la matière.

De plus imagine l'univers comme un immense tapis, la matière crée un bosses dans un sens, l'antimatière dans l'autre(un creux), mais comment dire: ici c'est de la matière et la de l'antimatière, c impossible, vu qu'un creux devient une bosse et vice versa si on est de l'autre coté du tapis

alors je pose la question de quel coté du Grand Tapis Cosmique sommes nous???? :lol:
"Combat le diable avec cette chose que l'on appelle l'amour"
Bob Marley
Image

sakharov
Messages : 53
Inscription : 21/06/2006 - 14:42:40
Localisation : Nancy

Re: Origine et destin de l'univers

Message par sakharov » 23/06/2006 - 13:40:35

Costian a écrit :A vrai dire, je nai pas tres bien compris ce que vous voulez dire.
Il n y a pas un monde où l'antimatiere existe cest à dire que la matiere disparait, car c'est le bien qui disparaitra et le mal qui restera et ça comme je l'ai deja expliqué est impossible dans les lois physiques que nous connaissons.


L'anti-matière peut trés bien former des molécules et autres choses, comme la matière. Ce n'est qu'une histoire de charge, alors on peut former un atome d'anti-hydrogène par exemple avec un positron et un anti-proton et ce dernier aura vis à vis de son type de matière exactement le même comportement que la notre. C'est dans les anomalies de cette symétrie qu'on cherche actuellement la cause de cette déperdition de l'anti-matière.

Victor
Messages : 17300
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 23/06/2006 - 13:42:19

Oui le bien et le mal est une réalité... Mais c'est un sujet plus difficile que de la Science car çà fait appel à notre conscience avec ses grandeurs et ses petites lachetée... Je ne connais pas de théorie physique du bien et du mal mais que des hommes bons ou mauvais et encore rien ne me permet de les juger

Costian
Messages : 39
Inscription : 13/06/2006 - 10:31:39

Message par Costian » 23/06/2006 - 13:54:18

Je pense que la difference de charge est un probleme crucial: un atome d'antimatiere a son noyau négatif. Et je pense que cette difference a un rôle important dans la formation des atomes. On produit aujourdhui des atomes d'antihydrogène mais ce ne sont que des atomes artificiels, je pense que dans la nature la matiere a beaucoup plus de chance de creer des atomes que l'antimatiere.L'antimatiere peut difficilement former des atomes car un atome d'antimatiere a son noyau de charge negative, par exemple comme si vous essayez de batir votre maison le toît en bas.

sakharov
Messages : 53
Inscription : 21/06/2006 - 14:42:40
Localisation : Nancy

Message par sakharov » 23/06/2006 - 13:54:53

Victor a écrit :Dans la news il est question de sélections de modèles qui aboutissent à nous qui expliquons le processus c'est à dire que ce monde existe parce que nous en sommes conscients... pas d'autres possibilité que nous ici et maintenant ce qui revient à dire que l'homme sommet de la création et qu'il n'y a rien d'autre... Cosmologie issue de la pensée occidentale

Si tu veux savoir je suis plus habitué à Darwin et sa théorie de l'évolution qui se passe dans une histoire ou l'effet et la cause sont explicables


Tu n'as pas compris la formule. Il ne faut pas toujours chercher en quoi les physiciens ont tords mais des fois aussi en quoi ils ont raison. L'évolution de l'organisation de la matière peut aboutir à n'importe quel forme de vie, n'importe quel esprit. On parle juste du fait qu'il y a derrière une sorte de prise de conscience, et qui à l'heure actuelle n'est effective, et n'est connue que pour les hommes. C'est uniquement en ça que certains physiciens aiment à parler de la façon qui semble te déplaire soit "l'univers existe que parce que nous en sommes conscient", évidement que cette phrase n'est pas à prendre au premier degré ! Costian avait raison dans son interprétation du problème :

Costian a écrit :C'est ainsi que le tourbillon du temps est apparue et puis il a donné naissance à l'espace puis l'espace a donné naissance à la matiere et puis la matiere a donné naissance à la vie et puis la vie a donné naissance à la conscience.

Donc au fil du temps l'ordre qui est apparue dans l'univers devient de plus en plus grand (organisé) j'usquà l'apparition de l'homme...

Donc l'existance de l'homme est lié à l'apparition de l'ordre dans une multitude d'elements qui conduisent nessecairement à l'homme. Car l'homme est un ordre de tres grand niveau.


Maintenant :

Yakamonéyé a écrit :du point de vue philosophique, c'est très beau mais sa s'appuie sur des données erronées:

Donc au fil du temps l'ordre qui est apparue dans l'univers devient de plus en plus grand (organisé)

L'entropie augmente!!! (ou reste constante dans certains systèmes) une tendance de l'univers vers l'ordre est improbable vu que chaque système isolé tend vers son état le plus probable (qui n'est jamais le plus ordonné)


Tout dépend de vos interprétations de l'ordre. L'un affirme que l'ordre c'est ce qui de la matière possédant une entropie (comme tu le disais) vient à l'apparition de la vie (pour lui l'ordre serait la vie, ce qui n'est pas forcément ordonné). Alors que l'autre affirme que rien est ordre car tout est entropique, trés bien mais je ne vois pas le désaccord sur les faits, juste sur les mots...

sakharov
Messages : 53
Inscription : 21/06/2006 - 14:42:40
Localisation : Nancy

Message par sakharov » 23/06/2006 - 13:59:56

Costian a écrit :Je pense que la difference de charge est un probleme crucial: un atome d'antimatiere a son noyau négatif. Et je pense que cette difference a un rôle important dans la formation des atomes. On produit aujourdhui des atomes d'antihydrogène mais ce ne sont que des atomes artificiels, je pense que dans la nature la matiere a beaucoup plus de chance de creer des atomes que l'antimatiere.L'antimatiere peut difficilement former des atomes car un atome d'antimatiere a son noyau de charge negative, par exemple comme si vous essayez de batir votre maison le toît en bas.


Il n'y a pas création nouvelle de matière dans l'univers ! Tout provient du big bang (energie/matière) Juste des assemblages qui se sont fait avec le temps. Ainsi la matière que nous connaissons est plus stable que l'autre la ou nous sommes puisque si elle était en contact avec son opposé elle se désintégrerait. Si au départ tu mets 50% de l'un et 50% de l'autre, les 100% s'annihilent et ce n'est pas le fait que la matière soit notre composante que ce sera forcément elle la "gagnante".

Victor
Messages : 17300
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 23/06/2006 - 14:07:10

Pour répondre à Sakharov ce qui m'agace c'est de faire du résultat un principe causal alors que d'apprès Darwin d'autres configurations ont été possibles et de nier ces autres configuration, je pense quand même qu'il existe ce hasard et dire que l'homme est issu de l'univers qui aboutit à lui ne tient pas compte des myriades de possibilités autres, si tu veux savoir le fait de penser me fait espérer que nous sommes pas seuls et je te le répète que le principe anthropique est issu directement de notre culture occidentale, n'as tu jamais parler de cosmologie avec un indien, un chinois voire même avec un africain... Je vois pas pourquoi le fait de penser autorise Hawking à dire que l'univers à selectionné divers choix... Pour cette hypothèse j'aime mieux Darwin

Puis dire qu'a l'origine il y avait du chaos, c'est un mythe grec

sakharov
Messages : 53
Inscription : 21/06/2006 - 14:42:40
Localisation : Nancy

Message par sakharov » 23/06/2006 - 14:44:49

Mais ne crois pas que je pense le contraire ! Biensur qu'il y a des myriades de possibilités, évidement que Darwin a raison ! Et moi nomplus je pense que nous ne sommes pas seul ! Evidemment !

Je dirais juste une chose, puisque j'ai déjà essayer de l'expliquer. Eux nomplus ne sont pas dise pas le contraire de ce que tu dis.

Victor
Messages : 17300
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 23/06/2006 - 14:54:13

On est enfin d'accord c'est la cause qui précède l'effet et non l'inverse, est ce que Hawking ne se joue pas le rôle du Créateur avec un grand C

sakharov
Messages : 53
Inscription : 21/06/2006 - 14:42:40
Localisation : Nancy

Message par sakharov » 23/06/2006 - 15:08:47

Non pas du tout il a juste confondu philosophie et physique théorique.

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 10119
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Message par cisou9 » 23/06/2006 - 16:13:48

Costian
Le temps a progressivement donné naissance à l'espace, l'espace a directement donné naissance à la matière et à l'antimatière, la matière a progressivement donné naissance à la vie, la vie a progressivement donné naissance à la conscience et la conscience a directement donné naissance au bien et au mal.
Comme l'antimatière a disparu, je pense que le mal va aussi disparaître.

Le mal vas disparaître ; tu est beaucoup trop optimiste.
Costian
L'antimatière peut difficilement former des atomes et encore moins des molécules et ne peut pas former des planètes et des galaxies

Qui te dit que dans d’autres univers c’est l’antimatière qui a formé les galaxies ; et pour eux c’est nous l’antimatière.
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Avatar de l’utilisateur
lincruste
Messages : 401
Inscription : 29/11/2005 - 0:28:05
Localisation : 92

Message par lincruste » 23/06/2006 - 17:05:27

Dites les gars, qu'est ce qui vous arrive aujourd'hui? J'ai rarement vu un tas de bêtises aussi compact sur le forum de Techno-Science. Arrêtez de troller, ou allez sur Futura Science pour ça.
J'ajoute que même si c'est trèèès bien d'avoir un avis sur tout et de le partager sur les forums, ces messages ressemblent plus à de l'autobourrage de crâne qu'à un éclairaircissment scientifique (Ma théorie sur la disparition de l'antimatiere, cette blague).

Pour terminer, Costian (tu es ma cible, tu l'ouvres trop), passe du temps à étudier, la science n'est pas un sceau de respectabilité pour prophète en mal de public, et enrober ton mix de religion et d'anthropomorphisme dans une imitation de langage technique bien obscur est une insulte à Stephen Hawking, qui se casse les fesses depuis 40 ans à calculer, confronter et remettre en question ses idées pour les taper sur un clavier avec son nez.

Costian
Messages : 39
Inscription : 13/06/2006 - 10:31:39

Message par Costian » 23/06/2006 - 19:23:55

je pense quand même qu'il existe ce hasard et dire que l'homme est issu de l'univers qui aboutit à lui ne tient pas compte des myriades de possibilités autres


Je pense que l'evolution de l'univers (qui n'est pas vivant) conduit nessecairement à l'homme (qui est vivant). Car les lois physiques qui gouvernent notre univers sont bien determinés et finisent toujours par arriver jusque là. Disons que pour ça l'univers au debut a été formé de tous les éléments imaginaires possibles et donc des lois physiques uniques et bien determiné émergent de cet univers. Pour expliquer ça et c'est difficile à expliquer disons que l'univers est un Ensemble avec un grand E, je veux dire par là qu'il n'est pas un sous ensemble ou un ensemble limité par conséquent les lois physiques qui apparaissent trouvent tous ce qui est nessecaire dans la soupe d'elements que contient l'univers. Et ces lois sont uniques et biens determinés car la soupe primitive a elle aussi une seule forme puisque il y a une infinités d'elements et que nous sommes dans le grand Ensemble qui est l'univers.

Quand aux extraterrestres, je pense qu'il existent et qu'ils ont la même forme que nous c'est à dire des humain!
Et oui car l'evolution biologique sur n'importe quelle planete conduit toujours à l'homme.
Je les imagine comme nous et n'ont pas comme les petits gris, imaginez par exemple un extraterrestre avec 6 doigts, ça ne sera pas joli !
L'homme a été crée dans sa plus belle image.

Répondre