Nuages

Biologie, géologie, histoire naturelle, etc...

Modérateur : Modérateurs

Guy
Messages : 4
Inscription : 20/10/2007 - 7:26:00

Nuages

Message par Guy » 20/10/2007 - 7:33:02

Bonjour,
Lorsque de "lourds" nuages sont présents dans le ciel, il n'est pas rare de constater qu'ils forment un "plafond" situé à une hauteur relativement constante, comme si leur base était écrasée contre ce plafond..
Je me doute bien que ce phénomène doit être lié aux tempétatures, mais je ne comprend pas bien la nature de ce phénomène.
Pouvez-vous éclairer le profane que je suis?
Merci

Avatar de l’utilisateur
moi_en_personne
Messages : 57
Inscription : 03/10/2007 - 22:02:40
Localisation : Grenoble

Message par moi_en_personne » 20/10/2007 - 9:32:07

Je ne suis pas spé en la matière, mais est ce qu cette base ne serait elle pas apparente?
Quelques fois, je me demande à quoi sert ceci! Ne cherchez surtout pas à comprendre car vous avez déjà compris

Avatar de l’utilisateur
lincruste
Messages : 401
Inscription : 29/11/2005 - 0:28:05
Localisation : 92

Message par lincruste » 20/11/2007 - 14:20:45

Hello,
Cette limite est la zone de transition entre le passage de l'état de vapeur à l'état liquide.
L'humidité est donc partout, même sous cette limite, simplement elle ne devient visible qu'une fois cette altitude dépassée.

J'ai trouvé cette explication sur eul'Internet multimédia:

Sous l’effet du soleil, l’air se dilate, devient plus léger et monte, entraînant de la vapeur d’eau invisible. Plus il s’élève, plus la pression diminue et plus il se refroidit. A une certaine altitude, les conditions de pression et de température ne permettent plus à l’eau de rester sous forme gazeuse. La vapeur se condense alors en gouttelettes ou en cristaux de glace qui réfractent la lumière et font apparaître le nuage. En l’absence de vent, l’air forme des strates où la température est constante sur une vaste superficie ; c’est pourquoi les nuages dont la base est plate sont souvent de beaux cumulonimbus.

Profitons-en pour se donner un petit coup de Montréal:
Image

Répondre