[News] Changement climatique et corail : des projections inquiétantes

Biologie, géologie, histoire naturelle, etc...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Michel
Messages : 19974
Inscription : 14/07/2004 - 14:48:20
Activité : Ingénieur
Localisation : Cote d'Azur

[News] Changement climatique et corail : des projections inquiétantes

Message par Michel » 09/03/2013 - 0:00:35

Le blanchissement des coraux est un phénomène de stress provoqué par une hausse des températures océaniques au-delà de 30°C, pouvant entraîner la mort de l'animal. Des chercheurs du Centre de recherche insulaire et observatoire de l'environnement - CRIOBE (CNRS / EPHE), associés à la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), viennent d'établir une cartographie des zones à risques sur la base des dernières projections climatiques du GIEC.


Image
Colonie devenue toute blanche dans le récif corallien de l'île de Mooréa, en Polynésie.
© CNRS Photothèque / Yannick Chancerelle


Le constat est alarmant : en 2040, si rien n'est fait pour enrayer la hausse des températures atmosphériques, les 3/4 des récifs coralliens de la planète subiront des phénomènes de blanchissement au moins une fois par an ; en 2056, c'est la totalité des récifs qui seront concernés. « Ce phénomène, lié à l'expulsion de l'algue-hôte qui nourrit le corail et lui donne sa couleur, se produit lorsque la température de l'eau dépasse 30 °C durant deux à quatre semaines consécutives » indique Serge Planes, chercheur CNRS au CRIOBE et co-auteur de l'étude parue dans Nature climate change. Le blanchissement du corail n'est pas sans risque, puisqu'il entraîne la mort de l'animal dans 15 à 60 % des cas.

Les chercheurs du CRIOBE, associés à la National Oceanic and Atmospheric Administration, ont utilisé les dernières projections du groupe d'experts intergouvernemental sur le climat (GIEC), qui prévoient une hausse de 1 à 3 °C de la température atmosphérique d'ici à 2050, pour modéliser l'élévation des températures océaniques et prédire les phénomènes de blanchissement. Les récifs les plus fragiles, qui seront touchés par ces phénomènes de blanchissement annuel dès 2025-2030, se trouvent notamment en Australie du nord-ouest, aux Philippines et en Papouasie-Nouvelle Guinée. Les zones les moins fragiles, qui ne devraient pas être impactées avant 2056, incluent la grande barrière de corail en Australie et la Polynésie française.

« Il reste difficile de prédire comment le corail s'adaptera à la modification des équilibres actuels, nuance Serge Planes. Les récifs vont changer et les espèces dominantes d'aujourd'hui ne seront probablement pas celles de demain ». A noter que la France abrite près de 8% de la surface mondiale de récifs coralliens, répartis dans tous les océans.


Référence:

Temporary refugia for coral reefs in a warming world, publié dans Nature climate change online le 24 février par R. van Hooidonk, J.A. Maynard et S. Planes.


Source: CNRS-INEE

hubble
Messages : 171
Inscription : 26/04/2006 - 22:55:05

Re: [News] Changement climatique et corail : des projections inquiétantes

Message par hubble » 09/03/2013 - 7:26:36

Vous êtes obsédés par le GIEC :
1) le GIEC considère le CO2 comme principal facteur du climat, mais il a admis que la température n'avait pas bougé depuis 15 ans sans fournir la raison. D'autres facteurs empèchent l'augmentation de température malgré le dépassement des 400ppm de CO2, donc ce dernier ne peut pas être prépondérant. CQFD.
2) les mesures directes de CO2 dans l'atmosphère ne sont pas comparables à celles recueillies dans les glaces, cela revient à lire deux thermomètres calibrés différemment ! Or des mesures directes dans l'atmosphère avaient été realisées ces 2 derniers siècles montrant des valeurs aussi importantes qu'aujourd'hui , mais pas retenues par le GIEC.
3) le corail ne vit pas exclusivement dans des zones tropicales chaudes, on le trouve également sous des latitudes plus froides. Donc même s'il disparait partiellement l'a où les températures dépassent les 30 degrés, il survivra ailleurs et repeuplera les océans comme il l'a fait par le passé, comme les autres espèces, y compris les humains.
4) il y a 130'000 ans, le précédent réchauffement dépassait de 4 degrés le climat actuel, ce qui n'a pas fait disparaitre le corai.
Les études qui remontent à 23'000 du CNRS sont insuffisantes pour décrire les cycles complets des espèces et en particulier du corail.
Le CNRS ferait mieux d'essayer de défendre l'industrie française au lieu de perdre son temps à défendre le GIEC !
:sol:

Avatar de l’utilisateur
franckpiton
Messages : 1068
Inscription : 31/10/2009 - 16:10:17
Activité : Autre
Localisation : Limoges

Re: [News] Changement climatique et corail : des projections inquiétantes

Message par franckpiton » 09/03/2013 - 7:52:31

hubble a écrit :Vous êtes obsédés par le GIEC


J'en connais un autre !
lorsque quelqu'un s'exprime, et que l'on ne comprend pas ce qu'il dit, c'est qu'il est bête. Et moi je ne peux pas être bête. Je suis douanier...

Noxx
Messages : 112
Inscription : 20/08/2008 - 9:16:02

Re: [News] Changement climatique et corail : des projections inquiétantes

Message par Noxx » 09/03/2013 - 9:48:46

M. Hubble,
Vous affirmez des contrevérités sans donner vos sources. Si l'on s'en tient au dernier document officiel du Giec, ils ne reconnaissent nullement vos points 1 & 2. Et vos points 3 & 4 sont hors sujet.
http://www.ipcc.ch/pdf/assessment-repor ... syr_fr.pdf
Il suffit de lire la page 2. Vous remarquerez les précautions oratoires utilisées qui montrent que les certitudes sont rares sauf concernant le réchauffement climatique justement. Cela contraste avec vos propres certitudes affirmées. On attendra le rapport de l'année prochaine pour voir les dernières évolutions de la recherche dans ce domaine.
Pour votre remarque sur le CO2, la figure 2.3 p.38 montre que le GIEC à bien distingué les deux mesures (en rouge pour l'atmosphérique) et que franchement on n'observe pas la différence que vous avancez. Ils ne retiennent pas les mesures de CO2 atmosphériques avant 1950 : sans doute des problèmes de fiabilité ou de représentativité... Ou sinon c'est le complot mondial contre le progrès.
Bref le GIEC me parait bien plus sérieux que vous.

crescmil
Messages : 1
Inscription : 10/03/2013 - 10:01:21
Activité : Autre

Re: [News] Changement climatique et corail : des projections inquiétantes

Message par crescmil » 10/03/2013 - 10:11:07

le meilleur moyen pour nier l'évidence est de semer le doute sur des articles scientifiques comme le fait Mr Hubble.
cela me rappelle le reportage de Al Gore sur l'état de la planète ; "une vérité qui dérange" que je vous invite à revoir :
http://www.dailymotion.com/video/x6cstz_une-verite-qui-derange-part-1-5_tech#.UTxM6HbJWhc,
sur le sujet de semer le doute, voir à la dixième minute de la partie 3/5.

Répondre