[News] Un nouveau moyen de lutter contre les infections fongiques mortelles

Biologie, géologie, histoire naturelle, etc...

Modérateur : Modérateurs

Adrien
Site Admin
Messages : 17173
Inscription : 02/06/2004 - 18:58:53
Activité : Ingénieur
Localisation : 78
Contact :

[News] Un nouveau moyen de lutter contre les infections fongiques mortelles

Message par Adrien » 09/06/2017 - 0:00:04

Les champignons pathogènes sont responsables d'infections généralisées mortelles, avec 800 000 victimes par an. Des chercheurs français et américains ont découvert que la protéine Bdf1, membre d'une famille ubiquitaire de facteurs régulant l'expression des gènes, est essentielle à la survie des champignons pathogènes. Ils ont identifié des inhibiteurs spécifiques de cette protéine capables de tuer les levures. Ce travail, publié le 18 mai 2017 dans la revue Nature Communications, ouvre de grands espoirs pour le développement d'une nouvelle classe de médicaments antifongiques.


Figure: Modèle tridimensionnel du premier bromodomaine de la protéine Bdf1 en complexe avec un inhibiteur spécifique. La poche hydrophobe du bromodomaine est illuminée en rouge et l'inhibiteur est représenté au sein de la poche. L'arrière-plan montre des cellules du champignon pathogène fongique Candida albicans.
© IlluScientia.
Les champignons pathogènes sont responsables d'infections généralisées qui sont un problème majeur de santé mondial, avec 2 millions de malades et 800 000 décès par an. Les personnes immunodéprimées sont particulièrement susceptibles à ces infections, notamment les patients atteints de Sida, les personnes victimes de cancers traitées par chimiothérapie et les patients receveurs de greffes d'organe ou de cellules souches. L'arsenal de médicaments à la disposition des hôpitaux se limite à quatre classes de molécules antifongiques; parmi celles-ci, échinocandines et azolés sont les médicaments les plus prescrits. Leur utilisation massive liée à l'augmentation des patients à risque, a favorisé l'émergence de souches résistantes contre lesquelles il est urgent de trouver de nouvelles solutions thérapeutiques.

Un consortium collaboratif entre trois instituts de recherche de Grenoble, l'Institut Pasteur et l'Université de Californie du Sud, a révélé une nouvelle stratégie de lutte contre ces infections. Les chercheurs ont identifié et validé une nouvelle cible thérapeutique, la protéine Bdf1. Bdf1 fait partie de la famille des protéines BET, des facteurs très conservés au cours de l'évolution et retrouvés chez la levure et l'homme. Ces facteurs régulent l'expression des gènes. En effet, le génome cellulaire est organisé sous forme de chromatine par des protéines particulières, les histones. Les histones peuvent porter différentes modifications chimiques, dont une acétylation de leurs lysines. Les protéines BET possèdent deux régions particulières, appelées bromodomaines, dont la poche hydrophobe reconnaît les lysines acétylées des histones. Cette liaison est indispensable à leur action et à la bonne expression des gènes.

Récemment, des molécules ont été développées pour inhiber les bromodomaines des protéines BET humaines en bloquant leur poche de liaison aux histones acétylées. Les protéines BET ne sont alors plus capables de remplir leur mission, ce qui dérégule massivement le programme d'expression des gènes. Le potentiel thérapeutique de ces inhibiteurs est large et plusieurs essais cliniques évaluent actuellement leur efficacité pour le traitement des cancers, du diabète, de maladies inflammatoires et cardiovasculaires.

Au cours de ce travail, le consortium franco-américain a démontré que la protéine BET Bdf1 est essentielle à la survie et à la virulence de Candida albicans. Ce champignon pathogène est responsable d'infections généralisées dans 0,3% des admissions hospitalières en France et 40% des patients infectés en meurent. Les chercheurs ont analysé la structure atomique des deux bromodomaines de Bdf1 et démontré que leurs poches hydrophobes sont plus larges de celles des protéines BET humaines. Cette spécificité a été utilisée pour découvrir des inhibiteurs qui bloquent sélectivement les bromodomaines de la protéine fongique Bdf1 tout en épargnant les bromodomaines humains. Ainsi, ces résultats représentent une avancée majeure et ouvrent la voie au développement d'une nouvelle classe de médicaments antifongiques.

Source: CNRS-INSB

Avatar de l’utilisateur
POB
Messages : 640
Inscription : 08/05/2011 - 8:16:13
Activité : Retraité

Re: [News] Un nouveau moyen de lutter contre les infections fongiques mortelles

Message par POB » 05/12/2018 - 14:00:36

C'est une foutue saloperie ce Candida albicans... j'en avais attrapé il y a fort longtemps (c'était avant le sida) avec une dame qui en était infectée, probablement sans le savoir. Cela me fit un effet foudroyant et le médecin me prescrivit ce qu'il fallait, je mis ensuite une capote en conseillant vivement à la dame de se faire soigner.
Elle ne supporta pas l'humiliation d'avoir sans doute plombé un certain nombre de partenaires, elle piqua une grosse rogne, m'engueula comme du poisson pourri et je repris mes billes.
Le traitement avait été efficace, au tout début de l'infection, il n'y eut jamais de suites.
Je n'ai jamais compris pourquoi certaines gens se vexent d'avoir chopé une "mélodie wagnérienne", comme dit Bérurier. J'avais attrapé avec une autre dame des Chlamydiae et... des morpions au poste de garde et en prison quand j'étais à l'armée, bref j'avais conscience des risques inhérents aux "manoeuvres douteuses" chantées par Brassens.
:bieres:
C'est une grande misère de n'avoir pas assez d'esprit pour parler, ni assez de jugement pour se taire. (La Bruyère)

Avatar de l’utilisateur
buck
Messages : 5060
Inscription : 02/12/2006 - 13:22:55
Activité : Ingénieur
Localisation : Graz

Re: [News] Un nouveau moyen de lutter contre les infections fongiques mortelles

Message par buck » 06/12/2018 - 9:24:44

Madame POB n'est pas une madame???
Fred qui a des otites a base fongique ...
"Le soleil, avec toutes ces planetes qui gravitent sous sa gouverne, prend encore le temps de murir une grappe de raisin, comme s'il n'y avait rien de plus important. " Galilee

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9824
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Un nouveau moyen de lutter contre les infections fongiques mortelles

Message par cisou9 » 06/12/2018 - 11:47:14

__________ :_salut:
Si je me souviens bien (qu'elle me corrige) madame Pob était monsieur avant.
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Répondre