[News] Rétro 1905 : l’Horloge de Flore

Les sciences et techniques du passé...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Michel
Messages : 19974
Inscription : 14/07/2004 - 14:48:20
Activité : Ingénieur
Localisation : Cote d'Azur

[News] Rétro 1905 : l’Horloge de Flore

Message par Michel » 15/06/2008 - 0:00:12

Un brin de poésie botanique dans la news rétro de ce dimanche.

Avertissement: Cette news rétro retranscrit des connaissances scientifiques, techniques ou autres de 1905, et contient donc volontairement les arguments, incertitudes ou erreurs d'époque.

On constate chez certaines fleurs des mouvements périodiques spontanés provoqués par la contraction ou l'extension des tissus de la face interne des pétales. Les mouvements d'ouverture ou de fermeture des corolles se répètent chaque jour à peu près à heure fixe, de sorte qu'il a été possible de faire un choix de fleurs constituant l'Horloge de Flore, s'ouvrant de 1 à 24 heures.


Image



Les fleurs-baromètres

Certaines fleurs dites barométriques ou météorologiques sont influencées par l'état de l'air.

Le Souci pluvial s'épanouit le matin et reste ouvert jusqu'à 4 heures de l'après-midi ; mais, si la pluie menace, il reste fermé. Les Chicorées ne s'ouvrent pas non plus si la pluie est proche. Orchidées de la Jamaïque: plusieurs orchidées du genre Stelis ont leurs fleurs closes par les journées claires ; si le ciel se couvre et menace, les fleurs s'ouvrent un peu, et elles s'épanouissent tout à fait dès que la pluie tombe.


Les plantes insectivores

Certaines plantes sont de véritables pièges à insectes.

Leurs feuilles se terminent par une sorte de cœur barbelé, recouvert d'un liquide visqueux, et qui a la faculté de se fermer comme une charnière au moindre attouchement. Dès qu'une mouche ou un papillon se pose sur l'une d'elles, la charnière se contracte et emprisonne l'imprudent insecte, dont il ne reste bientôt plus qu'une enveloppe desséchée.

Parmi ces plantes, les plus connues sont la Dionœa muscipula, ou Vénus attrape-mouches ; la Drosera rotundifolia ou Drosera à feuilles rondes ; l'Ultricularia, etc. Plusieurs de ces plantes, véritables ogresses végétales, absorbent et digèrent de menus fragments de viande, et on a reconnu que le liquide qu'elles sécrètent a toutes les propriétés des sucs peptiques de notre estomac.

Source et illustrations: Almanach Hachette 1905

Victor
Messages : 16981
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 15/06/2008 - 10:33:10

à l'heure ou je publie ce post il est 10h 33... Soit dans leur système Volubilis Pourpre- Liseron des champs et quelques étamines

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9945
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Message par cisou9 » 15/06/2008 - 18:37:38

C'est l'époque des cerise dont les queues en infusion sont aussi diurétiques. :D
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Avatar de l’utilisateur
hamster sauvage
Messages : 309
Inscription : 16/08/2006 - 8:20:39
Localisation : dans mon terrier

Message par hamster sauvage » 23/06/2008 - 19:18:47

:sol: connaissais pas ce genre d'horloge ! gadget utile :lol:
pour un monde plus sain, éliminons tous ceux qui disent tout savoir.
en réalité on ne sait rien et tous les jours on apprend quelque chose.

Tourneris
Messages : 1
Inscription : 28/01/2010 - 9:23:02
Activité : Lycéen ou Collégien

Re: [News] Rétro 1905 : l’Horloge de Flore

Message par Tourneris » 28/01/2010 - 9:41:52

Bonjour,
Jardinier et tout nouvel utilisateur de ce forum , je cherche des renseignements sur l'image de l'horloge de Flore, inspirée certainement des travaux de C.Linné : musée ? article de revue ? monographie ?.. etc...
Michel pourrait-il éclairer ma lanterne ?...
En vous remerciant de votre diligence et de votre amabilité,
Tourneris

Répondre