[News] La lecture ne suffit pas pour bien écrire !

Les autres sciences et techniques...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Adrien
Site Admin
Messages : 17178
Inscription : 02/06/2004 - 18:58:53
Activité : Ingénieur
Localisation : 78
Contact :

[News] La lecture ne suffit pas pour bien écrire !

Message par Adrien » 02/04/2015 - 0:00:47



En introduisant les propriétés visuelles des mots dans l'apprentissage de la langue, les enfants acquerraient une plus grande habileté à écrire sans fautes.
Suffit-il de lire beaucoup pour bien orthographier les mots ? «Non, estime Daniel Daigle. Voir souvent les mots enrichit le lexique orthographique, mais ce n'est pas suffisant !»

Pour pouvoir écrire chapeau plutôt que chapo ou encore éléphant au lieu d'éléfant, l'élève doit avoir inscrit dans sa mémoire l'orthographe précise des mots. À force de manipulation de l'écrit, il en vient à emmagasiner des connaissances relatives aux propriétés visuelles des mots, autrement dit à leur orthographe. «Cela ne s'apprend pas juste en lisant. Ça nécessite un accompagnement», affirme le professeur du Département de didactique de l'Université de Montréal.

Traditionnellement, les élèves apprennent à écrire en décortiquant les syllabes des mots et en développant une conscience phonologique (sons à l'oral) et morphologique (ce qui conduit l'enfant à manipuler les morphèmes, soit les mots dans les mots : lait dans laitier, pomme dans pommier). Mais Daniel Daigle croit qu'on aurait avantage à introduire l'apprentissage des propriétés visuelles et spécifiques des mots, car les enfants acquerraient une plus grande habileté à écrire sans fautes.


Daniel Daigle
Les résultats d'une étude menée entre 2012 et 2015 auprès d'une centaine d'enfants francophones âgés de sept à huit ans tendent à appuyer son hypothèse. Le chercheur a mis en évidence que le fait de tenir compte des propriétés visuelles des mots dans l'enseignement favorise l'apprentissage de l'orthographe. Ces configurations sont appelées visuo-orthographiques et renvoient aux spécificités et irrégularités de certains mots, par exemple les lettres muettes comme le h de homme et le x de mieux. Ou encore les erreurs de type lexical, ce qu'on nomme communément «fautes d'usage», qui se rapportent, entre autres, aux phonèmes «multigraphémiques» (groupes de lettres qui représentent un même son, tels an et en). Les propriétés visuelles contribueraient, au même titre que la phonologie et la morphologie, à l'écriture normée des mots. «J'en avais l'intuition, mais il restait à le démontrer scientifiquement», indique M. Daigle. C'est maintenant chose faite!

Au lieu de faire apprendre par coeur aux écoliers des conjugaisons du Bescherelle et des mots du Petit Robert, il a opté pour un apprentissage par le jeu, dont une chasse au trésor et une séance de bricolage avec des crayons magiques. Deux fois par semaine, les élèves de huit classes de deuxième année du primaire ont été soumis à l'une des quatre conditions expérimentales élaborées par le chercheur. «On a enseigné l'orthographe à quatre groupes. Deux de ces groupes ont reçu un enseignement de l'orthographe basé sur les propriétés phonologiques des mots. Les élèves des deux autres classes ont été sensibilisés aux propriétés visuelles des mots. Ces élèves ont notamment été entraînés à reconnaître les sons dits "caméléons" en référence aux phonèmes multigraphémiques. Dans deux autres groupes, les enfants ont seulement lu plus fréquemment les mots qui allaient être évalués. Enfin, les deux dernières classes, qui composaient le groupe témoin, n'ont reçu aucun enseignement particulier.»

Le programme d'intervention pédagogique, qui a obtenu l'appui financier du Fonds de recherche du Québec - Société et culture, a débuté par un test destiné à mesurer les connaissances orthographiques des enfants suivi de six semaines d'intervention et il s'est terminé par deux tests échelonnés dans le temps afin de vérifier si l'apprentissage perdurait. Les résultats révèlent une progression chez tous les jeunes, sauf ceux du groupe témoin. Ce sont toutefois les écoliers qui ont bénéficié d'une formation axée sur les propriétés visuelles des mots qui ont le plus progressé.

Les travaux de Daniel Daigle et son équipe pourraient avoir de multiples retombées dans le domaine de la pédagogie, mais aussi influer sur les interventions auprès des jeunes souffrant de troubles du langage. Ils ont permis de concevoir un jeu, L'orthographe sans papier ni crayon, centré sur les propriétés formelles des mots et qui aide les enfants à surmonter leurs difficultés en orthographe.

Propriétés visuelles des mots : peu de formation

Les résultats des élèves en français au primaire et au secondaire en inquiètent plusieurs. Cette situation n'est pas unique au Québec. Selon le professeur Daigle, «l'une des raisons est que l'on connaît encore mal les dispositifs d'enseignement qui favorisent le mieux l'apprentissage de l'orthographe et, plus spécifiquement, des propriétés visuelles des mots». Pas question pour autant de montrer du doigt les enseignants comme source de tous les maux, ni d'engager une bataille entre les tenants des différentes approches, signale le coauteur du collectif Orthographe et populations exceptionnelles : perspectives didactiques (Presses de l'Université du Québec, 2013).

Il a fait ce constat au terme d'une recherche antérieure effectuée avec des enfants dyslexiques. L'objectif était de décrire les erreurs des élèves aux prises avec des difficultés de langage et de comparer leur compétence avec celles d'élèves du même âge et d'élèves plus jeunes possédant les mêmes aptitudes à l'écrit. L'étude a montré que les erreurs visuelles constituent les trois quart des erreurs d'orthographe d'usage, soit 73,3 %. La bête noire : les lettres muettes et les phonèmes multigraphémiques. «J'ai été grandement surpris par ces données. C'est ce qui m'a incité à mettre à l'essai un programme d'intervention», mentionne Daniel Daigle, dont l'étude a fait l'objet d'un rapport déposé en 2013 au ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport.

L'an dernier, le professeur a, une fois de plus, répondu à une demande du ministère d'entreprendre une enquête nationale sur les pratiques d'enseignement de l'orthographe lexicale et sur les besoins de formation des intervenants du primaire. Près de 400 enseignants ont répondu au questionnaire envoyé à l'ensemble des écoles du Québec. Qu'est-ce que les enseignants font dans leur classe ? C'est ce que permettra de découvrir cette recherche.

Source: Dominique Nancy - Université de Montréal

Noxx
Messages : 110
Inscription : 20/08/2008 - 9:16:02

Re: [News] La lecture ne suffit pas pour bien écrire !

Message par Noxx » 02/04/2015 - 8:50:47

Bref pour maîtriser l'orthographe, il faut apprendre l'orthographe. Le reste est, pour l'instant, question de nuance car 30 élèves par test ça fait pas beaucoup...

Victor
Messages : 16925
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Re: [News] La lecture ne suffit pas pour bien écrire !

Message par Victor » 02/04/2015 - 9:50:26

C'est fou le nombre de dyslexiques "la confusion dans l'ordre des lettres"
qui sont liés à la méthode globale, on mémorise une unité syntaxique
mais on ne se rappelle pas toujours l'ordre des lettres donc des sons
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais : Cherche encore !

alessandro pendesini
Messages : 438
Inscription : 12/12/2010 - 11:50:39
Activité : Retraité

Re: [News] La lecture ne suffit pas pour bien écrire !

Message par alessandro pendesini » 02/04/2015 - 11:32:16

Bonjour
….. « L'étude a montré que les erreurs visuelles constituent les trois quart des erreurs d'orthographe d'usage, soit 73,3 %. La bête noire: les lettres muettes et les phonèmes multigraphémiques. "J'ai été grandement surpris par ces données…. » …Dit justement l’article !

Ma langue maternelle étant l’italien. J’ai appris le français grâce à des excellents prof belges (que je remercie au passage). Ceci me permet de comparer, par exemple, les difficultés que je rencontre lors d’une dictée, lettre etc.. dans les deux langues. Je peux vous affirmer, sans aucun chauvinisme, qu’il m’est beaucoup plus aisé écrire une dictée, par exemple, en italien sans trop de fautes qu’en français !
Les raisons sont, à mon humble avis assez simples. En italien les mots philosophe, hypothèse, philanthrope, et j’en passe…s’écrivent : filosofo, ipotesi, filantropo….
De lors je me demande pour qu’elle raison les académiciens à paillettes dorées de l’Académie française ne pourraient-ils pas SIMPLIFIER l’orthographe COMPLIQUEE et surtout DIFFICILE A MEMORISER des mots qui pourraient être simplifiés sans que leurs sens devienne inintelligible aux communs des mortels ? :gueule:
Quelques exemples de ces aberrations :
-Psychologie = Psicologie
-Philosophie = Filosofie
-Hypothèse = Ipotèse
-Philanthrope = Filantrope
-Physionomie = Fisionomie
-Synthèse = Sintèse
-Enthousiasme= Entousiasme
-Hypothétique = Ipotétique
La liste n’est nullement exhaustive (j’avais écrit «exaustive » Sic !)…….
Je suppose que les lecteurs n’auront eu aucune difficulté à comprendre la sémantique de mots proposé en alternative….

NB La question que je me pose et repose (à tort ?) : les académiciens de la langue française souhaitent REELLEMENT faciliter l’apprentissage et surtout la mémorisation des mots ainsi que de certaines règles de grammaire etc…, ou préfèrent-ils pavoiser -émergeant, en exaltant leur fierté- et entretenir un chauvinisme qui, actuellement, n’a plus aucune raison rationnelle et/ou pragmatique d’être ? :pfff:

Victor
Messages : 16925
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Re: [News] La lecture ne suffit pas pour bien écrire !

Message par Victor » 02/04/2015 - 11:59:11

Je vous rappelle que jusqu'aux années 1960 que connaitre les langues mortes classiques
comme le grec ou le latin cela a été la forme de sélection des futures élites française
De nos jours c'est l'informatique et les maths Nos grosses têtes actuelles sont souvent nulles
en français, grammaire, orthographe, syntaxe, vocabulaire
Nos ministres actuelles, elles sont de grandes incultes
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais : Cherche encore !

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9873
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] La lecture ne suffit pas pour bien écrire !

Message par cisou9 » 02/04/2015 - 12:00:39

___ :_salut:
Je pense que les mots d'Alessandro me pose aucun problème par contre, j'ai, un problème avec les lettre qu'il faut doubler ou pas; un ou deux f, un ou deux l; etc !!! ____ :_grat2: ____
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Piscenois
Messages : 94
Inscription : 09/01/2013 - 10:20:45
Activité : Ingénieur
Localisation : Toulouse

Re: [News] La lecture ne suffit pas pour bien écrire !

Message par Piscenois » 02/04/2015 - 13:03:46

Au risque de passer pour un vieux *** :haaa:
Je préfère l'orthographe qui embarque l'origine du mot. Pour les mots qu'on ne connaît pas cela facilite la compréhension. Et puis, une fois que tu connais les préfixes et suffixes, ce sont les mêmes que tu réutilises, avec la même orthographe.
Peut-être dis je ça parce que j'aime rechercher l'origine d'un mot, pourquoi il y a un 'h' ou un accent ou un 's' qui semblent inutiles.
:grat2:

Avatar de l’utilisateur
buck
Messages : 5061
Inscription : 02/12/2006 - 13:22:55
Activité : Ingénieur
Localisation : Graz

Re: [News] La lecture ne suffit pas pour bien écrire !

Message par buck » 02/04/2015 - 14:44:01

j'ai le fiston qui apprend a lire en autriche. Depuis le debut de cette annee scolaire on lui a donne acces aux bouquins francais, et il s'en sort tres bien (apres lui avoir inculque les particularites francaises des sons :D) et lit aussi bien dans les 2 langues
vive la methode syllabique
"Le soleil, avec toutes ces planetes qui gravitent sous sa gouverne, prend encore le temps de murir une grappe de raisin, comme s'il n'y avait rien de plus important. " Galilee

Avatar de l’utilisateur
Vanos
Messages : 526
Inscription : 28/09/2006 - 10:24:34
Localisation : Belgique

Re: [News] La lecture ne suffit pas pour bien écrire !

Message par Vanos » 02/04/2015 - 14:55:53

cisou9 a écrit :___ :_salut:
Je pense que les mots d'Alessandro me pose aucun problème par contre, j'ai, un problème avec les lettre qu'il faut doubler ou pas; un ou deux f, un ou deux l; etc !!! ____ :_grat2: ____
Avec l'orthographe aussi semble-t-il, il faut un "s" quand "lettre" est au pluriel, lettres donc. :lol3:
Connais toi toi-même (devise de Socrate)

Avatar de l’utilisateur
Vanos
Messages : 526
Inscription : 28/09/2006 - 10:24:34
Localisation : Belgique

Re: [News] La lecture ne suffit pas pour bien écrire !

Message par Vanos » 02/04/2015 - 15:05:22

Victor a écrit :C'est fou le nombre de dyslexiques "la confusion dans l'ordre des lettres"
qui sont liés à la méthode globale, on mémorise une unité syntaxique
mais on ne se rappelle pas toujours l'ordre des lettres donc des sons
Il faut remarquer ici que la dyslexie est souvent liée à la difficulté de l'orthographe; dans las pays à langues à l'orthographe compliquée (français, anglais), le nombre de dyslexiques est beaucoup plus grand.
Connais toi toi-même (devise de Socrate)

Victor
Messages : 16925
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Re: [News] La lecture ne suffit pas pour bien écrire !

Message par Victor » 02/04/2015 - 15:24:34

Vanos a écrit :
cisou9 a écrit :___ :_salut: Je pense que les mots d'Alessandro me pose aucun problème par contre, j'ai, un problème avec les lettre qu'il faut doubler ou pas; un ou deux f, un ou deux l; etc !!! ____ :_grat2: ____
Avec l'orthographe aussi semble-t-il, il faut un "s" quand "lettre" est au pluriel, lettres donc. :lol3:
Madame Pob a-t-elle un clone? :D :D :D :D :sol: :sol: :sol: :fada: :fada: :fada: :fada:
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais : Cherche encore !

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9873
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] La lecture ne suffit pas pour bien écrire !

Message par cisou9 » 02/04/2015 - 17:06:37

____ :_salut:
C'est sur !!!! _____ :lol:
Faute d’inattention...
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Avatar de l’utilisateur
Seals
Messages : 309
Inscription : 05/09/2008 - 2:45:10

Re: [News] La lecture ne suffit pas pour bien écrire !

Message par Seals » 03/04/2015 - 22:11:00

Je suis français, élevé en France et j'y vie toujours. J'ai beau maîtriser le japonais et le russe, j'ai et j'ai toujours eu beaucoup de mal avec ma langue maternelle ! Si vous arrivez à me lire c'est grâce à la correction de firefox. :lol:

Avatar de l’utilisateur
Vanos
Messages : 526
Inscription : 28/09/2006 - 10:24:34
Localisation : Belgique

Re: [News] La lecture ne suffit pas pour bien écrire !

Message par Vanos » 04/04/2015 - 12:01:47

Ma mère était prof de français et qui plus est je l'ai eue comme prof au lycée, j'ai donc baigné dans l'orthographe depuis toujours, c'est pourquoi j'y suis fort sensible et je ne m'en porte pas plus mal.
Connais toi toi-même (devise de Socrate)

Avatar de l’utilisateur
macland
Messages : 4931
Inscription : 06/08/2005 - 10:44:31
Localisation : Ile de France

Re: [News] La lecture ne suffit pas pour bien écrire !

Message par macland » 04/04/2015 - 18:55:50

...Mon Paternel me parlait de la mnémotechnique, l’ensemble des méthodes permettant de mémoriser par association d’idées, chacune d’elles étant appelée mnémonique.
L'hypothèse principale qui sous-tend la méthode est qu'il existe deux types de mémoires chez l'humain : la mémoire « naturelle » et l'« artificielle ». La première est innée et est utilisée sur une base quotidienne. La deuxième s'obtient par un entraînement régulier à l'apprentissage et en pratiquant différentes méthodes mnémoniques ; elle permet de réaliser des exploits surprenants, ce qui n'est pas le cas avec la première... :bon:
L'homme est une espèce de singe qui a mal tourné!...
Si la tyrannie engendre des révoltes, le laxisme enfante l'anarchie…

Avatar de l’utilisateur
keyplus
Messages : 251
Inscription : 30/04/2008 - 15:20:49

Re: [News] La lecture ne suffit pas pour bien écrire !

Message par keyplus » 04/04/2015 - 19:56:58

effectivement je lisais beaucoup de livre etant enfant et pourtant je ne suis vraiement pas doué en orthographe
faut dire que je ai une intelligence spatiale bien plus developpe que mon intelligence verbo-linguistique

quand je lis un livre je fais pas attention au mot mais je convertis ce que dit l auteur en image dans ma tete
si l auteur decrit un paysage ben j imagine ce paysage en temps reel comme une image 3d
soit l univers est d'une complexité infinie et le chercheur sera Sisyphe poussant inlassablement son rocher
soit l univers se résume à une suite de zéro et de 1 et on en revient a la poule et l'œuf

Avatar de l’utilisateur
QJ
Messages : 645
Inscription : 18/04/2007 - 9:47:23
Activité : Autre
Localisation : Belgique

Re: [News] La lecture ne suffit pas pour bien écrire !

Message par QJ » 05/04/2015 - 10:06:55

keyplus a écrit :quand je lis un livre je fais pas attention au mot mais je convertis ce que dit l auteur en image dans ma tete
si l auteur decrit un paysage ben j imagine ce paysage en temps reel comme une image 3d
Ha tiens c'est étonnant ?! Mon fils qui est dyslexique a cette caractéristique...
Son orthophoniste m'avait expliqué que si, il existe autant de dyslexies que de dyslexiques, chez les garçons, ils ont tous cette très bonne conscience spatiale en trois dimensions.
C'est presque un don, les dyslexiques analysent leur environnement en 3D, et le font de manière innée, inconsciemment.
C'est juste naturel pour eux. :-)

Pour aller plus loin sur ce sujet de conscience élevée de l’environnement spatial chez les dyslexiques, voir le livre de
Ronald Davis : -"Le don de la dyslexie".
Ce livre est un peu désuet (1994) et comporte des erreurs, mais on peut le lire pour ce qu'il peut apporter : La dyslexie, à l'instar de certains handicaps, fait se développer des caractéristiques extra-ordinaires chez les personnes touchées.

Une fois cela compris, et identifié le point fort de la personne, vous révélerez comme une photographie argentique, les
capacité accrues de la personne : Un placement hors-normes en sport, capacités très élevée dans les arts, compréhension intuitive des mathématiques, ou/et dans l'architecture, l'infographie, etc.

Par contre pour lui : orthophoniste, ortofonist, ortophonist ou ortofoniste... C'est chou vert et vert chou. :lol:
L'esprit c'est comme un parachute: s'il reste fermé, on s'écrase. -Franck Vincent Zappa-

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9873
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] La lecture ne suffit pas pour bien écrire !

Message par cisou9 » 05/04/2015 - 18:06:44

keyplus a écrit :quand je lis un livre je fais pas attention au mot mais je convertis ce que dit l auteur en image dans ma tete
si l auteur decrit un paysage ben j imagine ce paysage en temps reel comme une image 3d
Moi aussi, c'est sans doute pour cela que les enseignants ne comprenais pas pourquoi je lisais beaucoup et que j'étais mauvais en orthographe. :_grat2:
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Répondre