[News] Les véhicules aériens personnels

Tout ce qui vole dans les airs...

Modérateur : Modérateurs

Redbran
Messages : 1101
Inscription : 16/05/2015 - 10:01:33
Activité : Profession libérale ou Indépendant

[News] Les véhicules aériens personnels

Message par Redbran » 11/02/2016 - 12:00:10

Les bases de la mobilité de demain via un système de transport aérien personnel.

Un système concret de transport par véhicules aériens personnels (VAP) pourrait lentement mais sûrement devenir réalité. Une initiative de l'Union européenne a posé les bases de ce scénario qui appartenait il y a encore peu à la science-fiction.

Image
Vue d'artiste du concept de véhicule aérien personnel. Illustration: myCopter
Cette vision est pourtant de plus en plus proche de la réalité grâce au projet MYCOPTER (Enabling technologies for personal air transport systems), financé par l'UE. Un système de transport aérien personnel (STAP) pourrait en effet permettre de diminuer les problèmes croissants de congestion du trafic terrestre. Mais avant qu'un système puisse nous apporter ce rêve, de nombreux défis technologiques et sociétaux doivent être résolus.

Les technologies d'automatisation sont la clé du succès des STAP. Les partenaires du projet ont validé les technologies développées sur diverses installations de test. Les améliorations apportées sur ces technologies d'automatisation ont été mises en œuvre et testées sur des véhicules aériens sans pilote et des interfaces prototype homme-machine et plusieurs scénarios étudiés sur simulateur fixe.

Le vol autonome en environnement urbain où une localisation précise par GPS (système de positionnement mondial) n'est pas toujours possible, la navigation autonome sans collision et la sélection automatique du site d'atterrissage sont quelques exemples des défis auxquels se sont attaqués les partenaires du projet.

L'équipe de MYCOPTER a également élaboré des critères de qualité pour la maniabilité de ces futurs STAP et un programme de formation réalisable en cinq heures pour les pilotes potentiels. De nouveaux dispositifs de contrôle, adaptés au pilotes inexpérimentés ont également été intégrés dans plusieurs simulateurs et validés dans diverses situations de vol.

Pour mieux comprendre l'impact des STAP sur la société, les membres du projet ont cartographié sa situation socio-économique. Ce travail a permis d'identifier les défis et les questions posés par les STAP et par leur intégration dans le système actuel de transport en Europe. Les partenaires ont également déterminé les opportunités potentielles, les obstacles et les défis auxquels seront confrontés les véhicules aériens personnels en réalisant une recherche exhaustive de la littérature appuyée par des entretiens avec de nombreux experts. Des entretiens avec trois groupes de personnes profanes ont permis d'avoir un aperçu des perspectives et des attentes de ces consommateurs potentiels et/ou des citoyens vis-à-vis du développement des STAP.

Le projet a ainsi démontré que le système de transport aérien personnel pouvait devenir une réalité si tant est que certains progrès technologiques se réalisent et que leur aspect socio-technologique soit pris en compte. Nous nous rapprochons du moment où ces véhicules personnels aériens permettront de diminuer la congestion du trafic terrestre, d'économiser le temps et le carburant et d'améliorer la qualité de vie des citoyens européens.

Pour plus d'information voir:
- http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=13381
- projet myCopter

Source: CORDIS/Europa

Avatar de l’utilisateur
POB
Messages : 641
Inscription : 08/05/2011 - 8:16:13
Activité : Retraité

Re: [News] Les véhicules aériens personnels

Message par POB » 11/02/2016 - 15:32:16

C'est un vieux serpent de mer qui ressort parfois et qui fait toujours rigoler les gens sérieux.
L'espace aérien est déjà bien chargé et y introduire des gugusses avec des engins volants personnels ne pourrait conduire qu'à des désastres.
Je m'explique.
Allez visiter un site de vol libre par une belle journée de printemps et observez : il y a une quantité pas possible de parapentes en l'air et en général cela se passe bien, mais le parapente vole à 35km/h et bien rares sont ceux qui "sortent du bocal", c'est à dire qui sont capables de partir se balader loin et le plus souvent hors de "finesse" d'un atterrissage homologué (la finesse est le rapport entre la distance de l'objectif et l'altitude relative où on se situe, elle vaut environ 10 pour les meilleures voiles actuelles).

Ceux qui sortent du bocal sont capables de se poser "aux vaches", sans avoir reconnu le terrain et sans information sur la direction du vent au sol. Les autres auront des soucis... :D
Ceux qui restent dans le bocal sont menacés en permanence par quelques irresponsables incompétents qui causeront des collisions, ce qui peut très mal se finir mais heureusement il y a le parachute de secours, qui permet d'arriver dans les arbres ou au sol avec une vitesse verticale assez faible... mais quand deux parachutes et deux voiles s'emmêlent, cela fait de la viande froide.
C'est heureusement assez rare.

Maintenant on va extrapoler à des engins autrement plus rapides, moins aptes à se poser n'importe où en sécurité et bien entendu non repliables dans un sac pour rentrer en auto-stop.

Ce qui est relativement facile avec un parapente - quand le pilote a un bon niveau - devient très compliqué avec un delta : l'engin vole 3 fois plus vite et le poser n'est pas simple, il faut un terrain dégagé sur une assez grande longueur.
Plier un delta est simple mais cela pèse 35kg, pour un encombrement incompatible avec l'auto-stop, il faut équiper une galerie ou des barres de toit avec une échelle, tenue par des haubans, pour ne pas endommager irrémédiablement l'appareil.
Un ULM à aile delta (pendulaire) peut se poser assez court, comme un delta, mais une fois posé il faudra tout démonter pour pouvoir le transporter dans une remorque adaptée. Le problème est le même pour rapatrier un planeur qui aurait dû faire un atterrissage de fortune.

Autant dire que les soucis seraient gigantesques avec les engins évoqués dans l'article.

Il va aussi se poser un grave problème d'adéquation entre les pilotes, les engins et les conditions aérologiques.
Et puis il y a la pollution et surtout le bruit.
C'est ce qui freine le développement du paramoteur : à partir du moment où des hélices ou des rotors brassent de l'air, il y a des ondes acoustiques qui se propagent très loin et qui ne peuvent pas être amorties comme dans un véhicule terrestre. A cause de ça le paramoteur avec moteur électrique n'a pas un grand avenir.

Rêvons mes frères, rêvons... plus on monte haut et plus dure est la chute.

D'aucuns objecteront que les systèmes d'asservissement... et patati et patata, vous y croyez, vous, à la fiabilité à 100% des systèmes électroniques et de l'informatique embarquée ? Déjà que ce n'est pas évident pour gérer les drones et les avions, qu'en sera-t-il avec des millions de lascars en l'air ?
Les rêveurs qui lisent trop de romans de gare objecteront que je raisonne avec une culture du début du 21e siècle et que les détracteurs de l'automobile raisonnaient ainsi à l'époque des diligences.

Ouaip... le monde sera différent dans 2 siècles, j'espère seulement qu'il n'y aura pas un STAP qui viendra s'écraser sur ma tombe pour disperser mes os aux quatre vents.
C'était mon quart d'heure sarcastique.
:bieres:
C'est une grande misère de n'avoir pas assez d'esprit pour parler, ni assez de jugement pour se taire. (La Bruyère)

Avatar de l’utilisateur
macland
Messages : 5007
Inscription : 06/08/2005 - 10:44:31
Localisation : Ile de France

Re: [News] Les véhicules aériens personnels

Message par macland » 11/02/2016 - 16:57:08

POB a écrit :C'est un vieux serpent de mer qui ressort parfois et qui fait toujours rigoler les gens sérieux.
L'espace aérien est déjà bien chargé et y introduire des gugusses avec des engins volants personnels ne pourrait conduire qu'à des désastres.... :bieres:
...Peut-être une réponse avec le pilotage automatique: viewtopic.php?f=3&t=36153 :bon:
L'homme est une espèce de singe qui a mal tourné!...
Si la tyrannie engendre des révoltes, le laxisme enfante l'anarchie…

Deres
Messages : 3
Inscription : 27/05/2015 - 10:11:08
Activité : Ingénieur

Re: [News] Les véhicules aériens personnels

Message par Deres » 12/02/2016 - 8:52:46

Le souci avec le "retour" de ce fantasme du véhicule aérien personnel est la sécurité intrinsèque du véhicule. Les solutions basées sur les drones quadcopter ne sont en fait aps adaptés contrairement au fantasme actuel, pour les raisons suivantes :
- cette configuration n'est pas efficace à une échelle humaine
- la gestion de la panne moteur implique de doubler tous les moteurs donc d'en avoir au minimum 8
- cette configuration est intrinséquement instable donc nécessite obligatoirement une électronique de pilotage qui pour un vol humain devra être qualifié au standard aéronautique et au minimum redondé
- cette configuration n'a aucun système de secours de dernière chance comme le vol plané des avions ou l'auto-rotation des hélicoptères. Le scenario de la panne totale est donc mortel sans alternative. cela sous-entend qu'il faudra ajouter un parachute à ce type de véhicule ...

Et si tout ces points sont résolus, il faudra effectivement, comme souligné dans les autres commentaires s’attaquer au problème du pilotage et de la qualification des pilotes. La base du pilotage est la vol à vue, il ne faut pas l'oublier. Un GPS n'est d'aucun secours dans ce cas.

Répondre