[News] Le squelette du télescope spatial James Webb prend forme

Conquête spatiale et technologies relatives...

Modérateur : Modérateurs

Adrien
Site Admin
Messages : 23522
Inscription : 02/06/2004 - 18:58:53
Activité : Ingénieur
Localisation : 78
Contact :

[News] Le squelette du télescope spatial James Webb prend forme

Message par Adrien » 13/02/2009 - 0:00:46

La construction du squelette du télescope spatial James Webb débute par la mise au point d'un prototype du même composite mais à l'échelle 1/6ème. Cette pièce appelée le Backplane est construite par ATK pour le compte de Northrop Grumman, maître d'œuvre sur ce programme.

Cette colonne vertébrale est conçue pour supporter sans coup férir les 2400 kg de la partie optique du télescope (6,5 m) constitué du miroir primaire fait de 18 miroirs hexagonaux (3 groupes de 6 miroirs) et du miroir secondaire. Surtout, elle se doit d'être d'une exceptionnelle immobilité. Vous pouvez avoir le miroir le plus grand, si la structure qui le tient 'tremble', les images que vous obtiendrez seront floues.


Image
Vue détaillée de la partie optique du télescope spatial James Webb


Cette structure sera donc conçue avec des performances jamais atteintes pour un instrument de ce type. Dans l'espace, le Backplane ne devra pas bouger de plus de 32 nanomètres ou l'équivalent d'1 / 10000 du diamètre d'un cheveu humain. Cette stabilité thermique est la condition sine qua none pour que l'instrument atteigne ses objectifs scientifiques.


Image
Outil d'assemblage du Backplane


Notez qu'à la différence du Télescope spatial Hubble qui tourne à quelques 600 km d'altitude, James Webb sera situé sur le point Lagrange numéro 2 (L2) à environ 1,5 million de km de la Terre, une distance qui rend impossible toute mission de maintenance. D'où l'importance d'éviter des erreurs de conception comme ce fut le cas avec Hubble qui souffrait d'une aberration causée par une erreur dans la forme du miroir. Un problème corrigé lors de la première mission de maintenance mais que la NASA ne pourra pas rééditer avec James Webb.


Le télescope spatial James Webb

Le télescope spatial James Webb sera lancé par une Ariane 5 en 2013. Ce lancement est financé par l'Agence spatiale européenne, au titre de sa participation à ce projet international et qui fournira également un instrument scientifique.

En observant l'Univers dans l'infrarouge, ce télescope spatial sera capable de voir les premiers objets 'visibles' de l'Univers, ceux qui se sont formés après les Ages sombres ou obscurs. Il s'agit d'une période de l'histoire de l'Univers qui débute après la diffusion du rayonnement cosmique, lorsqu'il apparaissait chaud et opaque, et avant la formation des premières structures lumineuses constituées d'étoiles et de galaxies à partir de 200 millions d'années après le Big-Bang.

Des galaxies lointaines aux étoiles et systèmes planétaires en formation, les avancées attendues sont importantes.

Source: flashespace.com
Illustrations: NASA

Gui13
Messages : 13
Inscription : 17/10/2007 - 0:34:34

Message par Gui13 » 13/02/2009 - 9:09:00

Pourquoi ne pas le tester d'abord en orbite basse avant de le placer sur le point L2?

Jako1968
Messages : 46
Inscription : 03/05/2006 - 21:09:01
Localisation : Paname

Message par Jako1968 » 13/02/2009 - 9:38:29

Pour qu'il se fasse déssouder par un débris spatial ?

kikooo90
Messages : 3
Inscription : 13/02/2009 - 16:16:05

Message par kikooo90 » 13/02/2009 - 16:22:09

Je pense que tester les capacités de cet engin trop près de la planète bleue accompagnées de toutes ses pollutions (lumière, ondes, débris ^^) et tout ce qui peut s'en dégager n'est pas judicieux. Ce serait comme placer un observatoire au milieu de la plus dense et lumineuse des villes.

waltokran
Messages : 70
Inscription : 24/12/2005 - 1:16:54
Activité : Autre
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message par waltokran » 13/02/2009 - 17:23:37

Certes, ce n'est pas l'emplacement idéal mais ça permettrait de faire des tests avant.

Autre question : comment va-t-il se rendre en L2 ? Il sera auto-propulsé ? Et dans ce cas, pourquoi ne pas prévoir un retour pour entretien ?

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 10119
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Message par cisou9 » 13/02/2009 - 18:44:15

Après toutes ces questions, il nous faut plus de détails sur sa mise en orbite. :fada:
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Nalkahn
Messages : 73
Inscription : 17/06/2006 - 1:14:42

Message par Nalkahn » 13/02/2009 - 19:43:48

Gui13 a écrit :Pourquoi ne pas le tester d'abord en orbite basse avant de le placer sur le point L2?


Parce qu'une fois déployé en orbite basse, on n'a rien pour le remballer et l'amener au L2 dans la foulée.

En fait si là haut ça devient une véritable poubelle, c'est qu'on sait bien déployer, mais pas récupérer apparemment. :houla:

Répondre