CO² + algues + photosynthèse = pétrole

Production, exploitation, stockage, etc...

Modérateur : Modérateurs

Amenis
Messages : 5
Inscription : 21/07/2008 - 12:50:57

CO² + algues + photosynthèse = pétrole

Message par Amenis » 03/04/2011 - 9:28:47

Bonjour,

A la suite d'une recherche je suis tombé sur cet article :
La tribune - Bio Fuel Systems transforme le CO2 en biopétrole

Un des commentateurs indique un rendement de l'installation équivalent a une centrale thermique solaire. Cela vous semble - t - il plausible ?

Avatar de l’utilisateur
macland
Messages : 5101
Inscription : 06/08/2005 - 10:44:31
Localisation : Ile de France

Re: CO² + algues + photosynthèse = pétrole

Message par macland » 03/04/2011 - 13:37:57

Amenis a écrit :Bonjour,

A la suite d'une recherche je suis tombé sur cet article :
La tribune - Bio Fuel Systems transforme le CO2 en biopétrole

Un des commentateurs indique un rendement de l'installation équivalent a une centrale thermique solaire. Cela vous semble - t - il plausible ?

Bonjour , j’ai trouvé ce commentaire à cette adresse : http://www.argusauto.com/actualite-auto ... 52366.html , hélas publié un premier Avril, ça pourrait ressembler à un gag mais il y a quelques temps, j’avais trouvé une info concernant la construction d’une telle usine en Espagne, un premier pas vers l’après-pétrole et le fait que certaines sociétés cherchent à stocker le CO² ne me semble pas totalement désintéressé, seul, l’avenir nous le dira... !.. :bon:
L'homme est une espèce de singe qui a mal tourné!...
Si la tyrannie engendre des révoltes, le laxisme enfante l'anarchie…

Avatar de l’utilisateur
macland
Messages : 5101
Inscription : 06/08/2005 - 10:44:31
Localisation : Ile de France

Re: CO² + algues + photosynthèse = pétrole

Message par macland » 17/04/2011 - 12:14:26

Bonjour, j’ai trouvé cet article sur la toile et je me pose la question suivante : les algues énoncées sont d’une espèce cultivée en eau douce ou eau salée ???..

L'algocarburant, le carburant élaboré à partir d'algues, intéresse de près les écologistes mais aussi les gouvernements désireux d'acquérir une plus grande indépendance énergétique. Et alors que les prix du pétrole flambent et que les ressources se font rares, l'algocarburant fait figure d'alternative intéressante. Mais dans quelle mesure ?

Le carburant idéal ne semble pas exister ; car si les algues ont ceci de positif qu'elles ne nécessitent pas d'utiliser des ressources alimentaires (comme c'est le cas pour le carburant à base de maïs par exemple), elles ont cependant besoin de beaucoup d'eau. Le département américain de l'énergie s'est donc penché sur la question et a voulu savoir quelle quantité de pétrole utilisée pour les transports pourrait être remplacée par du carburant à base d'algues sans que cela n'augmente la quantité totale d'eau utilisé aux Etats-Unis par le secteur de l'agriculture. Résultat : 17% (calcul effectué à partir des données d'importation de 2008). Pour parvenir à cet équilibre, il faudrait accroître le rendement des cultures en les regroupant, recouvrir une surface de la taille de la Caroline du Sud et utiliser environ 1325 litres d'eau pour un baril d'algocarburant, soit au total un quart de ce qu'utilise actuellement l'agriculture américaine. En améliorant encore plus finement le rendement en effectuant ces cultures dans des zones particulièrement ensoleillées et humides, les chiffres pourraient même diminuer.

Le biocarburant à base d'algues est fabriqué en extrayant et en raffinant les lipides produits par les algues durant leur croissance. Les chercheurs et le gouvernement s'y intéressent car il émet moins de gaz à effet de serre que les d'énergies fossiles et peuvent également être fabriqués aux Etats-Unis. En 2009, environ la moitié du pétrole utilisé aux Etats-Unis était importée.!.. :_grat:

Source : http://www.caradisiac.com
L'homme est une espèce de singe qui a mal tourné!...
Si la tyrannie engendre des révoltes, le laxisme enfante l'anarchie…

Avatar de l’utilisateur
macland
Messages : 5101
Inscription : 06/08/2005 - 10:44:31
Localisation : Ile de France

Re: CO² + algues + photosynthèse = pétrole

Message par macland » 04/01/2012 - 18:05:17

Convertir le CO2 en pétrole, une application immédiate !
La société espagnole Bio Fuel Systems (BFS) est à l’origine du premier procédé de conversion accélérée du CO2 en pétrole artificiel. Cette technologie de synthèse contrôlée, fruit de cinq années de recherche menée en coopération étroite avec les universités d’Alicante et de Valence, a permis la création d’une 1ère usine-pilote de production à Alicante, près de Valence en Espagne.
Plus de vingt brevets déposés dans le monde et un procédé inédit d’ultra concentration énergétique donnent une productivité optimisée de pétrole à la tonne de CO2 capturé ; un des gros points forts qui distingue nettement BFS dans la filière mondiale des producteurs de biocarburants à partir d'algues..!.. :bon:
Source : http://bfs-france.com/
L'homme est une espèce de singe qui a mal tourné!...
Si la tyrannie engendre des révoltes, le laxisme enfante l'anarchie…

Avatar de l’utilisateur
macland
Messages : 5101
Inscription : 06/08/2005 - 10:44:31
Localisation : Ile de France

Re: CO² + algues + photosynthèse = pétrole

Message par macland » 10/01/2012 - 10:29:54

Cellectis et Total alliés pour la 3e génération de biocarburants
* Des coûts partagés
* Technologie et produits détenus à parts égales
* Une mise sur le marché possible dans 5 à 7 ans
La société de biotechnologies Cellectis et Total ont conclu un partenariat dans les biocarburants de troisième génération, pour développer à l'échelle industrielle des substituts pétroliers à partir de microalgues.
Cet accord est basé sur la technologie de chirurgie du génome de Cellectis déjà appliquée dans la santé humaine (maladies génétiques), la bioproduction (bactéries, cellules animales) et l'agrochimie….Il s'agit "de domestiquer des espèces de microalgues pour en faire des producteurs de molécules qui pourront être à terme des substituts au pétrole et aux dérivés pétroliers", le but est de produire ces substituts à partir de souches prises dans la nature mais qui ne consommeront ni terre arable, ni eau douce, et qui ne seront pas en concurrence avec l'agriculture....Le processus de production sera optimisé à grande échelle grâce au savoir-faire du groupe pétrolier, qui interviendra dans toutes les phases du projet car il faudra, dès le début, tenir compte des conditions dans lesquelles les souches plates-formes, qui ne seront pas des objets de laboratoire, devront opérer…Les biocarburants de troisième génération sont issus des microalgues, après ceux issus de cultures vivrières (betterave, maïs, colza) et de déchets "verts".…La mise sur le marché pourrait intervenir dans cinq à sept ans. Cette production pourra, le cas échéant, alimenter le marché pendant des décennies…
Cellectis et Total supporteront à parts égales le coût de ce programme. De même, ils détiendront à 50-50 les technologies et les produits issus de leurs travaux.
Ce partenariat est concurrent de celui signée en juillet 2009 entre l'américain Exxon Mobil et l'entreprise de biotechnologies Synthetic Genomics. Pour élaborer un biocarburant alternatif à base d'algues, Exxon prévoit d'investir jusqu'à 300 millions de dollars dans le projet.
Sur la base d'un baril de brut autour de 80 dollars, le poids du marché du pétrole est estimé à 2.600 milliards de dollars sur la base d'une production de 90 millions de barils par jour, selon les données de l'IFP Energies Nouvelles.
Environ 72% de ce marché est destiné aux carburants divers et le solde aux autres applications, dont 8% à 10% à la pétrochimie (plastiques, polymères, synthons de la chimie, chimie fine, etc).!.. :bon:
Source : Zonebourse
L'homme est une espèce de singe qui a mal tourné!...
Si la tyrannie engendre des révoltes, le laxisme enfante l'anarchie…

Répondre