[News] IA: le pessimisme des chercheurs en intelligence artificielle

Informatique et nouvelles technologies...

Modérateur : Modérateurs

Adrien
Site Admin
Messages : 23877
Inscription : 02/06/2004 - 18:58:53
Activité : Ingénieur
Localisation : 78

[News] IA: le pessimisme des chercheurs en intelligence artificielle

Message par Adrien » 25/09/2022 - 9:00:07

Plus d’un tiers des chercheurs en intelligence artificielle (IA) ne sont pas d’une nature optimiste: ils ont dit croire que l’IA pourrait causer une catastrophe mondiale de même ampleur qu’une guerre nucléaire. Cette réponse provient d’un sondage mené en mai et juin de cette année auprès de 327 de ces chercheurs, choisis parmi ceux qui ont co-signé ces dernières années une ou des recherches sur le traitement automatique du langage (natural language processing), un domaine qui a été le théâtre d’avancées notables. L’expression « de même ampleur qu’une guerre nucléaire » peut être vue comme une métaphore, mais peut aussi être prise au premier degré...
Vous devez être connecté pour lire la suite de cette actualité et voir ses photos/vidéos.
Se connecter | Créer un compte

Avatar de l’utilisateur
HuguesTalbot
Messages : 1
Inscription : 27/09/2022 - 15:33:46

Re: [News] IA: le pessimisme des chercheurs en intelligence artificielle

Message par HuguesTalbot » 27/09/2022 - 15:44:12

Je suis un chercheur en IA, et si je suis pessimiste, c’est sur la capacité des IA actuelles à effectivement livrer des résultats un peu plus spectaculaires que des effets d’annonce.

La recherche en IA est un super-marathon de très longue durée. Aujourd’hui on ne sait pas quelle voix prendre pour progresser dans le sens d’une IA un peu plus généraliste que les modèles actuels qui ne sont rien de plus que des algorithmes adaptés à des problèmes très spécialisés.

Aujourd’hui votre smartphone reconnaît votre voix et votre visage mais il est bien incapable d’avoir une conversation de plus de quelques secondes avec vous, et très franchement il ne comprend rien à ce que vous racontez. Par contre il peut vous battre à plate couture aux échecs.

Faire mieux que ça va demander des efforts de recherche considérables comparables en investissements et en temps au développement de la fusion nucléaire civile.

Répondre