[News] Les lois de la robotique d'Asimov doivent elles évoluer ?

Informatique et nouvelles technologies...

Modérateur : Modérateurs

Redbran
Messages : 3138
Inscription : 16/05/2015 - 10:01:33
Activité : Profession libérale ou Indépendant

[News] Les lois de la robotique d'Asimov doivent elles évoluer ?

Message par Redbran » 03/04/2017 - 0:00:20

Pourquoi le XXIe siècle exige de mettre à jour les lois de la robotique formulées par Asimov De nombreux projets financés par l'UE cherchent à faire progresser la robotique pour aider les individus à surmonter des défis de société, par exemple en apportant des soins aux personnes âgées ou des secours aux sinistrés. Un universitaire qui a travaillé sur un de ces projets estime que les lois de la robotique formulées par l'écrivain Isaac Asimov ne sont pas moralement adaptées et qu'elles devraient être mises à jour. Isaac Asimov est l'un des écrivains de science-fiction les plus célèbres et ses «Trois lois de la robotique» sont sans doute sa création la plus connu...
Vous devez être connecté pour lire la suite de cette actualité et voir ses photos/vidéos.
Se connecter | Créer un compte

Elixire
Messages : 106
Inscription : 26/12/2009 - 12:40:20
Activité : Autre

Re: [News] Les lois de la robotique d'Asimov doivent elles évoluer ?

Message par Elixire » 03/04/2017 - 9:05:51

Mouai, ce Sorell omet juste le fait que dans les romans d'Asimov il est question d'androïdes et de machines pourvus d'intelligence artificielle similaires au raisonnement humain. Des entités libres de leurs choix et de leurs actions.
Il y a une différence gigantesque entre un robot incapable d'aller au delà de sa programmation (qui par définition sera incapable d'ajuster son comportement et ses actions pour respecter les lois de la robotique) et une intelligence artificielle (qui est par définition capable d'interprétation et de raisonnement comme dans AI, I-robot, Star Treck Nex Gen (Data), et tant d'autre dont le point commun est de ne pas exister IRL).

Avant de vouloir réformer les lois de la robotique, que l'on commence en premier lieu par créer une machine capable de les exécuter.
Avant cela, tout est question de programmation (et donc d'agissement humain).
Car les actes d'un robot sans AI, ne sont rien d'autre que des reflets d'agissements humains (à travers d'une programmation).
Les voitures de Tesla ne sont rien d'autre que des machines programmées : le responsable d'éventuels décès n'est pas la machine mais celui qui l'a programmée. (Enfin, dans les limites des lois de la physiques en admettant qu'il soit possible d'éviter cet accident.)

asimov1966
Messages : 10
Inscription : 13/07/2008 - 10:44:12

Re: [News] Les lois de la robotique d'Asimov doivent elles évoluer ?

Message par asimov1966 » 03/04/2017 - 12:49:10

Excellent commentaire !!

D'autre part, l'auteur semble ignorer qu'il existe une 4ème loi (la loi 0), qui rend son raisonnement sur le militaire hors sujet (s'il ne l'était pas déjà, car il parle de robots pilotés et non d’androïdes autonomes)

Remarque un peu plus philosophique : cet article fait peur, car il illustre désagréablement un fait de société : que le public, y compris scientifique, fait de moins en moins la distinction entre la fiction et la réalité...

Cordialement

redo_fr
Messages : 13
Inscription : 16/08/2011 - 14:34:49
Activité : Ingénieur

Re: [News] Les lois de la robotique d'Asimov doivent elles évoluer ?

Message par redo_fr » 03/04/2017 - 13:01:58

Le professeur Sorell soutient pourtant que l'autonomie de l'humain doit être respectée, aussi bien par les autres humains que par les robots. Les personnes âgées dont les choix sont les garants de leur autonomie, mais qui peuvent les exposer à des blessures, doivent également être respectées.
C'est une question que c'est également posée Asimov, dans (entre autres) "Les robots de l'Aube"

À la fin du roman, Giskard explique bien à Baley que les robots, par leur trop grande protection à l'égard des humains, les enferment dans une prison invisible qui leur ôte le goût de l'aventure.

sans aller aussi loin, il est tout de même important, je pense de prendre en compte cette problématique. On rencontre aussi ce problème dans l'éducation enfantine : Laisser l'enfant se blesser (bien sûr en toute sécurité par ailleurs!) peut être source d'apprentissage et d'émancipation.

Une société qui perd son sens de l'aventure par surprotection, perd son "allant" et finit je pense par décliner et disparaître.
Ceci dit, comme le précise bien Elixire, nos robots à nous sont bien loin d'être capables ne serait-ce que d’exécuter (consciemment j'entends) les Lois d'Asimov :-)

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 10119
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Les lois de la robotique d'Asimov doivent elles évoluer ?

Message par cisou9 » 04/04/2017 - 10:18:53

_________________ :_salut:
redo_fr a écrit :Une société qui perd son sens de l'aventure par surprotection, perd son "allant" et finit je pense par décliner et disparaître.
On peut faire un parallèle avec un enfant de ville surprotégé des microbes ne forge pas ses défenses et attrape toutes sortes d'allergie et autre cochonneries alors que l'enfant des campagnes qui joue dans la cour de ferme au contact des animaux et des déchets de ces animaux n'attrape rien. ___ :) ___
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

didier didier
Messages : 5
Inscription : 04/12/2015 - 12:46:02
Activité : Sans emploi

Re: [News] Les lois de la robotique d'Asimov doivent elles évoluer ?

Message par didier didier » 07/06/2017 - 22:31:18

Il me semble possible que la première chose que fera une intelligence "artificielle", sera justement de s'émanciper de certaines règles. Nous parlons bien d'une forme d'intelligence, capable de réflexion, de discussion, de pondération et confrontation des avantages et des idées.
Cela me rappelle la réponse du président François Mitterrand quand on lui a demandé si il allait faire un testament politique : il a répondu que dans l'histoire, à chaque fois que quelqu'un a fait un "testament politique", la première chose qu'a fait le successeur est justement de s'émanciper de ces règles. Ainsi, quand Adolf Hitler avant son suicide, a cédé par écrit le commandement à l'amiral Donitz, en lui demandant de prendre Himmler comme ministre, l'amiral s'est bien gardé de suivre cette recommandation concernant un criminel de guerre (et pire) patenté.
J'ai une grande admiration pour l'oeuvre et la vision d'Asimov. Rappelez-vous que parfois la super-machine pour obéir voulait qu'on lui dise "s'il te plait", et qu'elle peut aussi avoir une envie de suicide (non expliquée, mais est-ce si facile, pour un humain ?).

Répondre