Page 1 sur 1

Visulisation et vitesse

Publié : 24/05/2016 - 22:54:44
par Victor
Cet après midi j'étais dans un TGV à destination de Paris, le TGV roule à 300km/h et quand je croise un autre TGV qui lui fille aussi à 300km/h le temps de croisement et très court pour des TGV de mettons de 200m de longueur et ça dure environ 1 seconde à 3 secondes, bref le TGV subit une contraction de longueur perçu dans le temps à très courts termes... A l'arrivée en banlieue le TGV plus lent va à une vitesse de mettons 30 km/h je perçoit un train de banlieue de mettons 200m qui lui va à une vitesse de 70kms/h avec un temps de croisement beaucoup plus long de 30 secondes...Peut-on parler de relativité dans la perception de trains qui croisent

Re: Visulisation et vitesse

Publié : 25/05/2016 - 14:17:55
par bongo1981
Si tu parles de phénomènes relativistes tels que la dilatation du temps, et bien à 300 ou 600 km/h, l'effet est vraiment négligeable.

En fait ce qui se passe, c'est que tu peux te considérer au repos. Alors tu as deux cas :
- le premier cas c'est l'autre train qui arrive à 600 km/h (parce que dans le référentiel terrestre, tu es à 300 et l'autre à 300). Dans ce cas, la vitesse du train est pratiquement de 90 m/s, et donc s'il fait 200 mètre de long, il met 2 secondes et quelques pour te croiser
- dans le deuxième cas, le train arrive à 100 km/h (30 pour toi et 70 pour l'autre), dans ce cas, la vitesse à laquelle vous vous croisez est de 100 km/h soit 27 m/s. Il faut alors un peu moins de 10 secondes pour se croiser.