[News] Onde ou particule ? Une décision prise à la dernière nanoseconde

L'étude des phénomènes naturels...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Michel
Messages : 19974
Inscription : 14/07/2004 - 14:48:20
Activité : Ingénieur
Localisation : Cote d'Azur

[News] Onde ou particule ? Une décision prise à la dernière nanoseconde

Message par Michel » 19/02/2007 - 0:00:22

En physique quantique, le résultat observé est étroitement corrélé à la mesure effectuée. Ainsi, un photon se comporte soit comme une onde, soit comme un corpuscule, suivant le type d'expérience auquel on choisit de le soumettre (1). Mais, à quel moment exactement ce choix est-il effectué? Cette question a été élucidée par une équipe du laboratoire de Photonique quantique et moléculaire (CNRS/Ecole Normale Supérieure de Cachan) conduite par Jean-François Roch et François Treussart, en collaboration avec Philippe Grangier et Alain Aspect du laboratoire Charles Fabry de l'Institut d'optique (CNRS/Université Paris 11) (2). Les chercheurs ont mis en œuvre, pour la premi...
Vous devez être connecté pour lire la suite de cette actualité et voir ses photos/vidéos.
Se connecter | Créer un compte

Francis
Messages : 1
Inscription : 19/02/2007 - 11:18:53

Onde ou particule

Message par Francis » 19/02/2007 - 13:27:30

Passionnant mais un peu frustrant pour un non spécialiste... Qu'est-ce que la “non-localité quantique” ??? Comment "fait" le photon pour ne pas "se faire avoir" ? Etc.

Avatar de l’utilisateur
fffred
Messages : 1538
Inscription : 10/06/2004 - 19:40:27
Localisation : ile de france

Message par fffred » 19/02/2007 - 13:50:21

l'interprétation de la mécanique quantique que je connais ne correspond pas vraiment à celle qui est proposée. Le fait que l'on observe le photon comme une onde ou comme une particule ne vient pas du fait que ce photon peut se "transformer" en l'un ou en l'autre, mais plutot du fait qu'un photon est "à la fois" une onde et une particule. Ou plutot ce n'est ni une onde ni une particule. En fait c'est une entité plus compliquée qui exhibe à la fois des propriétés ondulatoires et corpusculaires : si on fait une mesure pour tester l'aspect ondulatoire, on mesurera forcément son côté ondulatoire, et idem pour l'aspect corpusculaire.

L'expérience décrite ici permet en fait d'étudier la non-localité, et à quel point elle est valable. Cela veut dire qu'un photon par exemple n'est pas seulement décrit par une position et une vitesse (aspect corpusculaire) mais aussi par une répartition spatiale à la manière d'une onde (aspect ondulatoire). Donc le photon est en fait "partout" à la fois. Ce qui fait que dans certains cas, le fait d'agir quelquepart va avoir un effet autre part. C'est ce qui se passe dans le cas des photons intriqués.

Mais attention ne pas prendre ce que je dis à la lettre, je me trompe probablement.
je suis certain que vous croyez avoir compris ce que j'essayais de vous dire, mais êtes-vous sûr que ce que j'ai dit correspondait vraiment à ce que je voulais dire ?

jb
Messages : 1
Inscription : 19/02/2007 - 14:52:28

Message par jb » 19/02/2007 - 15:24:17

Merci fffred pour la clarté de ton commentaire. :jap:

Victor
Messages : 17603
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité

Message par Victor » 24/02/2007 - 0:39:30

le concept est basé sur la théorie quantique, mais peux tu expliquer comment le fait d'observer, donc la présence d'un observateur détermine le résultat de la mesure, pour moi ça reste un des aspect les plus difficile de la mécanique quantique, et dans cette éxpérience il semblerait que l'observation soit le phénoméne, et non pas le résultat qui dépend du choix de l'observation.

Avatar de l’utilisateur
fffred
Messages : 1538
Inscription : 10/06/2004 - 19:40:27
Localisation : ile de france

Message par fffred » 24/02/2007 - 1:28:01

dans un sens tu as raison
C'est sur ce "problème de la mesure quantique" que tant de chercheurs se sont cassé les dents ...
je suis certain que vous croyez avoir compris ce que j'essayais de vous dire, mais êtes-vous sûr que ce que j'ai dit correspondait vraiment à ce que je voulais dire ?

Répondre