[News] Mécanique quantique: les cinquante ans du théorème de Bell

L'étude des phénomènes naturels...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Isabelle
Messages : 13557
Inscription : 02/09/2004 - 10:49:47

[News] Mécanique quantique: les cinquante ans du théorème de Bell

Message par Isabelle » 06/11/2014 - 0:00:02

Le 4 novembre 1964, l’éphémère revue Physics recevait un article écrit par John Bell, théoricien au CERN. Si la revue en question n’est plus qu’un souvenir, l’article, lui, est devenu célèbre, jetant les bases d’une nouvelle discipline: l’informatique quantique. L’article de Bell trouve son origine à la fin des années 1930 ; il a été inspiré par la réticence d’Albert Einstein à accepter la mécanique quantique, qui, selon lui, supposait une « action fantôme à distance ». En effet, d’après la théorie quantique, une mesure située en un lieu peut influencer l'état d'un système dans un autre lieu. Einstein pensait que si les choses semblaient se passer...
Vous devez être connecté pour lire la suite de cette actualité et voir ses photos/vidéos.
Se connecter | Créer un compte

passant
Messages : 5195
Inscription : 26/09/2008 - 17:07:19

Re: [News] Mécanique quantique: les cinquante ans du théorème de Bell

Message par passant » 06/11/2014 - 0:40:50

Isabelle a écrit :. En effet, d’après la théorie quantique, une mesure située en un lieu peut influencer l'état d'un système dans un autre lieu.


John Bell et son fameux théorème en 1982 (Image : CERN)
Une mesure effectuée dans un lieu influence-t-elle dans un lieu différent un système différent du système mesuré dans son lieu, ou bien cette mesure influence-t-elle un même système que le système mesuré dans son lieu mais même système se trouvant dans un lieu différent...
bonjour

Victor
Messages : 17539
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité

Re: [News] Mécanique quantique: les cinquante ans du théorème de Bell

Message par Victor » 06/11/2014 - 10:58:02

D'après ce que j'ai compris des histoires d'intrications quantiques
c'est la conservation dans le temps des propriété de corrélations quantiques
entre deux objets corrélés qui permet de prédire le résultat à distance
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais : Cherche encore !

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 10119
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Mécanique quantique: les cinquante ans du théorème de Bell

Message par cisou9 » 06/11/2014 - 11:39:45

_______________ :_salut:
Prédire, je pense que le mot est inapproprié, je dirais plutôt voir !!! ______ ;)
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Victor
Messages : 17539
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité

Re: [News] Mécanique quantique: les cinquante ans du théorème de Bell

Message par Victor » 06/11/2014 - 12:10:37

cisou9 a écrit :_______________ :_salut: Prédire, je pense que le mot est inapproprié, je dirais plutôt voir !!! ______ ;)
pas d'accord pour voir il faut une particule incidente
dans ce cas c'est le résultat d'un postulat de corrélation,
je pourrais aussi employer le mot mesure
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais : Cherche encore !

alessandro pendesini
Messages : 438
Inscription : 12/12/2010 - 11:50:39
Activité : Retraité

Re: [News] Mécanique quantique: les cinquante ans du théorème de Bell

Message par alessandro pendesini » 06/11/2014 - 12:18:43

Bonjour
-Alain Aspect a montré que l’inégalité de Bell etait voilée dans son montage expérimental, il faut donc se résigner : deux photons « intriqués » constituent bel et bien un tout inséparable ! Ce qui implique que, sous un certain angle, la nature n’est pas objectivable ou, ce qui revient au même, qu’une interaction INSTANTANEE peut s’effectuer entre deux photons, peu importe la distance qui le sépare !
-Le formalisme rigoureux de la mécanique quantique, n’est pas évident et heurte notre sens commun. Elle a pourtant supplanté la vision « classique » du monde. Il lui reste à proposer des représentations pouvant être intelligibles au grand public. Ce qui est loin d’être acquis…. Notre cerveau n’est pas «instructif » mais « sélectif »! En clair, il n’a pas évolué pour définir la Réalité ! En déplaise à tous ceux et celles convaincus que nous sommes pas des animaux mais des « créatures divines »……. :non:

N.B.-Le monde ne peut pas être incohérent au point d’être décrit par deux théories incompatibles. Il faut, d’une façon ou d’une autre, réconcilier les deux théories. Cette mission est le problème central de la « gravitation quantique ». :grat2:

Victor
Messages : 17539
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité

Re: [News] Mécanique quantique: les cinquante ans du théorème de Bell

Message par Victor » 06/11/2014 - 12:41:00

Faites chier les matérialistes! Vous oubliez toute la psychologie
et tous ses phénomènes aberrants pour un rationaliste,
la réalité est bien plus que votre conception de ce monde
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais : Cherche encore !

kace
Messages : 404
Inscription : 12/01/2011 - 14:19:31
Activité : Salarié

Re: [News] Mécanique quantique: les cinquante ans du théorème de Bell

Message par kace » 06/11/2014 - 12:43:12

Tentative de résumé du théorème de Bell, en lien avec l'intrication :
Soient 2 particules intriquées, par exemple 2 photons A et B qui partent en direction opposées : comme ils sont intriqués, la somme de leurs spins est (par construction/définition) nulle.
Donc si on mesure le spin du spin du photon A sur un axe donné, et que ça donne +1, on sait que B a un spin de -1 (sur le même axe). Et ce, quel que soit l'axe sur lequel on fait la mesure.
La mécanique quantique indique qu'avant la mesure du spin de A, le spin des 2 particules n'était pas déterminé, et que c'est au moment de la mesure qu'on obtient une valeur, et alors, instantanément, l'autre particule prend un spin opposé. Ca semble contraire au principe de la relativité, qui dit que rien ne peut circuler plus vite que la lumière ... D'où le scepticisme d'Einstein, qui n'y a jamais cru. Et c'est également contraire à l'intuition : il est difficile de s'empêcher de penser que la particule a des propriétés propres, qui existent indépendamment de la mesure que l'on en fait ...
Dans les théories à variables cachées, on suppose que ces spins sont "pré-déterminés", et donc qu'au moment où on fait la mesure, on ne fait que constater qu'elle était à +1, et il n'est pas nécessaire d'envisager une sorte de transmission instantanée d'info à l'autre particule : elle avait déjà un spin à -1. Clair, limpide et intuitif, mais contraire à ce que dit la mécanique quantique ...
Le théorème de Bell indique que, moyennant des mesures astucieuses, on peut faire la différence expérimentale entre ces 2 approches !!! En effet, des % de corrélations entre mesures sur des particules intriquées doivent donner une plage de valeurs précise dans toutes les théories à variables cachées (ex : entre 50% et 80% de corrélation), et une valeur en dehors de cette plage pour la mécanique quantique (ex : 90%) ! Donc il suffit de faire ces mesures pour savoir qui a raison : -)

Et ces mesures ont été faites dans les années 80/90, et Alain Aspect a pu apporter la 1ère réponse expérimentale claire : la mécanique quantique a raison, et les théories à variables cachées ont tort (et Einstein avec). CQFD
En clair, les 2 particules sont tellement liées qu'elles forment un tout unique, et que la mesure des propriétés de l'une modifie instantanément celles de l'autre, quelle que soit la distance entre les 2 particules. En gros, le principe de localité (et/ou de réalité) de l'Univers s'effondre : si des petits hommes verts à 1000 années-lumière de nous mesurent un photon intriqué juste avant que son partenaire nous arrive, cette mesure va modifier l'état du photon qui nous arrive. Et s'il avaient décidé à la dernière seconde de ne pas le mesurer en le laissant passer, on aurait eu un résultat différent !!! Drôle de monde, c'est difficilement intelligible, mais c'est pourtant ce que l'on constate ... : la Nature a plus d'un tour dans son sac.

Avatar de l’utilisateur
bongo1981
Messages : 4075
Inscription : 03/04/2007 - 19:20:21
Localisation : Paris

Re: [News] Mécanique quantique: les cinquante ans du théorème de Bell

Message par bongo1981 » 06/11/2014 - 21:16:45

kace a écrit :Et ces mesures ont été faites dans les années 80/90, et Alain Aspect a pu apporter la 1ère réponse expérimentale claire : la mécanique quantique a raison, et les théories à variables cachées ont tort (et Einstein avec). CQFD
En fait pour être précis, les expériences d’Aspect montrent que les théories à variables cachées locales sont réfutées, mais il reste encore les théories à variables cachées non locales.
Je n’ai pas les détails, mais apparemment Leggett a démontré des inégalités plus contraignantes, si elles sont violées, alors aucune théorie à variables cachées ne peut formellement les expliquer.
A priori, elles sont violées également, à moins d’abandonner le libre-arbitre…
kace a écrit :En clair, les 2 particules sont tellement liées qu'elles forment un tout unique, et que la mesure des propriétés de l'une modifie instantanément celles de l'autre, quelle que soit la distance entre les 2 particules.
Remarque, en raison de la relativité de la simultanéité, on ne peut pas vraiment dire lequel a fait la mesure avant, et qui a causé l’effondrement de la fonction d’onde.
kace a écrit :En gros, le principe de localité (et/ou de réalité) de l'Univers s'effondre : si des petits hommes verts à 1000 années-lumière de nous mesurent un photon intriqué juste avant que son partenaire nous arrive, cette mesure va modifier l'état du photon qui nous arrive. Et s'il avaient décidé à la dernière seconde de ne pas le mesurer en le laissant passer, on aurait eu un résultat différent !!!
Mais vu que ce résultat est aléatoire, on ne peut pas savoir s’ils ont mesuré avant nous ou non, et donc aucune information n’a été transmise plus vite que la vitesse de la lumière.

Un livre pas mal sur ce sujet c’est « L’impensable hasard » de Nicolas Gisin.

diasoluyalu
Messages : 2
Inscription : 02/12/2014 - 1:06:47
Activité : Profession libérale ou Indépendant

Re: [News] Mécanique quantique: les cinquante ans du théorème de Bell

Message par diasoluyalu » 02/12/2014 - 1:14:02

1. « nous sommes pas des animaux mais des « créatures divines »……. »

Même les animaux ont été créés par Dieu.


2. « 2 particules intriquées »

qu'est-ce que ça signifie exactement ?

- Intimement solidaires depuis la création du monde ou à un autre moment ?
Quelle propriété ou quel procédé les lie , ou peut-on activement intriquer deux particules distinctes ?


3. Combien de particules peuvent être intriquées simultanément (au même instant) ?


4. « si des petits hommes verts à 1000 années-lumière de nous mesurent un photon intriqué juste avant que son partenaire nous arrive, cette mesure va modifier l'état du photon qui nous arrive. Et s'il avaient décidé à la dernière seconde de ne pas le mesurer en le laissant passer, on aurait eu un résultat différent !!! Drôle de monde, c'est difficilement intelligible, mais c'est pourtant ce que l'on constate ... »

Ce que nous observons dans le monde n'est donc qu'une téléportation de propriétés venues de loin ?

Les causes de certains ouragans, tempêtes, cyclones et tsunami peuvent-ils donc venir de très loin ?


5. a-t-on catégoriquement écarté la possibilité de SIMULTANÉITÉ quand on statue sur une expérience de téléportation réussie ?

Répondre