[News] Rétromobile: dans le cockpit du prototype 02 de l'aérotrain...

Les sciences et techniques du passé...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
jyb
Messages : 4206
Inscription : 05/06/2004 - 12:01:50
Localisation : Ile de France

[News] Rétromobile: dans le cockpit du prototype 02 de l'aérotrain...

Message par jyb » 10/02/2008 - 2:32:57

Le prototype 02 de l’aérotrain est en ce moment exposé au salon Rétromobile qui se déroule jusqu’au 17 février 2008 à la Porte de Versailles, à Paris. Comme nous vous l’annoncions dans notre article de janvier dernier, une sortie Allons-Sortir.fr était programmée pour la visite du salon (lien vers la fiche de la sortie). C’est à ce titre que l’auteur de ces quelques lignes s’est rendu au salon et a ainsi pu voir l’ancien engin expérimental de Bertin.


Un peu d’histoire

Voici un petit rappel de ce qu’est « L’aérotrain ». Imaginé dans les années 60, l’aérotrain devait être le train du futur. Le concept reposait sur un engin à coussin d’air circulant à grande vitesse sur une voie en forme de T inversé. L’effet de sol était donc à la fois utilisé pour maintenir l’engin au-dessus de la voie, mais aussi pour maintenir la distance par rapport au rail central et donc maintenir la direction. Ainsi conçu, un aérotrain ne souffrait pas des problèmes de frottements habituels des trains classiques et pouvait atteindre facilement des vitesses élevées.

Le prototype 02, exposé dans le salon, était justement spécialement conçu pour explorer le domaine des hautes vitesses. Construit en 1967, il est équipé d’un réacteur Pratt & Whitney dont la poussée peut atteindre 1250 kg. Taillé comme un avion de chasse sans ailes, il a été le premier aéroglisseur à dépasser les 400 km/h. En 1969, il enregistre un record à 422 km/h. Par la suite, un autre prototype, plus proche d’un vrai modèle de transport a été construit, mais il s’agit d’une autre histoire.


Image



Le prototype 02 du salon

Par rapport aux autres modèles exposés au salon, l’aérotrain en impose. Pourtant, ce ne sont pas les modèles d’exception qui manquent : Cadillac, Citroën SM, Bentley... Mais voilà, le prototype aérotrain mesure plus de 8 m de long pour 2,5 m de large, c’est l’un des plus gros objets exposés au salon. Surtout, et c’est là la surprise, il est possible de monter à bord du cockpit ! Bien évidement, je ne me suis pas beaucoup fait prier.

L’accès à bord est similaire à celui d’un chasseur : il faut monter sur un escalier qui passe par-dessus le flanc pour ensuite descendre dans le cockpit. On a déjà dit que l’aérotrain 02 était un avion sans ailes, on peut aussi dire qu’on le dirige depuis un poste de pilotage sans manche à balai. Le siège est assez dur et surtout placé assez bas par rapport à l’ensemble. Il parait délicat d’observer la voie une fois que l’on est installé. Dans l’ensemble on est assez à l’aise dans le poste, en tout cas, certainement moins à l’étroit que dans certains avions de combat.


Image Image Image
Un cockpit sans manche à balai pour un avion sans ailes, image plus haute résolution : http://techno-science.net/illustration/Transports/Trains/Aerotrain/cockpit-complet.jpg


La planche de bord avec ses multiples cadrans et ses multiples boutons semble lui aussi tout droit issue du monde de l’aéronautique. L’instrumentation située à droite est à priori dédiée au pilotage du réacteur, c’est en tout cas ce qu’indiquent les étiquettes posées sur la planche. De même, la partie gauche du pupitre concentre les commandes de contrôle des turbines « Palouste » construits par Turboméca et servant à maintenir l’effet de sol. Cette instrumentation semble être doublée, ce qui tend à indiquer que chaque turbine est contrôlée séparément.

De manière générale, le cockpit laisse penser que la sécurité a été au cœur des préoccupations des concepteurs. Des boutons et indicateurs sont estampillés « test » ou « incendie », serait-ce des commandes pour déclencher des systèmes de sécurité ? Par ailleurs, on distingue des éléments qui rappellent un peu le monde de l’automobile. Il y a un compteur de vitesse en unité métrique qui monte jusqu’à 450 km/h, une pédale de frein (du moins, ce fut ce que l’on m’a répondu lorsque j’ai posé la question) ainsi qu’une… serrure de contact, comme sur la plupart des voitures de série ! Dommage, je n’avais pas la clef, mais de toute manière, le prototype n’est plus en état de fonctionner, et qui plus est, en dehors de son rail.

Illustrations: Jyb pour Techno-Science.net & Allons-Sortir.fr
Dernière modification par jyb le 10/02/2008 - 12:53:08, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Space
Messages : 523
Inscription : 15/10/2004 - 19:56:34

Message par Space » 10/02/2008 - 8:50:15

Vous n'avez pas de photo en plus haute résolution à proposer ?

Avatar de l’utilisateur
jyb
Messages : 4206
Inscription : 05/06/2004 - 12:01:50
Localisation : Ile de France

Message par jyb » 10/02/2008 - 12:11:05

heu, si. Je vais les mettre sur ma gallerie et proposer un lien ;)

Avatar de l’utilisateur
jyb
Messages : 4206
Inscription : 05/06/2004 - 12:01:50
Localisation : Ile de France

Message par jyb » 10/02/2008 - 12:55:38

J'ai fait une petite composition en 1600x1200, j'ai mis le lien dans l'article, sous l'image du cockpit ;)

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9490
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Message par cisou9 » 12/02/2008 - 19:25:34

Merci pour cette composition. :)
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Répondre