[News] Le rôle essentiel des volcans dans le refroidissement de la Terre au début du XIXe siècle

Biologie, géologie, histoire naturelle, etc...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Michel
Messages : 19974
Inscription : 14/07/2004 - 14:48:20
Activité : Ingénieur
Localisation : Cote d'Azur

[News] Le rôle essentiel des volcans dans le refroidissement de la Terre au début du XIXe siècle

Message par Michel » 18/11/2009 - 0:00:35

En appliquant une nouvelle technique analytique très originale sur les retombées de sulfate d'origine volcanique dans les précipitations de neige en Antarctique et au Groenland, une équipe franco-américaine vient de démontrer que les basses températures de la décennie la plus froide des derniers 500 ans (1810-1819) résultaient de la succession, à quelques années d'intervalle, de deux éruptions volcaniques majeures, dont l'une n'avait encore jamais été considérée dans les reconstructions climatiques. Ces travaux sont publiés dans la revue Geophysical Research Letters dont ils bénéficient des "Editor's highlights".

Indépendamment du forçage à long terme des gaz à effet de serre d'origine humaine, la température moyenne de la Terre peut fluctuer largement aux échelles de temps de quelques années. Divers mécanismes peuvent être à l'origine de telles fluctuations : variations de l'activité solaire, circulation océanique et événements de type El Nino ou La Nina dans l'océan Pacifique, éruptions volcaniques...
La Terre a ainsi connu des températures relativement froides durant la décennie 1810-1819, au point que cette décennie figure comme la plus froide des 500 dernières années selon les mesures instrumentales des derniers 150 ans et les reconstructions paléoclimatiques.

Une partie de ce refroidissement a été attribué à l'énorme éruption du volcan Tambora en Indonésie, en 1815. De telles éruptions cataclysmiques refroidissent en effet la planète car elles déversent d'importantes quantités de poussières et surtout de dioxyde de soufre dans la stratosphère (au-dessus de 15 km d'altitude). Alors que les poussières sont rapidement éliminées du fait de leur masse, à ces altitudes le dioxyde de soufre gazeux se transforme en gouttelettes d'acide sulfurique qui agissent comme un véritable parasol en réfléchissant la lumière solaire, i.e. en réduisant l'énergie reçue au sol.

Cependant, si ce mécanisme permettait de justifier le coup de froid entre 1815 et 1819 par l'éruption du Tambora, il restait à expliquer le refroidissement terrestre observé à partir de 1810.


Image
Station de recherche Summit, située au sommet de la calotte polaire du Groenland
d'où a été extraite l'une des carottes de glace analysées


Afin d'étudier cette question, une équipe franco-américaine a mis au point une méthode d'analyse très originale des carottes de glace, qu'elle a appliquée aux strates datant du début du XIXe siècle de carottes forées au Groenland et en Antarctique.

Après avoir prélevé les quelques millionièmes de gramme de sulfate présents dans ces strates, les chercheurs ont réalisé une véritable microchirurgie moléculaire consistant à déterminer les proportions des quatre isotopes stables du soufre constituant le sulfate (soufre 32, 33, 34 et 36). Au sein des couches de glace datant de 1809-1810, ils ont observé une anomalie particulière dans les rapports de concentration entre ces isotopes. Or cette forme d'anomalie isotopique sur le soufre du sulfate ne peut résulter que de réactions chimiques se produisant au sein de la stratosphère après une éruption volcanique. Ils ont ainsi pu démontrer qu'une éruption volcanique cataclysmique, inconnue à ce jour, s'est produite au début de l'année 1809, probablement au niveau des Tropiques, et qu'elle a affecté le climat de manière globale.

Ces résultats confortent le rôle important joué par l'activité volcanique explosive dans la modulation du climat terrestre aux échelles de temps de quelques années. Étendues à des périodes de temps plus longues, ces mesures très innovantes vont permettre une nouvelle évaluation du forçage climatique dû aux volcans, notamment au cours du dernier millénaire, une information particulièrement importante comme donnée d'entrée des modèles climatiques, ceux-ci étant habituellement testés sur cette époque reculée.

Ces travaux ont bénéficié du soutien logistique et financier de la National Science Foundation américaine et de l'Institut Polaire Français Paul-Emile Victor (IPEV), ainsi que d'un soutien de l'INSU au travers de son programme LEFE.

Source: CNRS /INSU
Illustration: © Joël Savarino, CNRS/LGGE

passant
Messages : 5137
Inscription : 26/09/2008 - 17:07:19

Re: [News] Le rôle essentiel des volcans dans le refroidissement de la Terre au début du XIXe siècle

Message par passant » 18/11/2009 - 1:22:29

Michel a écrit :
Ces résultats confortent le rôle important joué par l'activité volcanique explosive dans la modulation du climat terrestre aux échelles de temps de quelques années.


Si donc il y a réchauffement climatique c'est aussi parce que peut-être la Terre se stabilise...

En fait quelle serait la température idéale de la Terre tant aux pôles qu'à l'équateur afin que l'on entende plus parler comme une catastrophe écologique en souffrance de toutes ces disparitions animales, végétales, présentent et a venir , car si elles sont présentent en fait, elles le sont par évolution en conséquence des aléas de la Terre et de l'univers.

Toutefois, si il y a concordance entre les irruptions volcaniques et la température de la Terre pourquoi alors ne pas déclancher une irruption sécurisée afin d'abaisser la température associée au réchauffement climatique et sauver ainsi des espèces animales et leurs environnements ensemble voué à la disparition par ce réchauffement climatique constaté.
bonjour

Avatar de l’utilisateur
Aldebaran
Messages : 1807
Inscription : 15/06/2007 - 10:13:11

Re: [News] Le rôle essentiel des volcans dans le refroidissement de la Terre au début du XIXe siècle

Message par Aldebaran » 18/11/2009 - 9:10:40

Et la fumée du volcan peut-elle augmenter l'albédo comme le font les nuages ?
@passant : pas évident de déclencher une érruption sécurisée, ça se commande pas ! Y a pas de bouton on/off dessus :)
«S'il n'y avait pas la Science, combien d'entre nous pourraient profiter de leur cancer pendant plus de cinq ans ?» P. Desproges

Avatar de l’utilisateur
D@rkstone
Messages : 550
Inscription : 11/07/2007 - 10:55:15
Activité : Salarié
Localisation : IDF

Re: [News] Le rôle essentiel des volcans dans le refroidissement de la Terre au début du XIXe siècle

Message par D@rkstone » 18/11/2009 - 9:15:07

je pense qu'il est difficile de trouver une temperature idéale, tant les facteurs la faisant varier sont nombreux.
A la limite du peut extrapoler une température moyenne à partir des données acquises dans les carotes glaciaires.

De là a trouver unetempérature idéale il y a un fossé ... Et on ne peut surtout pas nier que l'Homme est la seule espéce qui influence son environnement sur une telle échelle.

Et l'idée d'une eruption "sécurisée" me fait froid dans le dos ...
Les ordinateurs peuvent battre les hommes aux échecs. Je m'inquiéterai quand ils pourront nous battre au judo.

Victor
Messages : 17202
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Re: [News] Le rôle essentiel des volcans dans le refroidissement de la Terre au début du XIXe siècle

Message par Victor » 18/11/2009 - 10:54:15

Moi il y'a un truc que je comprends pas... Les éruptions avec émissions de gaz dans l'atmosphère... Ça refroidit ou ça réchauffe ? Réflexion pareille pour les émissions des suies des centrales thermiques... Une atmosphère plus sale avec de la lumière qui passe moins bien... Bref je comprends mal l'effet de serre
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais : Cherche encore !

Avatar de l’utilisateur
Troll
Messages : 770
Inscription : 21/05/2008 - 10:08:18
Activité : Autre

Re: [News] Le rôle essentiel des volcans dans le refroidissement de la Terre au début du XIXe siècle

Message par Troll » 18/11/2009 - 11:39:26

D@rkstone a écrit :une eruption "sécurisée"

......pourquoi sécurisée.....une éruption suffit :pet: j'ai toujours rêvé de voir les volcans d'Auvergne se réveiller ..... :D

Sinon, on a bien qqles bonnes explosions au 20ème, non ? On connait les influences ce des nuages normalement, dommage que l'article n'en face as cas. Ou alors, c'était des éruptions trop petites :_grat2:
"Quand un problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter.
Quand un problème n'a pas de solution, alors s'inquiéter ne sert à rien" Proverbe tibétain

Victor
Messages : 17202
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Re: [News] Le rôle essentiel des volcans dans le refroidissement de la Terre au début du XIXe siècle

Message par Victor » 18/11/2009 - 12:00:14

Demande à GIscard... Vulcania c'est son truc....
Hin hin hin :D :D :D
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais : Cherche encore !

Avatar de l’utilisateur
Aldebaran
Messages : 1807
Inscription : 15/06/2007 - 10:13:11

Re: [News] Le rôle essentiel des volcans dans le refroidissement de la Terre au début du XIXe siècle

Message par Aldebaran » 18/11/2009 - 14:16:23

C'est peut-être faux ce que je vais dire mais je pense que dans un premier temps (si on parle vraiment d'une énorme érruption) ça doit refroidir l'atmosphère. Les rayons du soleil sont renvoyés par la couche de poussière, ils ont aussi beaucoup plus de mal à passer et atteindre le sol ce qui réduit l'effet de serre. Mais à long terme, une fois que le nuage est dissipé, il y a beaucoup plus de CO² dans l'atmosphère donc : réchauffement (si l'on en croit les supermans du GIEC :D )
«S'il n'y avait pas la Science, combien d'entre nous pourraient profiter de leur cancer pendant plus de cinq ans ?» P. Desproges

passant
Messages : 5137
Inscription : 26/09/2008 - 17:07:19

Re: [News] Le rôle essentiel des volcans dans le refroidissement de la Terre au début du XIXe siècle

Message par passant » 19/11/2009 - 0:36:47

Aldebaran a écrit :
donc : réchauffement


Mais. A priori, si la Terre ne réagit pas par ses volcans alors la température de la Terre se réchauffe. Il semble donc que la Terre doit réagir afin que la neige, la glace viennent équilibrer ce réchauffement.

En somme, il apparaît par ces phénomènes de températures, que si la Terre s'éteind, plus de feu interne pour se volcaniser, alors : que restera-t-il sur la Terre ? Une " Tmearse "
bonjour

Avatar de l’utilisateur
Maulus
Messages : 4582
Inscription : 13/02/2007 - 12:07:12
Localisation : Epinal

Re: [News] Le rôle essentiel des volcans dans le refroidissement de la Terre au début du XIXe siècle

Message par Maulus » 19/11/2009 - 11:23:38

Le truc avec les volcans, c'est comme les avions de ligne, ils diffusent de la vapeur d'eau et des aérosols dans la très haute atmosphère. C'est toute la différence. La haute atmosphère.

Encore pire pour les volcans, l'éruption du Pinatubo dans les années 90 à provoqué le refroidissement du globe de 0,1 à 0,2 degrés je crois. A cause du dépôt de composés soufrés dans la haute atmosphère par la colonne de cendre expulsée par le volcan.
Sa peut monter encore plus haut qu'avec les avions, probablement entre 20 et 30km d'altitude. Ensuite les grands courants d'air répartissent ça sur toute la planète.

Le film de particule en suspension est invisible, mais la réfraction sur les rayons du soleil est notable.
Ce n'est pas le moindre charme d'une théorie que d'être réfutable, F. Nietzsche.

http://www.cieletespaceradio.fr

basstemperature

Re: [News] Le rôle essentiel des volcans dans le refroidissement de la Terre au début du XIXe siècle

Message par basstemperature » 26/11/2009 - 11:24:02

exact, les volcans de toute façon sont en trop faibles activités de nos jours pour avoir un réel role dans le réchauffement global !

ceci dit, auparavant ce ne fut pas toujours vrai, car les périodes de grandes activités volcaniques, il a été démontrés que certaines ont même sorti la planète d'une glaciation majeur (une glaciation qui n'a rien a voir avec la dernière que l'humanité a connu, on parle la d'une glaciation qui a réussi a pousser les inlandsis et la banquise jusqu'a l'équateur ! c'était a l'époque des premières cyanobactéries et ou l'atmosphère se servait du méthane comme GES et non le CO²) grace au fait qu'ils ont libéré suffisament de CO² en masse, pour relancer un mécanisme de réchauffement et briser une glaciation qui fut si terrible, que sans cela : la terre serait restée gelé a jamais ...)

Toujours est il, qu'a court terme : les volcans refroidissent l'atmosphère ! grand panache de fumée, oxyde de souffre formant des micro-goutelettes d'acide sulfurique dans les nuages très réflechissant pour les rayons solaires ... = refroidissement

a long terme il crache pas mal de CO², mais quand on voit l'activité volcanique d'aujourd'hui, ils crachent insufisament de CO² pour dicter leur loi, a la capacité de la biomasse de le réguler ... donc ils ne provoquent pas de réchauffement ...

passant
Messages : 5137
Inscription : 26/09/2008 - 17:07:19

Re: [News] Le rôle essentiel des volcans dans le refroidissement de la Terre au début du XIXe siècle

Message par passant » 26/11/2009 - 23:45:15

basstemperature a écrit :
Toujours est il, qu'a court terme : les volcans refroidissent l'atmosphère !

a long terme il crache pas mal de CO², mais quand on voit l'activité volcanique d'aujourd'hui, ils crachent insufisament de CO² pour dicter leur loi, ... donc ils ne provoquent pas de réchauffement ...


Si à court terme les volcans refroidissent l'atmosphère, et qu à long terme ils ne réchauffent pas l'atmosphère, les volcans aident alors au non réchauffement de la planète.

Confirmation alors de l'étude menée par l'équipe franco-américaine.
bonjour

Répondre