[News] Vampire: mythe ou réalité ?

Les autres sciences et techniques...

Modérateur : Modérateurs

Redbran
Messages : 806
Inscription : 16/05/2015 - 10:01:33
Activité : Profession libérale ou Indépendant

[News] Vampire: mythe ou réalité ?

Message par Redbran » 30/10/2016 - 12:00:10



© Techno-Science.net
Il ne fait pas que couler du sang; il fait aussi couler de l'encre... Le vampire est un personnage fascinant dont la popularité ne se dément pas, tant en littérature qu'au cinéma. On n'a qu'à penser aux romans comme Les chroniques des vampires d'Anne Rice ou encore aux séries télévisuelles telles que True Blood et Vampire Diaries.

Dès le 18e siècle, la figure notable du vampire apparaît dans la littérature. On retrouve des oeuvres marquantes, comme La Fiancée de Corinthe de Goethe en 1797, puis Carmilla de Joseph Sheridan LeFanu en 1872, sans oublier le célèbre roman Dracula de Bram Stocker en 1897.

Mais d'où est né cet engouement?  Parmi les documents précurseurs de l'imagerie actuelle du vampire, on retrouve un ouvrage de l'abbé Augustin Calmet paru en 1746 : Dissertations sur les apparitions des anges, des démons et des esprits, et sur les revenants et vampires de Hongrie, de Bohême, de Moravie et de Silésie. Le professeur Nicholas Dion, spécialiste en histoire de la littérature française des 17e et 18e siècles, mène d'ailleurs une recherche sur l'émergence de la figure du vampire en France, à partir de cette oeuvre.

Pourquoi l'abbé Augustin Calmet s'est-il intéressé aux vampires ?


Le professeur Nicholas Dion est spécialiste en histoire de la littérature française des 17e et 18e siècles.
Photo: Michel Caron
Dès la fin du 17e siècle, des rumeurs se répandent en Europe occidentale : des personnes seraient revenues à la vie pour terroriser ou tuer des villageois en Istrie (Croatie), Hongrie, Moravie et Serbie. C'était une véritable folie à l'époque. Les gens déterraient les cadavres pour les brûler ou leur couper la tête !

Plusieurs théologiens allemands se penchent alors sur la question : s'agit-il de fantômes ? De revenants ? De démons ? L'abbé Calmet prend le relais dans un traité qui aborde le sujet de manière plus large. Pour lui, l'important est de trancher la question en la replaçant dans un cadre catholique : est-ce que le diable a le pouvoir de ressusciter les morts ? Est-ce Dieu qui crée les vampires ? Est-ce le résultat de la sorcellerie ?

À cette époque, la figure du vampirisme est-elle la même qu'actuellement ?

Plusieurs traits sont déjà présents, parfois de manière explicite, parfois de manière latente. Leur caractéristique la plus célèbre, par exemple, qui est de sucer le sang de leurs victimes, est souvent mentionnée, mais on trouve peu de détails sur l'acte lui-même. Ainsi, aucune mention de canines protubérantes, et encore moins rétractables !


L'abbé Augustin Calmet, connu sous le nom de Dom Calmet.
En fait, ce qui intrigue Calmet, c'est que les prétendus vampires sont retrouvés dans leur tombe « plein de sang », c'est-à-dire qu'il n'y a pas de rigor mortis et, qu'au contraire, leur sang est vermeil, fluide et si abondant qu'il sort parfois par leurs orifices (les yeux, les oreilles, etc.). Or, l'absence de rigor mortis est perçue à l'époque en France comme un signe de sainteté, la preuve que Dieu protège même le cadavre du saint. On comprend alors pourquoi ces manifestations dérangent Calmet, qui n'a pourtant aucun problème à admettre l'existence de fantômes incorporels.

Autre différence majeure : certains récits se déroulent pendant le jour. Autrement dit, les premiers vampires ne brûlaient pas tous au soleil. Il s'agit là d'un lieu commun des récits d'apparition : lorsque l'histoire se déroule la nuit, on peut toujours objecter que le témoin a mal vu, qu'il était plus ou moins réveillé ou que ses perceptions étaient altérées. Lorsque l'on voit un vampire en plein jour, ce genre d'arguments est plus difficile à soutenir et la preuve semble plus solide.

Il faut préciser que comme Calmet procède en colligeant les récits de diverses sources, et même parfois plusieurs versions différentes d'une même histoire, ses vampires constituent un groupe plutôt hétéroclite. Une bonne partie de l'ouvrage consiste en un chapelet de citations introduites et présentées de manière plus ou moins explicite, d'où l'intérêt littéraire d'en faire une édition critique.

De quelle manière son ouvrage inspire-t-il les futurs auteurs ?

La postérité de Calmet est plutôt difficile à cerner, tant les vampires qui apparaissent sous la plume de Polidori ou Stoker sont différents de leurs ancêtres. De plus, la version de 1751 se termine par une réfutation catégorique : Calmet ne croit pas aux vampires. Du moins, il ne croit pas qu'il s'agit de morts revenus à la vie.

Calmet est surtout important pour deux raisons. Tout d'abord, c'est le premier à écrire un long traité sur la question en français. Par ailleurs, son influence est peut-être moins littéraire qu'historique. On sait qu'il a correspondu avec Marie-Thérèse d'Autriche, reine de la Hongrie et de la Bohème à l'époque, et qu'il l'aurait peut-être influencée dans sa décision d'interdire en 1755 l'exhumation des personnes mortes soupçonnées d'être des vampires.

Source: Université de Sherbrooke

Victor
Messages : 16351
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Re: [News] Vampire: mythe ou réalité ?

Message par Victor » 30/10/2016 - 13:59:39

Halloween c'est mardi 1er novembre,
Non! Ils n'existent pas, mais ils ont bien trop présents
dans nos médias, la TV et le cinéma
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais: Cherche encore!

Victor
Messages : 16351
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Re: [News] Vampire: mythe ou réalité ?

Message par Victor » 30/10/2016 - 17:20:41

Halloween 2016

Quelques enfants, grimés en montres très maquillés et très laid
Qui circulaient en association dans l'horreur de la nuit tombée
Ils étaient soit des fées, soit des gnomes ou bien des triboulets
Cherchant avec convictions des bonbons et en être comblés

Aussi je voyais quelques vampires, livides aux regards sombres
Qui marchaient cachés parmi eux des démons en nombres
Alors moi pour demain je vais lui acheter des bonbons pour donner
Je sais des peurs enfouies en nous même et des tombes abandonnées

Demain sinistre Halloween qui revient, c'est une fête de chez les celtes
Tandis que la Toussaint des catholiques qui suit, elle a aussi ses adeptes
Les chrysanthèmes jaunes, des fleur du Japon, c'est pourtant de belles fleurs
Je songe déjà à mes propres morts, et leurs absences tout là bas dans l ailleurs

Des fois en écoutant les médias, j'ai cette impression de vivre chez les vampires
Tellement ces morts-vivants, ils ont envahit les médias TV et cinéma dans un empire
Moi je n'ai plus tellement envie d'en rire quand je sais le pouvoir des médias
Quelques part mes morts, ils sont bien trop sages, et il n'y a rien dans l'immédiat

Demain ma petite voisine , elle passera en me demandant des bonbons,
Chaque année c'est pareil, alors je me dis en moi-même, à quoi bon !
Le commerce commence, avec une bonne alimentation de vos entrailles
Vous croyez que je rigole, parfois j'en rie et je sors une gousse d'ail...

Paris 30 octobre 2016
N.B. Halloween c'est le 31 octobre
et pas le premier novembre
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais: Cherche encore!

Assiscle
Messages : 7
Inscription : 20/02/2012 - 15:12:58
Activité : Retraité

Re: [News] Vampire: mythe ou réalité ?

Message par Assiscle » 31/10/2016 - 13:02:30

Les légendes sur les vampires sont bien plus anciennes que cela! On en trouve dès l'Antiquité, chez Apulée, je crois:
un dénommé Socrate (rien à voir avec le personnage historique) est vidé de son sang une nuit par un vampire auquel il avait déplu!
Curieusement, l'histoire est censée se passer en Thessalie, pas très loin des Carpathes...

Il y a une permanence assez étrange des caractéristiques des "créatures" de l'au-delà: ainsi, Pline narre le cas d'une apparition de fantôme en Grèce, avec tintement de chaînes, demande d'une sépulture en bonne et due forme, etc...

Victor
Messages : 16351
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Re: [News] Vampire: mythe ou réalité ?

Message par Victor » 31/10/2016 - 14:08:11

Il y a quelques années j'avais entendu dire
qu'il existait aux USA des gens qui boivent du sang
comme les trucs bizarres c'est commun au USA
je n'avais pas cherché plus loin
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais: Cherche encore!

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9195
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Vampire: mythe ou réalité ?

Message par cisou9 » 31/10/2016 - 16:22:24

__________________ :_salut:
Victor a écrit :Il y a quelques années j'avais entendu dire qu'il existait aux USA des gens qui boivent du sang
J'avais lu un article là dessus. __________ :houla2: ________
S'agit-il de sang animal ou humain ? ___ :haaa: ____
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Avatar de l’utilisateur
POB
Messages : 592
Inscription : 08/05/2011 - 8:16:13
Activité : Retraité

Re: [News] Vampire: mythe ou réalité ?

Message par POB » 01/11/2016 - 9:54:39

Boire du sang, la belle affaire !
Les moustiques, les puces et d'innombrables parasites s'en repaissent.
Les humains mangent du boudin, moi je n'aime pas ça mais certains adorent.
Les médecins de jadis, au temps de la médecine de Molière, goûtaient le sang des malades qu'ils avaient saignés afin d'établir un diagnostic.
Et puis les femmes ont des embarras sanguins répétitifs, dont l'arrêt indique le plus souvent qu'elles ont été fécondées, ou à partir d'un certain âge qu'elles ne courront plus ce risque.
De cette cohabitation des humains avec le sang, je n'ai jamais été étonnée qu'il en émergeât toute une littérature fantastique, et Bram Stoker ne fit rien d'autre avec son célèbre roman inspiré des légendes issues de l'épopée du prince Vlad, héros national en Roumanie dont la cruauté effroyable inspira bien des légendes.
Le cinéma s'inspira évidemment de tout ça et dans le genre nanar je préfère les films de vampires aux péplums, c'est bien plus rigolo. A voir ou revoir : "le Bal des vampires" de Roman Polanski.

Ce qui me fait le plus rigoler c'est que certains plumitifs ecclésiastiques se soient penchés sur la question, comme on dissertait à Byzance sur le sexe des anges. C'est assez dire que les gens vivant dans un univers intellectuel fait de croyances irrationnelles, de légendes et de billevesées, étaient prêts à embrayer sur des univers du même type issus de pays lointains, de traditions orales, contes fantastiques et autres légendes.

Quant à la fête celtique d'Halloween, qui n'a rien à voir avec notre culture, je n'y vois qu'une question de commerce et de gros sous.
Les vampires du 21e siècle, ce sont les gens d'argent qui nous saignent.
:bieres:
C'est une grande misère de n'avoir pas assez d'esprit pour parler, ni assez de jugement pour se taire. (La Bruyère)

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9195
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Vampire: mythe ou réalité ?

Message par cisou9 » 01/11/2016 - 10:57:28

_____________ :+1: ___________
PS j'adore le boudin !!! ____ :lol: ____
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Répondre