[News] L'effet « SNARC » chez les nouveau-nés ?

Biologie, géologie, histoire naturelle, etc...

Modérateur : Modérateurs

Adrien
Site Admin
Messages : 17168
Inscription : 02/06/2004 - 18:58:53
Activité : Ingénieur
Localisation : 78
Contact :

[News] L'effet « SNARC » chez les nouveau-nés ?

Message par Adrien » 30/01/2018 - 0:00:15

Les humains, à partir de 7 mois, associent les petits nombres à la gauche de l'espace et les grands nombres à droite (effet « SNARC »). Etant donné que la culture module la direction de cette association, ce biais est-il inné ou le résultat d'une influence culturelle ? Dans une série d'expériences, des chercheurs du Laboratoire Psychologie de la Perception ont montré que des nouveau-nés âgés de moins de 3 jours se comportent déjà de façon similaire. De surcroît, cette association n'a lieu qu'avec le nombre. Cette étude a été publiée le 18 décembre 2017 dans Current Biology.

Image
Figure: A: phase de familiarisation: association entre grande ligne et grand nombre de sons ; phase de test: changement de nombres dans deux essais n°1, la ligne courte est à gauche et n°2, elle est à droite. Les nouveau-nés regardent plus longtemps l'essai n°1.
B: phase de familiarisation: association entre petite ligne et petit nombre de sons ; phase de test: changement de nombre dans deux essais n°1, ligne longue à gauche et n°2, ligne longue à droite. Les nouveau-nés regardent plus longtemps l'essai n°2.
© Reprinted from At Birth, Humans Associate "Few" with Left and "Many" with Right. de Hevia MD, Veggiotti L, Streri A, Bonn CD. Curr Biol. 2017 Dec 18;27:3879-3884.e2 with permission from Elsevier.
Galton (1880) avait montré la capacité des êtres humains adultes à imaginer les nombres comme orientés dans l'espace. Ce phénomène s'appelle « la ligne mentale des nombres ».

Les nourrissons, les enfants, les adultes humains mais également les animaux associent les petits nombres à la gauche de l'espace et les grands nombres, à la droite. Cet effet, découvert en 1993 par Stanislas Dehaene, a été appelé « SNARC » (Spatial-Numerical Association of Response Codes)

Chez les humains, la culture, comme l'apprentissage de la lecture et de l'écriture, module la directionnalité de cette représentation. Ainsi, les humains qui lisent et écrivent de droite à gauche associent inversement les petits nombres à droite et les grands nombres à gauche. L'influence du nombre sur l'espace joue donc un rôle central dans les concepts mathématiques, mais son origine n'est pas claire: Est-ce le résultat d'un biais inné ou d'une influence culturelle ? En effet, les nourrissons humains sont exposés passivement à un environnement codé spatialement de telle sorte que l'expérience pourrait donner naissance à la ligne mentale du nombre.

Pour tester cette alternative, nous avons observé, dans cinq expériences, des nouveau-nés âgés de moins de 3 jours. Un groupe a été soumis à un petit nombre de sons associée à une petite ligne et un autre groupe à un grand nombre de sons associé à une grande ligne. Dans une phase de test, le nombre change (de petit à grand et inversement) et est couplé avec des figures géométriques présentées successivement à gauche ou à droite de l'écran. Les réponses des nouveau-nés, évaluées par la durée de leur attention visuelle, révèlent que les petits nombres sont associés à la figure présentée à gauche de l'espace et les grands nombres, à celle de droite. Ce comportement plaide donc en faveur d'une origine innée de l'effet « SNARC ».

Source: CNRS-INSB

Répondre