[News] À quel point votre pays est-il numérique ?

Informatique et nouvelles technologies...

Modérateur : Modérateurs

Redbran
Messages : 864
Inscription : 16/05/2015 - 10:01:33
Activité : Profession libérale ou Indépendant

[News] À quel point votre pays est-il numérique ?

Message par Redbran » 24/05/2018 - 12:00:17

La Commission européenne publie aujourd'hui les résultats pour 2018 de l'indice relatif à l'économie et à la société numériques (DESI, pour Digital Economy and Society Index), un outil qui suit les performances des États membres dans des domaines tels que la connectivité numérique, les compétences numériques, les activités en ligne et la transformation numérique des entreprises et des services publics. Ces résultats montrent que le numérique gagne du terrain dans l'UE, mais que les progrès ne sont pas assez rapides pour que l'Europe rattrape les pays les mieux classés au niveau mondial ni pour que les disparités entre États membres disparaissent. Il est donc impératif d'achever rapidement le marché unique numérique et d'intensifier les investissements dans l'économie et la société numériques.

Image
©EUROPA
Andrus Ansip, vice-président chargé du marché unique numérique, a déclaré à ce propos: «C'est un pas, aussi petit soit-il, vers notre objectif en matière numérique. L'UE dans son ensemble a accompli des progrès, mais ils ne sont pas encore suffisants. Dans le même temps, d'autres pays et régions du monde progressent plus rapidement. C'est pourquoi nous devons investir davantage dans le numérique et également achever le marché unique dans les meilleurs délais: pour dynamiser les performances de l'Europe dans le secteur numérique, fournir une connectivité d'excellente qualité, mettre en place des services publics en ligne et faire prospérer le secteur du commerce électronique.»

La commissaire pour l'économie et la société numériques, Mariya Gabriel, s'est pour sa part exprimée en ces termes: «Nous attendons des progrès rapides sur des réformes majeures telles que le code des communications électroniques européen, destiné à doper les investissements dans une connectivité accrue. L'indice relatif à l'économie et à la société numériques 2018 montre que nous devons redoubler d'efforts pour combler le déficit de compétences numériques chez nos concitoyens. L'intégration croissante des technologies numériques conjuguée à la formation dans ce domaine permettra de donner plus de moyens d'action aux citoyens, aux entreprises et aux entreprises et aux administrations publiques. C'est ainsi que nous allons réussir la transition numérique de nos sociétés.»

Au cours de l'année écoulée, l'UE a continué d'améliorer ses performances dans le domaine du numérique et le l'écart qui sépare le pays le plus avancé en la matière du pays le moins avancé s'est légèrement réduit (de 36 points à 34 points). Ce sont le Danemark, la Finlande, la Suède et les Pays-Bas qui enregistrent les meilleurs scores de l'indice 2018. Ils figurent dans le peloton de tête au niveau mondial pour la transformation numérique. Ils sont suivis du Luxembourg, de l'Irlande, du Royaume-Uni, de la Belgique et de l'Estonie. Ce sont l'Irlande, Chypre et l'Espagne qui enregistrent les progrès les plus remarquables (plus de 15 points) sur les quatre dernières années. Toutefois, certains autres pays de l'UE ont encore un long chemin à parcourir, et l'UE dans son ensemble doit s'améliorer pour être compétitive sur le plan mondial.

La connectivité s'améliore, mais reste insuffisante pour faire face aux besoins

Une connectivité ultrarapide d'au moins 100 Mbps est disponible pour 58 % des foyers et le nombre d'abonnements augmente rapidement. 15 % des foyers utilisent le haut débit ultrarapide, soit deux fois plus qu'il y a deux ans et cinq fois plus qu'en 2013.

80 % des foyers européens sont couverts par le haut débit rapide avec un débit d'au moins 30 Mbps (contre 76 % l'an dernier) et un tiers (33 %) d'entre eux ont souscrit un abonnement (soit une hausse de 23 % par rapport à l'an dernier, et de 166 % par rapport à 2013).

Le nombre d'abonnements aux services de données mobiles a augmenté de 57 % depuis 2013, pour passer à 90 abonnements pour 100 habitants dans l'UE. Les réseaux mobiles 4G couvrent en moyenne 91 % de la population de l'UE (84 % l'année dernière).

Les indicateurs montrent que la demande de haut débit rapide et ultrarapide augmente vite, et que cette tendance devrait se poursuivre à l'avenir. La Commission a proposé une réforme de la réglementation européenne en matière de télécommunications pour répondre aux besoins grandissants de connectivité des Européens et doper les investissements.

Les Européens sont de plus en plus nombreux à utiliser internet pour communiquer

C'est dans le domaine des appels téléphoniques et appels vidéo que l'on constate la plus forte augmentation dans l'utilisation des services internet. En effet, près de la moitié des Européens (46 %) utilisent internet pour effectuer des appels, soit une hausse de près de 20 % par rapport à l'année dernière et de plus de 40 % par rapport à 2013. D'autres indicateurs montrent que 81 % des Européens utilisent désormais internet au moins une fois par semaine (79 % l'an dernier).

Pour renforcer la confiance dans l'environnement en ligne, de nouvelles règles de l'UE sur la protection des données entreront en vigueur le 25 mai 2018.

Le nombre de spécialistes du numérique augmente dans l'UE, mais le déficit de compétences n'est pas comblé

L'UE a très peu progressé en ce qui concerne le nombre de diplômés en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (19,1 diplômés pour 1 000 personnes dans la tranche des 20-29 ans en 2015, contre 18,4 % en 2013).
43 % des Européens sont encore dépourvus de compétences numériques de base (44 % l'année dernière).
Outre la coalition en faveur des compétences et des emplois numériques, la Commission a lancé l'initiative «Digital Opportunity traineeships», un projet pilote de stages dans le secteur du numérique destiné à combler le déficit de compétences numériques en Europe. Cette initiative permettra à quelque 6 000 étudiants et jeunes diplômés d'effectuer, d'ici à 2020, un stage dans le secteur du numérique dans un autre pays de l'UE que le leur.

Les entreprises font une plus large place au numérique et le commerce électronique se développe lentement

Si les entreprises sont de plus en plus nombreuses à avoir recours à la facturation électronique (18 % des entreprises contre 10 % en 2013) ou à utiliser les médias sociaux pour communiquer avec leurs clients et partenaires (21 % contre 15 % en 2013), le nombre de PME qui vendent en ligne n'a, lui, pas évolué au cours des dernières années (17 %).

Pour stimuler le commerce en ligne dans l'UE, la Commission a proposé une série de mesures allant de la tarification plus transparente de la livraison de colis à la simplification des règles en matière de TVA et de contrats numériques. À partir du 3 décembre 2018, les consommateurs et les entreprises pourront profiter des offres les plus avantageuses en ligne dans toute l'UE sans subir de discriminations fondées sur leur nationalité ou leur lieu de résidence.

Les Européens utilisent davantage les services publics en ligne

- 58 % des internautes remplissent les formulaires administratifs en ligne (contre 52 % en 2013).
- 18 % des Européens utilisent des services de santé en ligne.

En avril 2018, la Commission a adopté des initiatives sur la réutilisation des informations du secteur public et sur la santé en ligne qui permettront d'améliorer considérablement les services publics en ligne transfrontières dans l'UE.

Contexte

L'indice annuel relatif à l'économie et à la société numériques (DESI) permet de mesurer les progrès accomplis par les États membres de l'UE vers une économie et une société numériques. Il aide les pays de l'UE à identifier les domaines dans lesquels il est prioritaire d'investir et d'agir. Le DESI est aussi un outil essentiel pour analyser la dimension numérique dans le cadre du semestre européen, exercice qui permet aux États membres de débattre de leurs plans économiques et budgétaires et de suivre leurs progrès à des moments précis de l'année.

Cette année, l'indice DESI et les rapports plus détaillés sur les politiques nationales dans le domaine du numérique, qui fournissent un aperçu des progrès réalisés par les États membres et de l'avancement de la mise en œuvre des politiques (appelés auparavant «rapports sur l'état d'avancement de l'Europe numérique») font l'objet d'une publication conjointe sous l'intitulé «DESI». Chaque rapport contient en annexe un chapitre plus détaillé consacré aux télécommunications. Pour faciliter la comparaison entre les États membres, le DESI présente aussi des analyses comparatives dans les domaines de la connectivité, de compétences, de l'utilisation d'internet, de l'adoption des technologies numériques par les entreprises, des services publics numériques, des investissements dans la R&D et l'innovation dans le secteur des TIC et de l'utilisation par les États membres des fonds du programme Horizon 2020 pour la recherche et l'innovation.

La Commission a présenté 29 propositions législatives dans le cadre de sa stratégie pour un marché unique numérique et, dans une communication récente, a appelé le Parlement européen et les États membres à adopter ces propositions d'ici à la fin de 2018.

Pour plus d'information voir:
- The Digital Economy and Society Index (DESI)

Source: Commission Européenne

Répondre