[News] Après le cuivre, ISOLDE frappe les isotopes du chrome

L'étude des phénomènes naturels...

Modérateur : Modérateurs

Adrien
Site Admin
Messages : 17171
Inscription : 02/06/2004 - 18:58:53
Activité : Ingénieur
Localisation : 78
Contact :

[News] Après le cuivre, ISOLDE frappe les isotopes du chrome

Message par Adrien » 21/09/2018 - 0:00:07

Grâce à la nouvelle source par ionisation laser RILIS (1), l'installation ISOLDE (2) au CERN a produit de nouveaux isotopes dans sa collection impressionnante: les isotopes du chrome, jusqu'à présent produits uniquement par fragmentation en vol.

L'expérience ISOLTRAP (3), conduite par une collaboration dont le Centre de sciences nucléaires et de sciences de la matière (CSNSM, CNRS/Université Paris-Sud) fait partie, a mesuré avec une précision inégalée la masse des isotopes 9 neutrons plus loin que le chrome stable, jusqu'au 63Cr dont la demi-vie n'est que de 130 ms. Récemment publiées dans Physical Review Letters (4), les mesures d'ISOLTRAP montrent une évolution douce de la masse des isotopes du chrome, à l'inverse de ce qui est observé pour les isotopes du Ni ou du Ca. Cette évolution pour des noyaux correspondant au milieu des couches énergétiques de protons et neutrons, a été comparée à différents résultats théoriques, en particulier avec la méthode ab inititio IMSRG (5) - la première fois pour un nombre si important de protons et neutrons de valence.

Image
Energie de liaison des neutrons avec nouvelles mesures d'ISOLTRAP
En plus des avancées sur l'évolution de la structure nucléaire, ces résultats sont importants pour la modélisation de l'évolution des étoiles à neutron, dans lesquelles les isotopes du chrome jouent un rôle important dans le refroidissement de leur croute externe (6).

Notes:

(1) Resonance Ionization Laser Ion Source
(2) Isotope Separation On Line Device
(3) L'expérience ISOLTRAP
(4) M. Mougeot et al., Phys. Rev. Lett. 120, 232501 (2018)
(5) In-Medium Similarity Renormalization Group
(6) Z. Meisel et al., Phys. Rev. C 93, 035805 (2016) et S. Gupta et al., Ap. J. 662, 1188 (2007)


Source: CNRS-IN2P3

Avatar de l’utilisateur
POB
Messages : 614
Inscription : 08/05/2011 - 8:16:13
Activité : Retraité

Re: [News] Après le cuivre, ISOLDE frappe les isotopes du chrome

Message par POB » 21/09/2018 - 11:42:16

...ces résultats sont importants pour la modélisation de l'évolution des étoiles à neutron, dans lesquelles les isotopes du chrome jouent un rôle important dans le refroidissement de leur croute externe.
Bigre ! Un seul neutron dans ce genre d'étoile ? Ce doit être un très GROS neutron.
Je croyais naïvement que les étoiles à neutrons étaient des cadavres stellaires produits par effondrement du coeur d'étoiles pas assez massives pour évoluer en trous noirs. Qu'il puisse y avoir encore du chrome là-dedans défie mon entendement.
:bieres:
C'est une grande misère de n'avoir pas assez d'esprit pour parler, ni assez de jugement pour se taire. (La Bruyère)

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9392
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Après le cuivre, ISOLDE frappe les isotopes du chrome

Message par cisou9 » 21/09/2018 - 17:57:56

POB a écrit :
21/09/2018 - 11:42:16
Bigre ! Un seul neutron dans ce genre d'étoile ? Ce doit être un très GROS neutron.
Je croyais naïvement que les étoiles à neutrons étaient des cadavres stellaires produits par effondrement du coeur d'étoiles pas assez massives pour évoluer en trous noirs. Qu'il puisse y avoir encore du chrome là-dedans défie mon entendement. :bieres:
Je préfère cœur; chacun ses gouts.
Qu'il puisse y avoir encore du chrome là-dedans défie mon entendement.
Ben oui, ça prouve que votre culture n'est pas infinie mais limitée. _______ :lol: _______
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Répondre