[News] Révolution dans le traitement des plaies: rangez vos règles et prenez votre téléphone !

Biologie, géologie, histoire naturelle, etc...

Modérateur : Modérateurs

Isabelle
Messages : 11159
Inscription : 02/09/2004 - 10:49:47

[News] Révolution dans le traitement des plaies: rangez vos règles et prenez votre téléphone !

Message par Isabelle » 26/12/2018 - 14:00:27


Image
©McGill
Toute plaie exige un suivi, et chez les patients diabétiques, ce suivi est crucial. En effet, chez ces patients, l’absence de sensibilité attribuable à une atteinte des nerfs peut entraîner l’infection d’une lésion et, ultimement, l’amputation. Des recherches du Centre universitaire de santé MCGill (CUSM) et de l'Université McGill, montrent que l’utilisation d’une nouvelle application appelée Swift Skin and Wound, qui mesure avec précision et enregistre l'évolution des plaies cutanées, pourrait avoir un impact significatif sur la gestion des plaies et sur l'amélioration de l'état de santé des patients avec le pied diabétique. Cette application est actuellement à l'essai par des cliniciens et professionnels de la santé au CUSM à Montréal

« Beaucoup de mes patients sont diabétiques et doivent composer avec un problème de cicatrisation lente des ulcères du pied. Cette application propose une façon de documenter et de quantifier clairement la taille de l’ulcère, afin de s’assurer qu’il guérit réellement. Si l’ulcère ne guérit pas bien, je peux modifier les stratégies de traitement », commente le Dr Greg Berry, chef du Département de chirurgie orthopédique à l’Hôpital général de Montréal du CUSM et chef et Chaire de chirurgie orthopédique Marthe et Maurice E. Muller de la division de chirurgie orthopédique de l’Université McGill, qui utilise l'application Swift Skin and Wound depuis 2016.

« Je peux démontrer concrètement aux patients que ce que nous faisons donne des résultats. Ils participent activement au traitement et respectent davantage le plan de traitement, parce qu’ils constatent qu’il fonctionne », ajoute le Dr Berry qui est également un chercheur associé au sein du Programme de recherche: blessure, réparation et récupération de l'Institut de recherche du CUSM (IR-CUSM).

Cette application est l’idée de la Dre Sheila Wang, résidente en dermatologie au Département de médecine de l’Université McGill et scientifique à l’IR-CUSM. Au début de sa carrière médicale, elle a constaté un problème de mesure des blessures et a ensuite cofondé la compagnie Swift Medical Inc, qui a mis au point le logiciel pour smartphone.

« Lorsque j’étais étudiante en médecine à Toronto, en 2013, j’ai constaté que les médecins et les infirmières utilisaient des règles pour mesurer les plaies des patients, explique-t-elle. Cette façon de faire avait pour effet que les descriptions variaient grandement, selon la personne qui prenait les mesures. Ces données ne semblaient pas très exactes; j’ai alors décidé de faire quelque chose pour améliorer la situation.»

La Dre Wang est l’auteure principale d’une étude publiée dans le journal scientifique PLOS ONE. Les résultats de cette étude ont montré que l’application permettait d’obtenir des mesures des plaies plus précises qu’avec une règle. Ils sont aussi précis que ceux obtenus à l’aide d’un autre outil de mesure appelé planimètre numérique, mais l'utilisation de l'application permet au personnel médical de partager et de suivre les informations relatives à la plaie.

La Dre Wang a publié récemment un autre article, dans le journal JMIR Dermatology, au sujet d’une étude conduite dans des établissements de soins infirmiers de longue durée. Celle-ci mettait l’accent sur la compréhension des lésions cutanées et des plaies, leur type et leur emplacement et sur la manière de les « cartographier » sur le corps.

Avec l’aide d’ingénieurs de Toronto et en se fondant sur les conclusions de ses recherches, la Dre Wang a créé une application qui non seulement mesure la taille et la forme des lésions cutanées, mais qui utilise une lumière infrarouge pour prendre la température de la plaie - la température indique le degré d’infection et permet d’identifier les îlots de guérison au sein de la lésion.

L’application Swift Skin and Wound peut être utilisée à distance. La Dre Wang et ses collègues s’attendent à ce que cette application joue un rôle important dans les suivis effectués en télésanté à l’avenir.

« L’application Swift Skin and Wound permet à différents travailleurs du domaine de la santé de colliger des images et des données provenant de chaque patient, et d’exercer un suivi au fil du temps. Cette façon de faire prend toute son importance dans les régions nordiques, où le roulement de personnel est très élevé », ajoute le Dr David Dannenbaum, médecin de famille et chargé d'enseignement au Département de médecine familiale de l’Université McGill.

«Il s'agit de l'une des premières applications de mesure des plaies et des lésions cutanées à être développée », explique la Dre Wang. « Swift Skin and Wound est maintenant utilisée sur plus de 100 000 patients dans plus de 1000 établissements de santé au Canada et aux États-Unis. Sa capacité à transformer les traitements des plaies, même lorsqu'elle est utilisée par des personnes peu expérimentées, pourrait en faire un outil précieux pour les travailleurs de la santé. »

À propos des études

Au Y., Laforet M., Talbot K., Wang SC.
Skin and Wound Map From 23,453 Nursing Home Resident Records: Relative Prevalence Study
JMIR Dermatol 20
18;1(2):e11875
DOI: 10.2196/11875

Wang SC., Anderson JAE., Evans R., Woo K., Beland B., Sasseville D., et coll. (2017) Point-of-care wound visioning technology: Reproducibility and accuracy of a wound measurement app.
PLoS ONE 12(8): e0183139.
https://doi.org/10.1371/journal.pone.0183139

Source: Université McGill

Répondre