[News] Technologie automobile et modèles personnalisés pour réduire le nombre d’accidents de la route

Ferroviaire, naval, routier, etc...

Modérateur : Modérateurs

Redbran
Messages : 1050
Inscription : 16/05/2015 - 10:01:33
Activité : Profession libérale ou Indépendant

[News] Technologie automobile et modèles personnalisés pour réduire le nombre d’accidents de la route

Message par Redbran » 18/03/2019 - 14:00:10

L’erreur humaine jouerait un rôle dans 94 % des accidents, ce qui fait des défaillances ou des erreurs des conducteurs une préoccupation de sécurité publique majeure. Les systèmes intelligents de surveillance de l’état et du comportement du conducteur sont porteurs de grandes promesses pour la sécurité collective des citoyens.

Image
©Projet VI-DAS
L’intégration des dernières avancées en matière de capteurs, de fusion de données et d’apprentissage machine, et les retours des utilisateurs ont permis d’améliorer la capacité d’appréciation de l’état du conducteur et du contexte de conduite. Il s’agit d’une étape majeure vers la conception de véhicules véritablement semi-automatisés et automatisés. Il reste toutefois encore un long chemin à parcourir, le rôle de l’automatisation des véhicules étant tout d’abord d’assister le conducteur pour, à terme, le remplacer totalement.

Technologie et modèles pour une meilleure appréciation de la situation

Pour atteindre cet objectif l’initiative VI-DAS financée par l’UE entend mettre au point des modèles de scène de conduite améliorée qui intègrent le comportement du conducteur une étape importante que l’industrie automobile n’a pas encore franchie. En outre VI-DAS développera la technologie nécessaire à l’analyse de l’état du conducteur pour améliorer considérablement la sécurité et l’efficacité de la conduite.

VI-DAS s’emploie à concevoir la nouvelle génération de systèmes avancés d’aide à la conduite (ADAS) connectés à 720° sur l’analyse de scène et l’état du conducteur. «Le projet répond aux objectifs visant l’amélioration de la sécurité routière en développant et déployant l’ADAS et les aides à la navigation d’une manière socialement acceptable et personnalisée», déclare la Dre Oihana Otaegui, coordinatrice du projet. «Cette approche se fonde à la fois sur la compréhension globale d’une scène de circulation et la prise en compte de l’état physique et psychologique, du genre, de l’âge et du comportement du conducteur.»

Jusqu’à présent, l’accent a été mis principalement sur l’achèvement du développement et de l’intégration des prototypes VI-DAS alpha et bêta. Dans un premier temps, l’équipe du projet a défini les spécifications conformes aux besoins des conducteurs, aux exigences et à l’architecture du système. Ensuite, les activités de recherche et de développement technologique ont été lancées pour les principaux modules interdépendants du système VI-DAS qui fournissent une analyse complète du contexte spécifique de la situation du conducteur: sentir (à l’extérieur et à l’intérieur du véhicule); comprendre, décider et vérifier; connecter et coopérer; aider et agir; et risquer.

Une fois les modules définis, l’équipe du projet a déterminé la méthodologie de test et de validation, et intégré le premier prototype. Les résultats de ce prototype ont servi de base au deuxième prototype, qui consistait en un système intégré prêt à l’emploi déployé dans un environnement de simulation et un véhicule à des fins d’essai.

Faciliter la transition vers des véhicules totalement automatisés

Les partenaires du projet développent actuellement le troisième et dernier prototype. La Dre Otaegui poursuit ses explications: «Nous relevons une série de défis bien réels pour l’industrie automobile, notamment l’évaluation fiable de l’état du conducteur, l’évaluation du danger après la collecte d’informations sur l’environnement immédiat à tout moment et l’adaptation du comportement en conséquence, l’adaptation de la législation au transport entièrement automatisé, ainsi que la normalisation d’une approche de l’évaluation des risques dans le secteur des assurances.»

Le prototype sera présenté en juin 2019 aux Pays-Bas lors du Congrès européen sur les STI. Ce congrès est l’un des plus grands événements consacrés aux systèmes de transport intelligents et à la mobilité intelligente en général. «VI-DAS est bien placé pour accélérer le développement et l’intégration d’ADAS et d’aides à la navigation dans les véhicules tout en tenant compte de l’état psychologique et du comportement du conducteur dans des conditions de circulation quotidiennes» conclut la Dre Otaegui.

Pour plus d'information voir: projet VI-DAS

Source: © Union européenne, [2019] / CORDIS

Répondre