[News] Un transfert de technologie en orbite

Conquête spatiale et technologies relatives...

Modérateur : Modérateurs

Redbran
Messages : 1046
Inscription : 16/05/2015 - 10:01:33
Activité : Profession libérale ou Indépendant

[News] Un transfert de technologie en orbite

Message par Redbran » 11/06/2019 - 14:00:37

​Le Département des Systèmes Basses Températures a développé un cryoréfrigérateur de type tube à gaz pulsé de forte puissance destiné au refroidissement de détecteurs infrarouge mis en orbite à des fins d’observation de la terre. L’utilisation de tube à gaz pulsé est liée à l’absence de pièces mobiles dans sa partie froide qui le rend plus fiable et limite la transmission des microvibrations vers le système de détection.

Image
Tube à gaz pulsé fabriqué par Air Liquide sous licence CEA pour refroidir les détecteurs infrarouge de MTG.
© Air Liquide
A l'environnement spatial sont associées des contraintes spécifiques dont la résistance mécanique liée au décollage de la fusée, l'absence de gravité et la fiabilité qui sont parmi les plus critiques. En particulier, la contrainte de fiabilité ou la nécessité de garantir des fonctionnements sans panne sur des durées typiquement de 5 ans à 10 ans conduit à concevoir des systèmes comportant des pièces mobiles sans frottement ou même idéalement aucune pièce en mouvement. Le Département des Systèmes Basses Températures (DSBT) développe des cryoréfrigérateurs de type tube à gaz pulsé qui se caractérisent par l’absence de pièces mobiles à froid et dont l’ESA a financé un certain nombre de développements au DSBT.

Le DSBT développe des cryoréfrigérateurs de type tube à gaz pulsé depuis de nombreuses années. Très proche des machines Stirling, la technologie développée au DSBT se caractérise par l’absence de pièce mobile dans la partie froide. Ceci rend cette machine plus fiable et limite le niveau des perturbations mécaniques exportées (microvibrations) vers les parties sensibles des instruments qui les accueillent
Entre 2004 et 2006, un tube à gaz pulsé de forte puissance (Large Pulse Tube Cooler, LPTC) a été développé conjointement avec Air Liquide et Thales Cryogenics pour le compte de l’ESA avec comme objectif le refroidissement de détecteurs infrarouge pour les missions d’observation de la terre. Sa capacité à produire de l’ordre de 2 watts de puissance de refroidissement vers 50 K permet de refroidir des matrices de détecteurs infrarouge avec un très bon rapport signal sur bruit. Le premier modèle d’ingénierie, réalisé par le DSBT pour la partie cryogénique, a été transféré à Air Liquide qui en a assuré la qualification en vue d’applications spatiales. Il aura fallu attendre plus de 10 ans pour que le premier modèle soit mis en orbite sur un satellite d’observation de la terre. Seize autres modèles le rejoindront sur les satellites météorologiques européens de 3ème génération (Meteosat Third Generation MTG). Ces satellites permettront de donner des images infrarouges de la terre et de sonder l’atmosphère afin d’en extraire des informations sur la vapeur d’eau et la température en vue d’améliorer les prédictions météorologiques.

D’autres développements sur la technologie des tubes à gaz pulsés ont permis d’abaisser leur température de fonctionnement jusqu’à 10 K environ. Ces machines sont une des briques incontournables des architectures thermiques des futures grandes missions d’astrophysique utilisant des détecteurs à très basses températures.


Les tubes à gaz pulsé

Les tubes à gaz pulsé sont des machines cryogéniques utilisées pour produire des températures allant jusqu’à 4 Kelvin (pour les applications sol). Ils sont constitués d’un compresseur situé à température ambiante et d’une partie froide (appelé doigt froid) où a lieu la détente qui produit l’effet frigorifique. L’avantage des tubes à gaz pulsé par rapport aux autres machines cryogéniques traditionnelles est l’absence de pièce mobile à froid ce qui a pour conséquence un faible niveau de vibrations induites ainsi qu’une fiabilité et une durée de vie élevées. Les tubes à gaz pulsé sont donc destinés principalement aux applications où la fiabilité et les vibrations sont critiques, comme le spatial ou le refroidissement de détecteurs sensibles.

Source: CEA-IRIG

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9833
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Un transfert de technologie en orbite

Message par cisou9 » 11/06/2019 - 18:39:58

_____________ :_salut:
Je présume que la machine pourrait fonctionner indéfiniment sauf que la partie compresseur comporte des pièces d'usure._____ :_grat2:
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Avatar de l’utilisateur
macland
Messages : 4928
Inscription : 06/08/2005 - 10:44:31
Localisation : Ile de France

Re: [News] Un transfert de technologie en orbite

Message par macland » 17/06/2019 - 11:17:48

cisou9 a écrit :
11/06/2019 - 18:39:58
_____________ :_salut:
Je présume que la machine pourrait fonctionner indéfiniment sauf que la partie compresseur comporte des pièces d'usure._____ :_grat2:
... L’avantage des tubes à gaz pulsé par rapport aux autres machines cryogéniques traditionnelles est l’absence de pièce mobile à froid ce qui a pour conséquence un faible niveau de vibrations induites ainsi qu’une fiabilité et une durée de vie élevées... :bon:
L'homme est une espèce de singe qui a mal tourné!...
Si la tyrannie engendre des révoltes, le laxisme enfante l'anarchie…

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9833
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Un transfert de technologie en orbite

Message par cisou9 » 17/06/2019 - 17:13:39

macland a écrit :
17/06/2019 - 11:17:48
... L’avantage des tubes à gaz pulsé par rapport aux autres machines cryogéniques traditionnelles est l’absence de pièce mobile à froid ce qui a pour conséquence un faible niveau de vibrations induites ainsi qu’une fiabilité et une durée de vie élevées... :bon:
Exact; mais le compresseur est dans la partie non réfrigéré et il a des pièces mobiles et donc d'usure, et quand il tombe en panne on envoie une navette pour le changer comme sur le télescope Hubble_? :_grat2:
Voici ce que j'ai trouvé sur Moteur de Stirling
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Répondre