[News] Des solutions de synchronisation de très haute précision

Conquête spatiale et technologies relatives...

Modérateur : Modérateurs

Redbran
Messages : 1064
Inscription : 16/05/2015 - 10:01:33
Activité : Profession libérale ou Indépendant

[News] Des solutions de synchronisation de très haute précision

Message par Redbran » 03/07/2019 - 14:00:17


Image
Galileo ©ESA-P.Carril
Le projet WORLDTIMING II, financé par l’UE, utilise le protocole de synchronisation de précision White Rabbit pour apporter un niveau de précision sans précédent aux services de synchronisation mondiaux.

La distribution horaire, qui consiste à synchroniser un réseau d’horloges sur un ou plusieurs bâtiments à l’aide d’une horloge maîtresse, constitue une infrastructure essentielle pour notre monde numérique. Par exemple, le secteur financier mondial dépend d’une distribution horaire de très haute précision pour surveiller les réseaux de négociation et garantir que tous les participants colocalisés intervenant dans les transactions bénéficient d’un accès équitable et équivalent au réseau de négociation.

Cette distribution horaire est assurée par des initiatives telles que le projet WORLDTIMING II, financé par l’UE, qui utilise des fibres optiques pour distribuer une synchronisation ultra-précise et traçable basée sur le Galileo System Time (GST). Étant donné que tous les systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) – entre autres Galileo, GPS, GLONASS et BeiDou – reposent sur la mesure de l’instant où les signaux radioélectriques sont reçus, chacun d’entre eux dispose de sa propre référence de temps, à partir de laquelle tous les éléments des segments espace, contrôle et utilisateur sont synchronisés. Pour le programme européen de GNSS, Galileo, cette référence de temps est le GST.

«Le projet WORLDTIMING II agrandit le segment de surface de Galileo en utilisant les lignes à fibres optiques existantes des opérateurs de télécommunication, pour que l’Agence du GNSS européen (GSA) et les instituts nationaux de métrologie (INM) puissent fournir du TaaS (Time as a Service) aux principales installations financières du monde entier», explique la Dre Trinidad García, chercheuse du projet. «En outre, nous fournissons une solution de sauvegarde pour les récepteurs GNSS Galileo qui est résiliente et sécurisée contre les attaques de type brouillage ou usurpation.»

Un lapin blanc qui n’est jamais en retard

Les solutions WORLDTIMING II sont basées sur le protocole WR PTP (White Rabbit Precision Time Protocol). «WR PTP est une technologie innovante capable de fournir un niveau de précision sans précédent», explique la Dre García. «D’un point de vue technique, la solution WR PTP longue distance destinée à la distribution horaire de très haute précision constitue le résultat le plus important de notre projet.»

Selon la Dre García, WR PTP a déjà atteint des valeurs de synchronisation inférieures à la nanoseconde avec une gigue de 100 ps, de façon polyvalente et interopérable, avec la capacité de s’adapter à de multiples infrastructures de réseau. Grâce à ce niveau de synchronisation, les marchés financiers sont plus à même de se conformer à des règles de transparence telles que la directive de l’UE concernant les marchés d’instruments financiers (MiFID) II. «Le nombre de places boursières testant notre solution longue distance a triplé, Deutsche Börse ayant implémenté intégralement la solution White Rabbit», déclare la Dre García.

WR PTP s’appuie sur le projet White Rabbit, une initiative de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN), du Centre GSI Helmholtz pour la recherche sur les ions lourds et d’autres partenaires industriels et universitaires, dans le but d’atteindre les niveaux de précision requis par les expériences de physique les plus ambitieuses, notamment WORLDTIMING II. «En tant que tel, WORLDTIMING II constitue un parfait exemple de transfert de technologie au sein de l’espace européen», ajoute la Dre García.

Un leader mondial pour les solutions de synchronisation

Seven Solutions, partenaire principal du projet et responsable du marketing des solutions WORLDTIMING II, a déjà passé des contrats avec des distributeurs en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. «Grâce au soutien de l’UE, nous avons pu ouvrir de nouvelles succursales et pénétrer les marchés importants de l’Asie et de l’Amérique du Nord», déclare la Dre García. «Nous sommes très fiers du fait qu’une PME du sud de l’Europe ait réussi à devenir un leader mondial pour les solutions de synchronisation de très haute précision.»

Pour plus d'information voir: projet WORLDTIMING II

Source: © Union européenne, [2019] / CORDIS

Répondre