[News] Faire obéir le doigt à l’oeil pour mesurer le regard

Biologie, géologie, histoire naturelle, etc...

Modérateur : Modérateurs

Isabelle
Messages : 11159
Inscription : 02/09/2004 - 10:49:47

[News] Faire obéir le doigt à l’oeil pour mesurer le regard

Message par Isabelle » 29/11/2019 - 14:00:27


Image
© Angela Sirigu
L’analyse des mouvements des yeux permet de détecter les états mentaux et d’évaluer l’intégrité du fonctionnement cérébral. Dans la revue Nature Communications, les chercheurs présentent une méthode originale de mesure du point de regard, nommée Digitrack, fonctionnant sur tablette tactile ou smartphone. D’une grande simplicité et avec des performances comparables à l’oculométrie classique, cet outil sera utilisé pour la détection précoce de l’autisme et le diagnostic de certaines maladies neurologiques.

La manière dont nos yeux parcourent une scène visuelle, de manière consciente ou inconsciente, en dit beaucoup sur notre perception et sur nos stratégies cognitives. C’est pourquoi l’analyse des mouvements oculaires occupe une place importante dans de nombreux domaines de recherche fondamentale, appliquée ou clinique. En raison de leur complexité technique, les méthodes classiques d’oculométrie directe (qui impliquent d’une part, une étape de calibration qui nécessite une bonne concentration du sujet, et d’autre part l’illumination de l’oeil avec une ou plusieurs sources infrarouges tout en filmant celui-ci avec des caméras à haute-vitesse) restent toutefois réservées à des utilisateurs spécialisés. Les chercheurs ont mis au point un nouveau procédé pour la détermination des mouvements oculaires destiné à l’analyse du comportement d’exploration visuelle d’image. L’intérêt du procédé, nommé Digitrack, est de ne nécessiter aucun autre outil qu’une tablette tactile connectée. Il est alors possible de recueillir des données rapidement et sur de très grandes populations d’individus.

Son principe est très simple. Il consiste à présenter une image floue reproduisant la résolution spatiale de la rétine périphérique et à présenter nette une région de surface équivalente à celle perçue par la portion centrale de la rétine. En faisant glisser le doigt sur l’écran, l’utilisateur peut explorer et "rendre nette" d’autres portions de l’image. La position et les déplacements du doigt permettent ainsi d’inférer de manière indirecte le point de regard et la séquence d’exploration oculaire de cette image. Dans ce travail, les chercheurs démontrent que les performances de cette méthode sont équivalentes à celles de l’oculométrie directe. Par ailleurs, en collaboration avec une équipe de cliniciens de l’Hôpital Brotzu de Cagliari (Italie), ils montrent qu’elle permet de distinguer les explorations d’images de jeunes sujets autistes de celles de sujets témoins avec la même précision que les méthodes classiques. En effet, lors de l’exploration d’images contenant des scènes sociales, les sujets autistes tendent à éviter de porter leur regard directement sur les régions contenant des visages ou des yeux, un phénomène que Digitrack permet de mettre en évidence de façon très nette.

Les atouts majeurs de la technologie Digitrack par rapport à l’oculométrie classique sont l’acquisition à très faible coût de grandes quantités de données et son corollaire, la fiabilité statistique inégalée des résultats obtenus. Sa simplicité d’utilisation permet en outre de recueillir les données à distance, au plus près des sujets, chez les praticiens dans les écoles ou à domicile. Les domaines d’application de Digitrack sont nombreux, tels que la recherche en sciences cognitives, la communication, le marketing, l’ergonomie, l’optimisation des expériences utilisateur et bien entendu la santé humaine (troubles du neuro-développement, maladies neurodégénératives, patients victimes de traumatismes crâniens ou d’accidents cérébrovasculaires). Dans le cadre de la valorisation de ce travail de recherche, une jeune entreprise innovante vient d’être créée Sibius, http://www.sibius.eu.

Image
© Angela SiriguFigure: Illustration de la méthode de détermination du point de regard par interface tactile et cartes statistiques d’exploration d’une image par un sujet témoin (neurotypique) et un enfant autiste.
Pour en savoir plus:
Digit-tracking as a new tactile interface for visual perception analysis.
Lio G, Fadda R, Doneddu G, Duhamel, Sirigu A.
Nature Communications, 26 November 2019. DOI 10.1038/s41467-019-13285-0

Contact chercheuse:
Angela Sirigu - Directrice de recherche CNRS à l'Institut des Sciences Cognitives Marc Jeannerod (CNRS / Université Claude Bernard Lyon)
sirigu at isc.cnrs.fr

Source: CNRS INSB

Répondre