[News] Une expérience sur le phénomène quantique «fantôme» pourrait résoudre un mystère de la physique

L'étude des phénomènes naturels...

Modérateur : Modérateurs

Redbran
Messages : 3131
Inscription : 16/05/2015 - 10:01:33
Activité : Profession libérale ou Indépendant

[News] Une expérience sur le phénomène quantique «fantôme» pourrait résoudre un mystère de la physique

Message par Redbran » 27/01/2020 - 8:00:17

Des chercheurs ont réussi à montrer l’une des caractéristiques les plus complexes de la mécanique quantique à une plus grande échelle. Leur étude pourrait ouvrir la voie à des technologies révolutionnaires telles que les ordinateurs quantiques et de nouveaux types de capteurs. Pendant des décennies, les scientifiques ont essayé de prouver que l’une des propriétés les plus étranges de la mécanique quantique n’était pas uniquement une singularité mathématique, mais une caractéristique réelle du monde physique. Ce phénomène, qu’Albert Einstein a nommé «action fantôme à distance», connu également sous le nom d’«intrication quantique», se réfère aux s...
Vous devez être connecté pour lire la suite de cette actualité et voir ses photos/vidéos.
Se connecter | Créer un compte

protagoras

Re: [News] Une expérience sur le phénomène quantique «fantôme» pourrait résoudre un mystère de la physique

Message par protagoras » 07/02/2020 - 8:40:21

Bonjour,
Cette partie nécessite d'être complétée:
" Einstein a conçu un paradoxe ayant pour but de montrer que la théorie quantique était incomplète, comme il l’a expliqué dans un article écrit avec Boris Podolsky et Nathan Rosen, et qui a été publié dans la revue «Physical Review»."
Il faut préciser qu'Einstein croyait à la "théorie des variables cachées" , par exemple la théorie de "l'onde pilote" de de Broglie.
Or, le physicien britannique John Bell a montré que si Einstein avait raison, alors une certaine inégalité, appelée "inégalité de Bell" devrait vérifier qu'un certain nombre devrait être inférieur à 0. Or, une expérience mené par Alain Aspect, a violé cette condition de Bell en en donnant un nombre supérieur à 2. Il fut ainsi démontré que toute théorie locale à variables cachées ne pouvait exister.
Le "paradoxe" EPR fut ainsi résolu et Einstein eut tort.
J'en profite pour dénoncer une erreur assez répandue affirmant qu'Einstein ne croyait pas à la mécanique quantique. D'abord il y croyait mais la jugeait incomplète. Ensuite, Einstein se vit attribuer le prix Nobel de physique non pour ses théories de la Relativité (restreinte et générale) mais pour ses travaux en ...mécanique quantique !

Répondre