[News] Une juste récompense assure une bonne mémoire

Biologie, géologie, histoire naturelle, etc...

Modérateur : Modérateurs

Isabelle
Messages : 13556
Inscription : 02/09/2004 - 10:49:47

[News] Une juste récompense assure une bonne mémoire

Message par Isabelle » 18/06/2020 - 13:00:27

Un dialogue neuronal efficace entre le circuit de la récompense et celui de la mémoire permet une bonne consolidation des souvenirs dans notre cerveau. Une découverte qui pourrait être appliquée à de nombreuses situations d’apprentissage. L’optimisation de la consolidation des souvenirs ...
Vous devez être connecté sur le forum pour lire cette actualité et voir ses photos/vidéos.
Se connecter | Créer un compte

Pendesinialessandro
Messages : 268
Inscription : 04/08/2015 - 11:34:31
Activité : Enseignant ou Chercheur

Re: [News] Une juste récompense assure une bonne mémoire

Message par Pendesinialessandro » 18/06/2020 - 18:01:15

Bonjour
L'influence positive d'une récompense sur la mémoire est un phénomène connu, indique Sophie Schwartz….Dit justement l’article

Mais, on oublie de citer les expériences –ou influences- négatives…souvent les plus traumatisantes, cause de différents déséquilibres mentaux, voire de suicides…
Plus une émotion est intense, plus elle pourra perdurer dans notre cerveau. On est bien d’accord. Mais une émotion agréable ou positive, recevoir un cadeau ou de l’argent, etc…, pourrait s’effriter plus rapidement que lorsqu’on subit une émotion très désagréable ou négative : la perte d’emplois, un divorce non souhaité, la mort d’une personne aimée, par exemple. Ce qui me fait dire que le consolidement de notre mémoire est très étroitement lié au degré émotionnel que nous subissons à certains moments de notre vie. Paradoxalement, les mémoires négatives, voire traumatisantes, deviennent souvent indélébiles et peuvent durer jusqu’à la mort.
C’est surtout sur ces dernières qu’il faudrait travailler afin de trouver un remède fiable qui perdure dans le temps pour les atténuer, ou carrément effacer….C’est fait ! Actuellement il est possible d’effacer (dans la majorité des cas) un souvenir traumatique : il suffit de le rappeler tout en affaiblissant, au même moment, les synapses concernées par ce rappel en mémoire.

NB -Il est une mémoire qui est souvent laissée pour compte. On la connaît, mais on ne l’étudie pas ou rarement ; il s’agit d’une mémoire sans souvenir, qui s’appelle mémoire implicite. A ne pas oublier que ce sont nos deux mémoires, l’explicite et l’implicite, qui constituent le socle de notre identité !
Des expériences douloureuses des deux premières années de la vie –et même un certain temps avant la naissance- échappent à la mémoire déclarative autobiographique, alors qu’elles orientent certains comportements durant toute la vie.

PS : Ce dont nous nous souvenons dans une expérience émotionnelle n’est qu’un reflet imparfait de ce qui s’est passé…..
« L’imagination est plus importante que la mémoire » A.Einstein Dixit ! :non:
Mais l’imagination, sans mémoire, est tout simplement impossible !
Ou, comme nous fait remarquer Luis Bunuel «Notre mémoire est notre cohérence, notre raison, nos sentiments, même nos actions. Sans elle nous ne sommes rien » ;)

Répondre