[News] Des neurones humains différents de ceux des autres mammifères

Biologie, géologie, histoire naturelle, etc...

Modérateur : Modérateurs

Adrien
Site Admin
Messages : 23606
Inscription : 02/06/2004 - 18:58:53
Activité : Ingénieur
Localisation : 78

[News] Des neurones humains différents de ceux des autres mammifères

Message par Adrien » 04/12/2021 - 9:00:08

Une étude met en lumière des caractéristiques singulières des neurones du cerveau humain. Ceux-ci seraient ainsi les seuls à ne pas voir leur densité de certains canaux transmembranaires augmenter avec la taille des neurones et du cerveau en général chez les mammifères. Un phénomène susceptible de nous faire économiser de l’énergie. Pourquoi sommes-nous les seuls à nous démarquer ainsi ? Où est alors réallouée cette énergie épargnée ? Une découverte qui, comme souvent, soulève plus de questions qu’elle n’apporte pour l’instant de réponses. L’équipe de Mark Harnett du McGovern Institute for Brain Research a réalisé une analyse poussée des propriété...
Vous devez être connecté pour lire la suite de cette actualité et voir ses photos/vidéos.
Se connecter | Créer un compte

Noxx
Messages : 143
Inscription : 20/08/2008 - 9:16:02

Re: [News] Des neurones humains différents de ceux des autres mammifères

Message par Noxx » 04/12/2021 - 9:57:30

Oui, en effet plus de questions que de réponses...
Pourquoi n'avoir étudié principalement que des rongeurs, des primates et un mustélidé et en tirer une conclusion générale sur les mammifères ?
Est-ce que l'épilepsie pourrait jouer dans cette constatation ?
Peut-être étudier une autre espèce de mammifère avec un gros cerveau avant d'affirmer que seul l'Homme possède cette particularité ?
Au passage le volume cérébral des baleines et des éléphants est très supérieur au nôtre, sans que leur intelligence dépasse pourtant la nôtre. Il faut arrêter avec ces niaiseries sur "la taille c'est important", concernant l'intelligence, visiblement, l'important est ailleurs, peut-être dans cette découverte ? Mais j'y vois surtout beaucoup de "raisonnements" sur des prémisses très parcellaires.

Répondre