[Dossier] Test GEEKOM MiniAir 11: review d'un mini-PC silencieux au potentiel très intéressant

Informatique et nouvelles technologies...

Modérateur : Modérateurs

Adrien
Site Admin
Messages : 23825
Inscription : 02/06/2004 - 18:58:53
Activité : Ingénieur
Localisation : 78

[Dossier] Test GEEKOM MiniAir 11: review d'un mini-PC silencieux au potentiel très intéressant

Message par Adrien » 24/07/2022 - 18:12:00

Dans le monde des mini-PC, le GEEKOM MiniAir 11 est de ceux ayant une taille des plus réduites. Pourtant, sa fiche technique est pleine de promesses (processeur Intel de 11ème génération, 8 Go RAM, 256 Go SSD, USB 3.2 Gen2, USB Type-C, dual-4K, Windows 11 Pro, etc...) et son aspect particulièrement bien fini.

Image
Image
Nous effectuons dans ce dossier un review complet du plus petit mini-PC de la marque GEEKOM, de ses performances et capacités d'évolution. Et le résultat s'est montré très intéressant, tant au niveau du potentiel de la petite machine que de sa discrétion extrême.

Le GEEKOM MiniAir 11 est disponible à 239 € directement sur le site de la marque.

Adrien
Site Admin
Messages : 23825
Inscription : 02/06/2004 - 18:58:53
Activité : Ingénieur
Localisation : 78

Présentation et capacités d'évolution

Message par Adrien » 24/07/2022 - 18:12:00


Note: Le GEEKOM MiniAir 11 est disponible à 239 € directement sur le site de la marque.
A l’ouverture de la boite, le GEEKOM MiniAir 11 parait vraiment petit. C’est en particulier sa faible hauteur qui se remarque, sa largeur et profondeur étant certes faibles, mais classiques pour un mini-PC. Au total, la plus petite machine du catalogue de GEEKOM mesure 11.7cm x 11.2cm x 3.4cm.

Image
Image
Beaucoup d’accessoires

On note un nombre assez impressionnant d’accessoires livrés avec la petite machine. On recherche même cette dernière dans le déballage de l’ensemble des éléments.

Image
On trouve en particulier comme accessoires :
- Une plaque pour montage VESA
- La visserie pour le montage VESA
- Un câble HDMI
- Un adaptateur mini-DisplayPort vers HDMI
- Le bloc d’alimentation en format brique en deux partie (avec sa rallonge)
- Une pochette de rangement/transport en simili-velour
- Une petite notice d’utilisation
- Une carte de remerciement

Une belle petite machine très fonctionnelle

Sur le dessus se situe un capot en noir brillant avec le logo de la marque GEEKOM et celui d’Intel. Le dessous est quant à lui fermé par une plaque amovible permettant d’accéder aux composants internes.

Image
Image
Le contour est en plastique gris foncé, passant en noir au niveau des ports et prises de façade. Le refroidissement est effectué par un ventirad interne prenant l’air frais sur les côtés et l’éjectant sur l’arrière.

Image
Image
Image
Comme on peut le voir sur les photos, le GEEKOM MiniAir 11 est très bien pourvu en ports malgré sa petite taille.

Image
Image
On recense ainsi en façade :
- Un port USB type-C pour les données (5 Gbits/s)
- Un port USB 3.2 Gen 2 (10 Gbits/s)
- Une prise jack 3.5mm pour micro-casque ou enceintes
- Le bouton d’allumage
- Une LED indiquant l’activité du SSD

En face arrière :
- La prise d’alimentation
- Un port mini-DisplayPort
- Un port RJ45 Ethernet (1 Gbits/s)
- Deux ports USB 3.2 Gen 1 (5 Gbits/s)
- Un port USB type-C pour les données (10 Gbits/s)
- Un port HDMI
- La grille de sortie d’air de la ventilation

Image
Image
Côté gauche :
- Un lecteur de carte SD
- Une large grille métallique pour la prise d’air

Côté droite :
- La prise antivol pour cadenas Kensington ou équivalent
- Une large grille métallique pour la prise d’air

L’impression est donnée que quasiment partout où pouvait être installé un équipement, cela a été fait (ports / prises / grilles de ventilation). Un bon point sur les larges entrés d’air avec ouvertures fines, comme du Mesh, ce qui devrait bien réduire l’encrassement du système de ventilation interne avec le temps.

Au final, le GEEKOM MiniAir 11 est une belle petite machine qui donne une bonne impression de qualité dans sa réalisation.

Une alimentation trop puissante ?

Le seul bémol est la brique d’alimentation. Même si pour une brique elle n’est pas très grosse, sa taille aurait certainement pu être encore réduite. Elle est dimensionnée pour atteindre 65W, ce qui est largement supérieur à la somme des puissances que peut consommer tous les composants du système au maximum (10-20W pour le processeur, et quelques watts pour les autres composants).

Image
Une puissance réduite de moitié aurait sûrement pu faire l’affaire, avec une alimentation au format monobloc de type chargeur de smartphones. Là ça aurait été parfait.

Capacités d’évolution

Afin de pouvoir accéder à ses composants et le faire évoluer, le GEEKOM MiniAir 11 s’ouvre facilement. Pour ce faire, il vous suffira de dévisser 4 vis dissimulées dans le caoutchouc de ses pieds, puis retirer la plaque qu’elles maintiennent.

Image
Image
Une fois la plaque extraite, apparait la carte mère de la petite machine. On aperçoit un SSD M.2 de la marque peu connue SXMicro d’une capacité de 256 Go. Sur le coté opposé se trouvent deux slots SO-DIMM DDR4, dont l’un est occupé par une barrette de la marque tout aussi peu connue Wodposit d’une capacité de 8 Go et d’une fréquence de 2666 MHz.

A noter, la présence d’une pate thermique située sur le couvercle en métal (couleur bleue sur les photos) permettant de diffuser la chaleur du SSD une fois le boitier refermé. C’est toujours agréable à découvrir : un petit soin donné à l’optimisation des performances.

Image
Image
La mise à niveau de la capacité de stockage se fera par le remplacement du SSD, qui se doit d’être au format M.2 en utilisant soit l’interface SATA 3, soit l’interface NVMe. En effet, la finesse du MiniAir 11 ne lui permet pas de disposer d’un emplacement pour ajouter un disque dur ou SSD au format 2.5 pouces.

Par sa part, la mémoire RAM pourra évoluer très facilement en ajoutant une seconde barrette, ce qui permettra dans le même temps d’optimiser les performances en exploitant le dual-channel. Vous pourrez également remplacer la barrette existante pour insérer deux barrettes de 16 Go et porter le total de mémoire à 32 Go. C’est sûrement trop pour la plupart des usages actuels sur un mini-PC, mais la possibilité est bien présente.

Adrien
Site Admin
Messages : 23825
Inscription : 02/06/2004 - 18:58:53
Activité : Ingénieur
Localisation : 78

Tests de performance: benchmarks, vidéos 4K et bruit

Message par Adrien » 24/07/2022 - 18:13:00


Note: Le GEEKOM MiniAir 11 est disponible à 239 € directement sur le site de la marque.
Le GEEKOM MiniAir 11 est équipé d'un processeur de 11ème génération Intel Celeron N5095 gravé en 10nm, associé à un circuit graphique Intel UHD Graphics intégré. La puce contient quatre cœurs sans hyper-threading, ainsi qu'une horloge de base de 2.0 GHz avec un turbo boost montant jusqu'à 2.9 GHz. Son TDP est optimisé avec seulement 15 W, la petite machine ne devrait donc pas beaucoup chauffer. Comme système d'exploitation, Windows 11 Pro est préinstallé avec licence activée.

HWiNFO64 nous donne des indications sur le matériel embarqué dans le GEEKOM MiniAir 11. En première constatation, le bios est très récent (juin 2022). On s'épargnera donc l'étape de mise à jour de ce dernier, en tout cas tant qu'aucune anomalie n'est détectée. On y voit également que la mémoire RAM installée est bien de la marque WODPOSIT, pour une capacité de 8 Go et une fréquence de 2666 MHz. Le SSD n'indique pas de marque et possède une capacité de 256 Go. Il utilise l'interface SATA3.

Image
Image
Soumettons la petite machine de GEEKOM à une série de benchmarks, permettant de se faire une idée précise de son comportement dans un usage quotidien, et de constater ses réactions lors de charges lourdes.

Protocole de test

Pour tester le GEEKOM MiniAir 11, nous avons tout d’abord procédé à son premier démarrage et effectué toutes les mises à jour demandées par Windows. La connexion internet se fait par WiFi.

Un script a été développé sur AutoHotKey permettant d’exécuter en boucle et automatiquement 4 benchmarks bien connus :
- CrystalDiskMark 8 pour mesurer la rapidité du SSD
- Cinebench R23 pour mesurer les performances sur un cœur et sur tous les cœurs lors d’un rendu graphique 3D
- PCMark 10 pour mesurer le comportement de la machine sur un usage très varié professionnel comme personnel.
- 3DMark Time Spy permettant d’obtenir un score de performance en jeux vidéo 3D

L’outil HWiNFO64 nous permet d'enregistrer les valeurs des capteurs du système lors de chaque benchmark (réinitialisation des valeurs avant chaque lancement).

Ces exécutions de benchmarks s’effectuent en boucle sur une période de 24 heures, avec une minute de pose entre chaque benchmark. Des captures d’écran sont automatiquement faites à la fin de chaque benchmark (résultat du benchmark et mesures des capteurs du système indiquées par HWiNFO64).

Comme le système peut effectuer des tâches en arrière-plan pendant les benchmarks, certains scores peuvent être impactés à la baisse. Les résultats sélectionnés sont ceux présentant les meilleurs scores, à condition d’avoir une reproductibilité de ces derniers sur plusieurs itérations.

Après tout ceci, un test manuel de visionnage de vidéo en 4K depuis Youtube est effectué avec contrôle de la charge système.

CrystalDiskMark 8

Image
CrystalDiskMark 8 permet de tester les vitesses de lecture et d'écriture du SSD dans plusieurs configurations: en simulation de gros fichiers et pour une multitude de petits fichiers.

Bien que le SSD soit d’une marque peu connue, les vitesses mesurées sont correctes et correspondent à un SSD assez performant utilisant l’interface SATA3. Rappelons que le GEEKOM MiniAir 11 permet de recevoir en remplacement du SSD SATA3 préinstallé un SSD NVMe. Ceci permettrait, en cas d’évolution vers cette interface, d’obtenir des vitesses encore plus rapides.

Cinebench R23

Image Image
Cinebench permet de mesurer les performances en rendus 3D de la configuration. Sans surprise, le processeur étant de la gamme Celeron optimisé sur la consommation énergétique, les performances sur un cœur sont limitées avec 614 points. Côté muticoeur, pas de grandes surprises non plus car même si le GEEKOM MiniAir 11 est quadri-core, il ne possède pas la technologie hyper-threading. Le score atteint ainsi 2154 points.

PCMark 10

Image
PCMark est un benchmark très complet permettant de se faire une idée des capacités globales du système, pour une utilisation professionnelle comme personnelle. Le benchmark se compose d'une simulation d'utilisation de nombreux logiciels, de la bureautique au traitement d'images, en passant par la lecture de vidéos 4K et la navigation Internet.

Le MiniAir 11 atteint un score de 2382 points, avec 5810 points pour l'usage de base, 3705 points pour la productivité et 1705 points pour la création de contenus. On voit ici le positionnement de la petite machine, cette dernière permettant sans problème les usages de bureautique, Internet, lecture vidéo même à des résolutions 4K. Cependant la création de gros contenus comme la retouche d'images et l'édition de vidéos sera possible, mais le rendu prendra du temps.

3DMark Time Spy

Image
On se doute bien que les jeux vidéo AAA ne seront pas la destination première de la petite machine de GEEKOM. Avec un score d'à peine 209 points, 3D Mark Time Spy confirme qu'il ne faudra pas compter essayer des gros jeux sur la petite machine. Le benchmark a montré des images saccadées sur quasiment tous ses tests. Pour faire simple: avec le Mini Air 11, contentez-vous des jeux anciens ou des jeux d'arcade.

Lecture de vidéos 4K

La visualisation de vidéos en 4K depuis la plateforme Youtube est une promenade de santé pour le MiniAir 11. On voit que le Celeron N5095 est taillé pour le multimédia, avec une charge qui oscille entre 7% et 15% durant la lecture de la vidéo. La partie graphique intégrée (GPU 0) reste pour sa part dans des limites de 25-30%.

Image
Image
Le processeur se paie même le luxe de diminuer sa fréquence de base de moitié durant la lecture de la vidéo 4K, l’abaissant jusqu’à 1.02 GHz contre 2.00 GHz. Ceci est synonyme d’une très faible consommation énergétique, avec de surcroit aucun bruit de ventilation. Le MiniAir 11 pourrait ainsi être une excellente base pour concevoir un HTPC (ordinateur dédié pour le Home Cinéma), montage VESA inclus !

Le roi du silence

Un aspect qui se remarque immédiatement : le GEEKOM MiniAir 11 est une machine vraiment silencieuse. En utilisation de tous les jours (internet / bureautique / lecture de vidéos 4K), le mini-PC n’émet aucun son et ravira les adeptes du silence.

Image
Image
Et qu’en est-il lorsque la machine est fortement sollicitée ? Les benchmarks réalisés ont permis de pousser à bout le Celeron N5095, qui rappelons-le regroupe à la fois le CPU et le GPU (circuit graphique). Il est refroidi par un unique ventilateur.

En particulier, les benchmarks CInebench R23 et 3DMark Time Spy permettent de solliciter fortement le CPU et le GPU, et de faire chauffer comme il se doit les différents circuits, dans la limite d’une utilisation logicielle simulée importante, mais classique (pas de « burns » dans ces tests).

Et quelle bonne surprise… Quasiment aucun son ne se fait entendre au plus fort de la charge, seulement un léger souffle, et encore : il faudra tendre l’oreille dans un bureau silencieux pour l’entendre.

Image
Etat du GEEKOM MiniAir 11 immédiatement après une itération de Cinebench R23
Un coup d’œil sur les mesures remontées par HWiNFO64 permet de constater qu’au plus fort de la charge, le processeur avoisine les 9 watts de consommation électrique totale et pour une température de 67°C. Autant dire qu’il n’y a strictement aucun risque d’étranglement thermique (throttling) tant la marge est grande.

Le système de refroidissement parait être surdimensionné pour le GEEKOM MiniAir 11. Un usage totalement passif pourrait même s’envisager à condition sûrement d’adapter un radiateur proportionné en conséquence (avis aux bidouilleurs).

Adrien
Site Admin
Messages : 23825
Inscription : 02/06/2004 - 18:58:53
Activité : Ingénieur
Localisation : 78

Conclusion

Message par Adrien » 24/07/2022 - 18:13:00

Le GEEKOM MiniAir 11 est une toute petite machine au grand potentiel. Elle est capable de traiter toutes les tâches de bureautique, multimédia et internet dans une discrétion complète. Seuls les jeux vidéo ne sont pas de son domaine, mais ce n'est pas une surprise. Sa discrétion extrême et sa très faible consommation rend tout à fait envisageable de la convertir en HTPC 4K (ordinateur de salon pour la vidéo) voire en petit serveur Linux ou Windows.

Image
Image
Malgré sa petite taille, la machine possède un potentiel d'évolution intéressant par l'ajout d'une barrette de mémoire RAM DDR4 ou encore le remplacement de son SSD par un modèle NVMe. Son design bien travaillé et fini lui donne un aspect haut de gamme et lui permet de rester posé fièrement sur un coin de bureau, tout comme disparaitre complètement derrière un écran grâce à sa fixation VESA incluse.

Le GEEKOM MiniAir 11 est disponible à 239 € directement sur le site de la marque.

Adrien
Site Admin
Messages : 23825
Inscription : 02/06/2004 - 18:58:53
Activité : Ingénieur
Localisation : 78

Réservé

Message par Adrien » 24/07/2022 - 18:13:00

Réservé

Adrien
Site Admin
Messages : 23825
Inscription : 02/06/2004 - 18:58:53
Activité : Ingénieur
Localisation : 78

Réservé

Message par Adrien » 24/07/2022 - 18:13:00

Réservé

Répondre