Les araignées venues du froid
Publié par Adrien le 31/10/2018 à 08:00
Source: Université McGill
Au cours d'une étude de grande envergure réalisée dans le nord du Canada, des chercheurs de l'Université McGill ont découvert plus d'une centaine d'espèces d'araignées dans des provinces et des territoires où leur présence n'avait jamais été observée. Les observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la très grande participation des...) des chercheurs deviendront une référence précieuse pour le suivi de la biodiversité (La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants. Elle s'apprécie en considérant la diversité des écosystèmes, des espèces, des populations et celle...) dans les vastes régions sauvages du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) canadien.


Au moyen de pièges installés dans 12 endroits entre le Labrador et les Territoires-du-Nord-Ouest, la doctorante Sarah Loboda et le professeur Chris Buddle ont recueilli plus de 23000 araignées appartenant à au-delà de 300 espèces. Leurs découvertes, publiées le 20 septembre dans le journal scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) canadien en accès libre FACETS, pourraient aider les scientifiques à surveiller les effets des changements climatiques dans le Grand Nord, région susceptible d'être touchée de manière disproportionnée par le réchauffement climatique (Le réchauffement climatique, également appelé réchauffement planétaire, ou réchauffement global, est un...).

Les araignées terricoles, c'est-à-dire qui vivent dans la terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre planètes...), comptent parmi les animaux les plus diversifiés et abondants dans la toundra nordique. Elles sont à la fois des prédateurs pour d'autres insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large public d'amateurs et de naturalistes. Produite par l'Office pour les...) et des proies pour les oiseaux insectivores qui se reproduisent dans le Nord. "Nous ne pouvons pas nous intéresser aux effets des changements climatiques sans d'abord savoir où vivent les différentes espèces, explique Chris Buddle. C'est ce que nous avons fait."


Les lieux d'échantillonnage (L'échantillonnage est la sélection d'une partie dans un tout. Il s'agit d'une notion importante en métrologie : lorsqu'on ne peut pas saisir un événement dans son ensemble, il faut effectuer des mesures en nombre fini, afin de...) ont été choisis dans trois "régions écoclimatiques" du nord du Canada: la région arctique (L’Arctique est la région entourant le pôle nord de la Terre, à l’intérieur et aux abords du cercle polaire. Elle se situe à l'opposé de l'Antarctique....), la région subarctique et le nord de la région boréale.

"Nous avons aussi constaté que les îles arctiques abritent des araignées différentes de celles que l'on trouve sur le continent (Le mot continent vient du latin continere pour « tenir ensemble », ou continens terra, les « terres continues ». Au sens propre, ce terme désigne une vaste étendue continue de terre à la...), fait remarquer Chris Buddle. Nos découvertes envoient un message (La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux d’information transmis dans la communication d’un message par un canal de communication, notamment en présence de parasites appelés...) important: nous ne devons pas oublier nos écosystèmes nordiques au climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de...) rigoureux dans nos efforts de conservation de la biodiversité."


L'étude a été réalisée dans le cadre du Northern Biodiversity Program- projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) qui a duré plusieurs années et qui a porté sur la collecte d'insectes et d'araignées partout dans le nord du Canada. Elle s'est inspirée du Canadian Northern Insect Survey, réalisé entre les années 1940 et 1960, et les chercheurs ont visité bon nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) des mêmes endroits pour y recueillir des échantillons.

L'étude a été financée par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada.
Page générée en 1.018 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique