Certaines odeurs ont le pouvoir d'agir comme des récompenses sur notre cerveau

Publié par Adrien le 19/02/2021 à 09:00
Source: CNRS INSB
Pourquoi sommes-nous tellement attirés par certaines odeurs ? Une étude publiée dans la revue Current Biology montre que des odeurs plaisantes peuvent agir comme des récompenses sur notre cerveau. Cette propriété particulière des odeurs serait due à une connexion privilégiée entre deux régions cérébrales, le bulbe (Un bulbe est une pousse souterraine verticale disposant de feuilles modifiées utilisées...) olfactif qui traite le caractère plaisant des odeurs et le tubercule (En botanique, un tubercule est un organe de réserve, généralement souterrain, qui assure la...) olfactif, structure clé du circuit de la récompense. La mise en jeu de ce réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des...) permettrait la libération de dopamine, comme le font des éléments bénéfiques naturels comme la nourriture ou artificiels comme les drogues. Ces résultats obtenus chez la souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant...) ont été confirmés chez l'Homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo...), montrant que ce processus est conservé entre les espèces.


Figure: Certaines odeurs peuvent agir comme des récompenses sur le cerveau, au même titre que le sucre (Ce que l'on nomme habituellement le sucre est, dès 1406, une "substance de saveur douce...) ! En effet, leur présence ou le souvenir de leur présence dans un lieu exerce une attraction grâce à l'activation (Activation peut faire référence à :) d'une voie neuronale directe et privilégiée entre le bulbe olfactif postérieur (BO post) qui est impliqué dans le traitement des odeurs plaisantes et le tubercule olfactif (TO) qui fait partie du circuit cérébral de la récompense. Une activation de l'aire tegmentale ventrale (ATV) qui contient les neurones dopaminergiques impliqués dans la genèse d'un état de satisfaction est également observée.
© Nathalie Mandairon, Arnaud Fournel & Marc Thevenet

Depuis la nuit des temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...), nous nous entourons d'odeurs: nous assaisonnons nos plats, nous diffusons des encens dans nos maisons et nous nous parfumons. Notre relation étroite avec les odeurs illustre le fort pouvoir d'attraction qu'elles exercent sur nous. Mais pourquoi sommes-nous tellement attirés par certaines odeurs au point (Graphie) de s'approcher, parfois de manière répétée de leur source ?

Les scientifiques montrent par des approches à la fois comportementales, d'imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui...) cellulaire, d'électrophysiologie et de "transparisation" du cerveau que certaines odeurs sont capables d'agir comme des récompenses chez la souris. Cette propriété particulière des odeurs serait permise grâce à une voie nerveuse privilégiée entre la zone du bulbe olfactif qui traite l'information plaisante des odeurs et une région cérébrale clé du circuit de la récompense, le tubercule olfactif.

Le circuit de la récompense, également activé lors de la prise de drogues, a pour rôle de renforcer certains de nos comportements grâce à la libération d'une substance chimique utilisée comme neurotransmetteur (Les neurotransmetteurs, ou neuromédiateurs, sont des composés chimiques...), la dopamine, qui produit un état de satisfaction. L'activation du tubercule olfactif en réponse aux odeurs plaisantes a été également mise en évidence chez l'Homme par la technique d'imagerie cérébrale fonctionnelle (En mathématiques, le terme fonctionnelle se réfère à certaines fonctions....).

Ce pouvoir récompensant des odeurs plaisantes a également été démontré par l'utilisation de la procédure de "préférence de place conditionnée" qui permet de mesurer le souvenir laissé par l'affect positif induit (L'induit est un organe généralement électromagnétique utilisé en électrotechnique chargé de...) par une substance, comme c'est par exemple le cas pour la cocaïne (La cocaïne est un alcaloïde extrait de la coca. Puissant stimulant du système...) ou le sucre: l'animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un...), ou l'Homme, a tendance à passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques...) du temps à l'endroit où il aura précédemment fait l'expérience d'un affect positif. Dans cette étude, une préférence de place conditionnée aux odeurs plaisantes, c'est-à-dire un temps plus élevé passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble...) dans une zone préalablement odorisée, vis-à-vis d'une zone restée sans odeur, a été observée aussi bien chez la souris que chez l'Homme grâce à des expériences en "living lab".

Ainsi, cette étude fournit des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) comportementales, anatomiques et fonctionnelles indiquant que les odorants peuvent agir comme des récompenses naturelles en l'absence d'association avec des stimuli alimentaires ou sociaux.

Pour en savoir plus:
Neural processing of the reward value of pleasant odorants
Midroit M, Chalençon L, Renier N, Milton A, Thevenet M, Sacquet J, Breton M, Forest J, Noury N, Richard M, Raineteau O, Ferdenzi C,Fournel A, Wesson DW, Bensafi M, Didier A, Mandairon N.
Current Biology 17 février 2021 DOI: doi.org/10.1016/j.cub.2021.01.066.

Laboratoire:
Centre de Recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) en Neurosciences (Les neurosciences correspondent à l'ensemble de toutes les disciplines biologiques et...) de Lyon (CRNL) - (Inserm/CNRS/UCBL)
Centre Hospitalier Le Vinatier - Bâtiment 462 - Neurocampus.
95 boulevard (Au sens premier, un boulevard est une voie de communication reposant sur d'anciens remparts,...) Pinel.
69675 Bron Cedex.
France.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.288 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique