Le cervelet, une région du cerveau clé pour la socialisation

Publié par Adrien le 27/06/2022 à 09:00
Source: CNRS
Situé à l'arrière du crâne, le cervelet est une région du cerveau essentielle au contrôle de la fonction motrice, mais il contribue également aux fonctions cognitives supérieures, notamment aux comportements sociaux.

Dans une étude récente, un consortium de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) international comprenant des scientifiques de l'Inserm, de l'Université de Montpellier (L’université de Montpellier était un établissement d’enseignement...), du CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand...), de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est...) de Neurociències Universitat Autònoma de Barcelone (Barcelone (Barcelona en catalan et en castillan) est une commune de Catalogne - Espagne, située...) (INc-UAB) (Espagne) et de l'Université de Lausanne (L'Université de Lausanne (UNIL) est une université située à Lausanne, en...) (Suisse) a découvert comment l'action d'un neurotransmetteur (Les neurotransmetteurs, ou neuromédiateurs, sont des composés chimiques...) dans le cervelet (Le cervelet est une importante structure de l'encéphale (cortex trilaminaire), situé sous...), la dopamine (La dopamine est un neurotransmetteur appartenant aux catécholamines et donc issue de l'acide...), module les comportements sociaux via une action sur des récepteurs à dopamine spécifiques appelés D2R.

En utilisant différents modèles de souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant...) et des outils génétiques, les chercheurs et chercheuses montrent que des changements dans les niveaux de D2R, dans un type spécifique de cellules du cervelet, modifient la sociabilité et la préférence pour la nouveauté sociale, sans pour autant affecter les fonctions motrices.

Ces résultats, publiés dans le journal Nature Neuroscience, ouvrent la voie à une meilleure compréhension de certains troubles psychiatriques liés à la sociabilité, comme les troubles du spectre autistique (TSA), les troubles bipolaires de l'humeur ou la schizophrénie (Le terme de schizophrénie regroupe de manière générique un ensemble...).

Bibliographie:
Cerebellar dopamine D2 receptors regulate social behaviors
Laura Cutando, Emma Puighermanal, Laia Castell, Pauline Tarot, Morgane Belle, Federica Bertaso, Margarita Arango-Lievano, Fabrice Ango, Marcelo Rubinstein, Albert Quintana, Alain Chédotal, Manuel Mameli, Emmanuel Valjent.
Nature Neuroscience, 16 juin 2022 - DOI: 10.1038/s41593-022-01092-8
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.316 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique